Le site de Canal+ victime d’un piratage

Les internautes qui se sont rendus hier soir sur le site de Canal Plus ont eu une drĂŽle de surprise, une attaque informatique a modifiĂ© la page d’accueil.

C’est ce qu’on appelle une attaque de type dĂ©façage, le site web de Canal Plus renvoyait hier soir vers une page dĂ©nonçant les guerres dans le monde, accusant « certains [de trouver] encore le moyen d’ĂȘtre heureux et de penser Ă  eux-mĂȘmes ». Le dĂ©façage ou dĂ©facement consiste Ă  effacer un site web ou Ă  changer partiellement ou intĂ©gralement son apparence.

Un second message dĂ©plorait le « silence du monde Ă  propos des trois annĂ©es de massacre en Syrie », ajoutant que « le but de cette attaque n’est pas de causer des dĂ©gĂąts, mais de dĂ©livrer un message au monde ».

Hacked By AMAR SHG

Cette attaque a Ă©tĂ© revendiquĂ©e par les groupes de hackers Moroccanwolf et AMAR^SHG, ils se prĂ©sentent comme des pirates originaires du Maroc et d’Albanie. Le groupe Moroccanwolf n’en serait pas Ă  son coup d’essai et a dĂ©jĂ  revendiquĂ© des centaines d’attaques, essentiellement contre des sites sud-africains.

Moroccanwolf Zone H.org

Canal Plus a rapidement rĂ©agi via son compte Twitter en rassurant les utilisateurs et en les invitant Ă  utiliser le service MyCanal. Ce matin, toujours via Twitter, le groupe a expliquĂ© que « toutes [ses] plateformes sont dĂ©sormais de nouveau accessibles Ă  tous ».

Les hackers avaient annoncĂ© ne pas vouloir « causer des dĂ©gĂąts » et les donnĂ©es personnelles des utilisateurs ne semblent pas avoir Ă©tĂ© impactĂ©es par cette attaque.

Un commentaire

RĂ©pondre

Lire les articles précédents :
YouTube PIxabay Laptop
Insolite : Ă  l’origine, YouTube devait ĂȘtre un site de rencontre

YouTube aurait pu ĂȘtre un Tinder avec des vidĂ©os.

Fermer