Le test de la semaine : Honor 5C, un smartphone à moins de 200 euros qui ne manque pas d’atouts

Cette semaine dans le test de la semaine nous nous intéressons au Honor 5C, un smartphone d’entrée gamme du constructeur Huawei.

test-semaine-honor-5c-photo-(9)

On retrouve un smartphone cette semaine avec le Honor 5C, la série C est synonyme d’entrée de gamme chez l’ambitieux constructeur Huawei mais nous allons voir que ce modèle ne manque pas d’atouts.

Présentation

Huawei veut dépasser Apple et Samsung dans les années à venir, un projet ambitieux mais le constructeur chinois est à prendre au sérieux et la réussite de son dernier modèle haut de gamme, le P9, démontre à quel point la marque séduit de plus en plus les utilisateurs.

Avec le Honor 5C, Huawei doit confirmer qu’il est bien un acteur incontournable sur le marché d’entrée de gamme et la marque n’hésite pas à jouer sur la carte du rapport qualité prix.

Constructeur : Huawei
Modèle : Honor 5C
Dimensions : 147,1 x 73,8 x 8,3 mm
Taille d’écran : 5,2 pouces
Technologie d’écran : IPS LCD
Ecran : 1920 x 1080 (424 ppp)
Poids : 156 grammes
Capacité de la batterie : 3 000 mAh
Appareil photo principal : 13 mégapixels
Appareil photo avant : 8 mégapixels
Version Android : 6.0 Marshmallow
Interface utilisateur : EMUI 4.1
RAM : 2 Go
Mémoire : 16 Go (interne) + microSD
Processeur : HiSilicon Kirin 650
Nombre de cœurs : 8
Fréquence d’horloge maximale : 2,0 Ghz
Connectivité : Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, Bluetooth 4.1, LTE, Dual-SIM
Couleurs Or, Argent, Gris

 

Le Honor 5C est proposé sous la barre des 200 euros mais sa fiche technique est intéressante à bien des égards en commençant par son écran de 5,2 pouces (IPS) avec une définition Full HD (1920 x 1080). Le smartphone est équipé d’un SoC Kirin 650 et d’une puce graphique Mali T830, de 2 Go de RAM et propose un espace de stockage interne de 16 Go, extensible via le port microSD.

Le smartphone est évidemment compatible 4 LTE et possède deux emplacements nano-SIM.

Design

Huawei joue la carte de la sobriété avec un design plutôt banal mais efficace, des dimensions et un poids maîtrisés. Dès la sortie de la boîte, le 5C laisse une impression de solidité avec sa face arrière en métal mais un contour en plastique qui nous rappelle qu’on reste sur un modèle d’entrée de gamme.

test-semaine-honor-5c-photo-(10)

A l’avant, pas de bouton physique mais le logo Honor qui vient confirmer que la marque a soigné les finitions. La prise en main est très bonne avec les boutons physiques sur la tranche droite et la trappe pour les deux cartes nano SIM et micro SD sur la tranche gauche. Les amateurs de smartphones compacts regretteront peut-être les bandes noires qui n’offrent pas un ratio taille/écran exceptionnel.

test-semaine-honor-5c-photo-(12)

A noter que le smartphone accepte deux cartes SIM ou une carte SIM et une carte micro SD mais il est impossible d’utiliser deux cartes SIM et la carte micro SD.

test-semaine-honor-5c-photo-(11)

Ecran

Une dalle IPS de 5,2 pouces avec une définition Full HD (1920 x 1080) sur un modèle de moins de 200 euros, Huawei met la barre très haute et une telle résolution apporte un confort d’utilisation non négligeable. Les angles de vision sont bons mais la luminosité et le contraste ne sont pas exceptionnels, ce qui rend l’utilisation du smartphone en plein soleil compliquée.

Les couleurs sont plutôt bonnes après un passage dans les réglages. Par défaut, elles ont tendances à tirer sur le bleu.

Sans surprise, l’écran du Honor 5C ne rivalise pas avec les modèles haut de gamme que nous avons déjà testés mais dans sa gamme, les résultats sont plus que satisfaisants.

Interface

Le Honor 5C est proposé avec Android 6.0 Marshmallow et la surcouche maison Emotion UI 4.1 qui n’est pas sans rappeler iOS. Les amateurs de la marque à la pomme ne seront d’ailleurs pas dépaysés en passant sur ce smartphone qui propose une interface simple et épurée mais aussi très personnalisable.

Huawei propose des thèmes, la possibilité de changer la combinaison des boutons de la barre de navigation ou d’activer un menu flottant.

Comme pour le LG G5 à ses débuts, le Honor 5C n’a pas de menu d’applications et les applications s’empilent sur les différents panneaux d’accueil mais comme souvent sur Android, il est possible de créer des dossiers pour regrouper ses applications ou de passer sur un autre launcher.

