L’étonnant smartphone russe double-face

Le constructeur russe Yota a lancé son premier smartphone sous Android avec deux écrans : devant et derrière.

La Russie n’est pas particulièrement réputée pour ses produits électroniques grand public. Mais aujourd’hui, le constructeur Yota – plus connu pour ses modems – a lancé un smartphone qui aura au moins eu le mérite d’attirer l’attention. Pour son premier smartphone, Yota n’a pas voulu produire un simple terminal. Sa particularité : deux écrans, l’un à l’avant et l’autre sur le dos du terminal. L’écran principal de 4.3 pouces, et avec 720×1280 pixels de résolution, est de type LCD. L’autre à l’arrière – de 4.3 pouces aussi – a une résolution de 360×640. Il est de type EPD (electronic paper display) et permet par exemple d’afficher les flux provenant des réseaux sociaux, les messages ou encore des données Google Maps.

Le smartphone russe tourne sous Android Jelly Bean 4.2.2. Il est doté d’un processeur Dual Core cadencé à 1.7 Ghz. La mémoire RAM est de 2Go tandis que la mémoire de stockage est de 32 Go. Le smartphone est compatible avec le LTE. Il a un APN de 13 mégapixels à l’arrière, avec autofocus et un flash LED, plus une webcam de 1 mégapixel à l’avant.

La batterie est de 1800 mAh. Le smartphone est également équipé comme tous ses concurrents actuels d’un accéléromètre, d’un compas, d’un gyroscope, d’un capteur de proximité, et d’un capteur de lumière.

Le constructeur russe compte vendre son premier smartphone dans 20 pays différents, à commencer par la Russie, la France, l’Autriche, l’Allemagne et l’Espagne. Le terminal a été assemblé en Chine et les composants proviennent du Japon et de Taïwan.

Près de 10 000 précommandes – majoritairement de Russie – auraient déjà été placées. Sur son marché domestique, le terminal est vendu pour l’équivalent de $600 ou $270 de moins que l’iPhone 5C.

Outre son aspect « Made in Russia » qui devrait représenter un élément de vente dans le pays, l’appareil se distingue par son écran EPD sur le dos. Il reste à savoir si cet écran sur le dos parviendra à conquérir le marché international.

En ce qui me concerne, je trouve cela un peu absurde d’avoir un écran sur le dos. Pourquoi afficher ses flux « réseaux sociaux » dessus ? Pour qu’ils soient visibles par tout le monde ? Après, c’est une question de goût.

A découvrir : Samsung prépare un smartphone avec des écrans sur les bords

Source : Reuters/Yota


3 commentaires

  1. Le second écran améliorerait-il le confort de lecture comme une liseuse peut le faire ? Dans un tel cas, ça pourrait intéresser ceux qui, comme moi, passent quand même pas mal de temps à lire sur leurs smartphones.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Face à Nokia et Sony, Samsung s’engage aussi dans la guerre des pixels

D’après des sources sud-coréennes, Samsung compte équiper ses prochains smartphones d’APN de 20 mégapixels.

Fermer