Le sondage sur les adblockers qui devrait inquiéter tous les éditeurs

Si vous pensez que les personnes qui n’utilisent pas de bloqueurs de publicités veulent supporter la presse, vous vous trompez peut-être.

Un panneau Stop

Si vous pensez que les personnes qui n’utilisent pas de bloqueurs de publicités veulent supporter la presse, vous vous trompez peut-être. En effet, un sondage mené aux Etats-Unis a montré qu’en fait, la moitié de ceux-ci ne savaient pas que bloquer les pubs est possible.

Aux Etats-Unis, Wells Fargo Securities et Optimal.com ont mené un sondage sur 1 712 mobinautes. Sur ces 1 712 personnes, 1 320 ont déclaré qu’ils ne bloquaient pas les publicités.

Cependant, 45,6 % de ces derniers ont répondu qu’ils ne bloquent pas les pubs parce qu’ils ne savaient pas que c’est possible. 13,9 % des sondés qui n’utilisent pas de bloqueurs de pubs ont aussi affirmés qu’ils savent que c’est possible, mais qu’ils ne savent pas comment utiliser ces outils.

D’autres encore (dans des proportions moins élevées) ont affirmé que qu’ils veulent installer un adblocker mais qu’ils n’ont pas le temps, qu’ils trouvent que c’est pas efficace ou encore que c’est trop compliqué.

Seulement 14,8 % de ces non-utilisateurs d’adblockers ont déclaré qu’ils n’ont pas de souci avec la pub et seulement 3,3 % ont répondu qu’ils ne souhaitent pas mettre les créateurs de contenus en danger. Le sondage montre clairement que si un internaute n’a pas encore installé de bloqueur de publicités sur son navigateur, ce n’est le plus souvent pas pour des raisons éthiques. Et bien qu’il s’agisse d’un sondage américain, les résultats devraient tout de même inquiéter les éditeurs du monde entier.

Bloquer les bloqueurs de pubs ne serait pas une solution

Selon Optimal, qui propose un bloqueur de publicités, « l’industrie de la pub risque de faire augmenter l’adoption des bloqueurs de publicités en se concentrant sur la prévention de ceux-ci au lieu de se pencher sur les problèmes sous-jacentes qui font que les consommateurs optent pour ces solutions ».

Son sondage a montré que la principale raison pour laquelle les gens utilisent des bloqueurs de pubs, c’est le fait que les publicités ralentissent les chargements des pages (47,2%). Un bon nombre affirme aussi qu’ils ont peur des virus (40,6%) tandis que d’autres pensent que les pubs ne sont pas assez pertinentes (37%).

(Source)


Un commentaire

  1. Emmanuel Bouillon on

    Un collègue a contaminé son ordinateur (pro) en cliquant sur le mauvais bouton « Download »… Qui s’est avéré être une « pub » vers un malware. Rien que pour ça, c’est une très bonne raison de bloquer la pub.

    J’enlève parfois le blockage pour certains sites que j’apprécie, mais j’ai tendance à le remettre sur les pubs sont trop chiantes (vidéos…)

    Pour moi, la meilleure solution pour compenser la pub serait à la tipeee !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Twitter et la limite des 140 caractères
Twitter : photos et liens ne compteront plus dans les 140 caractères

Ceux qui avaient de la difficulté à dire ce qu’ils avaient à dire en 140 caractères sur Twitter, photos et...

Fermer