Le service de messagerie instantanée Viber se fait hacker par The Syrian Electronic Army

Le groupe de hacker The Syrian Electronic Army a revendiqué une cyber-attaque contre Viber, le service de messagerie instantanée.

Jeudi, un tweet du groupe avait invité les utilisateurs de cette application à la désinstaller car celle-ci servirait d’outil d’espionnage pour les israéliens. Si la compagnie Viber Media a été fondée par l’entrepreneur israëlo-américain Talmon Marco, l’argument du groupe syrien tient-il pour autant la route ? Difficile à vérifier et à démontrer.

The Syria Electronic Army aurait profité d’une faille de sécurité pour afficher une bannière sur la page « support » de Viber. Celle-ci disait « Hacked by Syrian Electronic Army », affichant également une note affirmant que Viber, qui est basé en Israël, traquait et espionnais les utilisateurs. Au moment où nous rédigeons, la bannière en question a déjà été supprimée et la page en question affiche le message « 403 Forbidden ».

Rappelons que Viber est actuellement utilisé par plus de 200 millions d’utilisateurs dans près de 193 Pays. L’appli permet d’utiliser la connexion Wifi pour envoyer des messages textes et de passer des appels vocaux, à l’instar de Skype. L’attaque a été faite grâce à un phishing sur un employé de la compagnie.

Qui est derrière cette attaque ?

The Syrian Electronic Army, aussi connue sous l’allias Syrian Electronic Soldier, est un groupe de hackers syriens pro-gouvernementaux qui sont alliés à la cause du Président Bashar al-Assad. Ils se disent patriotes et affirment n’avoir aucune connexion avec l’Etat Syrien. Ils ciblent généralement des sites occidentaux, des organismes internationaux ou des sites de groupes opposants. SEA a déjà revendiqué des centaines d’attaques contre des sites comme ceux de la BBC, d’Associated Press, d’Al Jazeera et d’autres médias qui ne vantes pas toujours les pratiques de Bashar al-Assad.

Lors d’une précédent attaque ils avaient déjà réussi à hacker le compte Twitter d’Associated Press pour annoncer que Barack Obama avait été blessé par une bombe dans la Maison Blanche…

(Source)


2 commentaires

  1. JérémyT on

    Il y a du grabuge dans le pays, il y a des enjeux de pouvoir, de liberté, de sécurité dans leur pays … et ils ont le temps d’hacker une app israelo-américaine … Saluons la technique, mais peut-être pas les motivations.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Blog WordPress.com : intégrez vos vidéos Vine facilement

Il y a quelques jours, Wordpress.com a ajouté une nouvelle fonctionnalité à sa plate-forme : l’intégration de vidéos Vine.

Fermer