Le retrait de Flappy Bird profite aux malwares et aux arnaqueurs

Après le retrait de Flappy Bird, des versions fake sont apparues sur des stores d’applications alternatives. Celles-ci peuvent représenter des menaces.

Obama

La saga de Flappy Bird, le jeu qui rend fou, n’est pas encore terminée. Hier encore, nous avons évoqué les explications que le développeur de ce jeu a fournies au magazine Forbes, par rapport à sa décision de retirer Flappy Bird. Selon lui, le jeu est devenu trop addictif et ceci représentait un problème. Il a donc estimé qu’il était plus sage de le retirer. Sur Twitter, il a néanmoins affirmé qu’il continuera à développer des jeux.

Mais Flappy Bird est un jeu très populaire, et le buzz causé par son retrait (et toutes les histoires qui ont tourné autour de celui-ci) l’a rendue encore plus connu. De ce fait, même si vous ne trouverez plus de Flappy Bird sur Google Play et dans l’App Store, il est possible que vous tombiez sur des « Flappy Bird » que l’on vous proposera de télécharger et d’installer « manuellement ».

Sur Android, il s’agit généralement  de fichiers .apk que vous pouvez installer sur votre terminal en activant l’installation d’applications de sources inconnues. C’est simple, pas de Jailbreak ou ni que ce soit d’autre.

Mais l’ennui, c’est que ces fichiers que vous ramassez un peu n’importe où, vous ne savez pas d’où ils viennent. Vous ne connaissez pas la personne ou l’organisation qui les a publiés, et vous ne savez pas si des éléments du code de l’application ont été modifiés pour vous nuire.

Au pire, vous installez une appli qui ne marche même pas et au mieux, vous avez une application qui fonctionne comme le vrai. Mais dans tous les cas, celle-ci peut vous voler des informations secrètement. Donc, il faut se méfier de tout ce qui ne sort pas de Google Play (même là, on se méfie un peu).

Mais pour les utilisateurs les moins conscients, les avertissements ne sont peut-être pas suffisants pour empêcher de télécharger et installer un .apk venu de nulle part. De ce fait, de nombreux médias rapportent des « Flappy Bird » un peu louches disponibles sur des sites de téléchargement d’applications alternatifs.

Il y aurait par exemple une version « Demo » qui vous demande ensuite de payer pour poursuivre le jeu. Une autre fonctionnerait de la même manière que le Flappy Bird original mais récupérerait aussi des informations de contact sur le smartphones.

On notera que les menaces citées ci-dessus sont encore mineures et assez courantes. Mais votre addiction à Flappy Bird pourrait vous coûter encore plus cher. N’oublions pas qu’un smartphone peut contenir des données professionnelles ou une application de banque.

(Source)


Un commentaire

  1. Déjà que je n’ai pas confiance aux appli de play store! Alors les sources inconnues lol encore moins…
    Je n’installe quasiment aucune application en raison des multiples autorisations!
    Pourquoi un jeu ou une application bison a besoin d’aller fouiner des infos sur mon tel! (compte, contact, position ….)
    J’aurai 15ans, je foncerai certainement mais là je suis très très méfiant!
    C’est vraiment dommage, car android est bien pensé et et il est hors de question que je me tourne vers apple vu leur politique de prix non merci! Mais il faudrait vraiment que google soit plus strict à ce niveau!

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Rdio : du nouveau sur iOS

Rdio vient de mettre à jour la version iOS de son application avec quelques améliorations touchant notamment aux listes de...

Fermer