Dans les faits, il n’y a pas grand-chose à redire sur l’interface proposée par Huawei, cette dernière se révèle très agréable à utiliser, propose de nombreuses options de personnalisation et cerise sur le gâteau, le nombre d’applications préinstallés est plus qu’acceptable. On retrouve un dossier « Meilleures apps » qui regroupe Facebook, Twitter, Shazam, News Republic, le navigateur Opera et un dossier « Jeux ». Ces applications peuvent être désinstallées.

Du côté de Huawei, un dossier « Outils » propose un gestionnaire de fichiers, la radio FM, une lampe-torche mais aussi un Miroir et les traditionnelles applications horloge, bloc-notes ou calculatrice.

test-semaine-honor-5c-(016)

Performances

Point de Snapdragon comme dans le Honor 5X mais une puce maison avec le Kirin 650. En effet, cette puce est fabriquée par HiSilicon, filiale de Huawei et le fabricant chinois a eu le nez creux puisque les performances sont très bonnes.

Au quotidien, la fluidité est au rendez-vous et le 5C pourra faire tourner de façon confortable toutes les applications, il faudra multiplier les applications lourdes pour le pousser dans ses retranchements et se rappeler qu’on est sur un modèle d’entrée de gamme.

Le constat est identique avec les jeux, ce smartphone ne va pas tenir tête aux ténors du marché mais se montre à l’aise sur la plupart des titres et c’est ce qu’on lui demande.

Multimédia

Avec un écran de 5,2 pouces, le Honor 5C ne se classe pas parmi les phablettes comme le Mate 9 mais offre une taille confortable avec sa définition Full HD pour profiter de ses photos et vidéo.

  • Photo

Le Honor 5C est équipé d’un capteur 13 mégapixels (ouverture f/2.0) et avec une bonne luminosité, il est capable de proposer des clichés intéressants. Pourtant, il est difficile de ne pas voir la partie photo comme le point le plus décevant du Honor 5C.

Lorsque la luminosité est bonne, le 5C propose des clichés détaillés avec une bonne gestion des couleurs mais il est rapidement en difficulté dès que la lumière baisse. Les photos manquent de détails, le bruit sera au rendez-vous et l’autofocus n’est pas très rapide.

test-semaine-honor-5c-(0)

A l’avant, le capteur de 8 mégapixels est plutôt efficace et devrait combler les amateurs de selfies.

Le constat peut-être un peu sévère pour un smartphone qui n’est pas un haut de gamme mais Huawei est ambitieux et son 5C est tellement séduisant dans de nombreux domaines qu’on pouvait attendre un peu mieux sur la partie photo. Huawei a déjà prouvé avec le Honor 7 qu’il était capable de sortir d’excellents photophones.

(également disponible sur Dropbox)

Une application très complète

Le fabricant chinois propose une application photo très complète et agréable à utiliser avec de nombreux modes et options de personnalisation.

  • Son

Pas de mauvaise surprise pour la partie son, le haut-parleur fait le job sans être excellent. Idem pour la sortie casque, la puissance est suffisante et offre une bonne qualité.

  • Vidéo

En tenant compte des défauts de l’écran du Honor 5C, l’expérience vidéo est plutôt bonne avec un lecteur maison satisfaisant.

Autonomie

Le smartphone embarque une batterie de 3 000 mAh et son autonomie est très bonne. En effet, même avec une utilisation intensive, le Honor 5C ne vous lâchera pas en fin de journée. Les utilisateurs moins exigeants devraient pouvoir tenir deux jours.

Le rapport qualité/prix

Le Honor 5C est proposé sous la barre des 200 euros, un prix très agressif qui le positionne comme un appareil d’entrée de gamme alors que le 5C est plus proche d’un smartphone milieu de gamme. Le rapport qualité/prix est donc excellent et il sera difficile de trouver mieux à moins de 200 euros.

Et le capteur d’empreintes ?

Présent sur la version chinoise, le capteur d’empreintes est malheureusement absent sur la version française. Une petite déception qui aurait donné un argument de plus à un smartphone qui n’en manque pas.

Conclusion :

Huawei frappe très fort avec son Honor 5C, un smartphone à la hauteur des ambitions du fabricant chinois et au rapport qualité/prix exceptionnel.

Le 5C offre en effet d’excellentes performances, une interface épurée et agréable à utiliser, une très bonne autonomie et propose des finitions de qualité.

La seule déception concerne la partie photo mais n’empêche pas le Honor 5C d’être l’un des meilleurs smartphones de sa catégorie, il est en effet difficile de lui trouver un concurrent direct.

J’aime

  • la qualité de fabrication
  • l’interface
  • les performances
  • l’autonomie

J’aime moins

  • la partie photo
  • l’absence du capteur d’empreintes

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Seagate dévoile son SSD de 60 TB
Seagate dévoile un disque SSD de 60 TB

Seagate en quête de nouveaux records pour mettre en avant son savoir-faire technologique face à la concurrence, vient de dévoiler...

Fermer