Le test de la semaine : Sony MDR-100ABN, un casque à réduction de bruit sans fil efficace

Cette semaine dans le test de la semaine nous nous intéressons au Sony MDR-100ABN, un casque nomade à réduction de bruit active sans fil de la gamme h.ear.

test-semaine-sony-mdr-100abn

Présentation

Il y a quelques mois, Sony dévoilait la gamme h.ear et le MDR-100AAP, un casque filaire compatible Hi-Res Audio au design jeune avec ses couleurs pop.

Sony revient aujourd’hui avec une version Bluetooth, pensée pour l’utilisateur urbain avec son module de réduction active de bruit et sa connexion sans fil.

Constructeur : Sony
Modèle : MDR-100ABN
Poids : 290 grammes
Diaphragme : 40 mm (type dôme)
Réponse en fréquence (Hz) : 5 – 40 000 Hz (En fonctionnement) (Avec fil)
Sensibilités (dB/mW) : En fonctionnement : 103 dB/mW (Avec fil), Hors tension : 97 dB/mW (Avec fil)
Aimant : Néodyme
Impédance (Ohm) : En fonctionnement : 32 ohms (Avec fil) ; Hors tension : 16 ohms (Avec fil)
Réglage du volume : Oui
Longueur du cordon : 1,2 m
Fiche : Minifiche stéréo en L, plaquée or
Microphone : Microphone à condensateur électret
Direction du microphone intégré : Non directionnel
Couleurs : Cinnabar red, Bordeaux rosé, Citron vert, Bleu viridien, Noir charbon
Fonctionnalités : Hi-Rest Audio, NFC, Système antibruit numérique, appel mains libres, technologie LDAC
Eléments fournis : câble micro-USB, câble pour casque, étui de transport

Design & Ergonomie

Livré dans une boîte en carton rigide avec un étui aux couleurs du casque très pratique pour le transport, le packaging du MDR-100ABN donne l’impression d’être en possession d’un produit de qualité.

test-semaine-sony-mdr-100abn2

Bonne nouvelle, l’impression est rapidement confirmée et Sony nous propose un casque épuré avec de belles finitions. La marque propose de nombreux coloris (Cinnabar red, Bordeaux rosé, Citron vert, Bleu viridien, Noir charbon) et vise un public plutôt urbain et jeune.

Nous avons eu droit au modèle Bordeaux rosé et il faut bien le dire, ce casque est une réussite sur le plan du design et pour ne rien gâcher, il est très confortable.

test-semaine-sony-mdr-100abn3

En effet, grâce à ses coussinets à mémoire de forme, le MDR-100ABN est très agréable à porter et sera parfait pour des longues sessions d’écoute. Seul bémol, le casque tient chaud aux oreilles assez rapidement, un défaut qui ne passe pas inaperçu en plein été.

Pour le reste, le casque est équipé de commandes sur les deux oreillettes. Sur celle de gauche, une prise jack 3,5mm, un port micro-USB pour recharger le casque et deux boutons, le traditionnel bouton on/off qui sert également à connecter son smartphone en Bluetooth et un bouton NC qui permet d’activer ou de désactiver la réduction de bruit active.

L’oreillette droite bénéficie des commandes pour contrôler le volume et sa musique (lecture/pause, suivant/précédent, avance/retour rapide). Une petite gymnastique qui demande un temps d’adaptation avant d’être maîtrisée mais pas d’inquiétude pour allumer son casque, une petite voix vous préviendra qu’il est bien allumé et connecté. Enfin, une simple pression vous donnera le niveau de la batterie.

test-semaine-sony-mdr-100abn4

Côté poids, le casque est un peu plus lourd qu’un simple casque filaire (batterie oblige) mais ses 290 grammes ne pèsent pas lourd face à son confort.

Sony ne s’est pas trompé sur le design de son nouveau casque sans fil. Sans être surprenant, ses coloris pop sont très agréables et le casque est particulièrement confortable. Les finitions sont également excellentes et donne l’impression d’être en possession d’un casque haut de gamme même s’il y a finalement beaucoup de plastique.

Qualité sonore

Un casque beau et confortable c’est bien mais il doit également être performant et le modèle de Sony ne déçoit pas.

Il faut tout d’abord noter que nous sommes en présence d’un casque fermé, un type de casque plus isolant, parfait pour les transports en commun mais ce choix dépend de l’utilisateur. Pour isoler encore mieux des bruits extérieurs, certains casques ajoutent un module ANC (Réduction de Bruit Active), c’est le cas du 100ABN et qui s’en tire plutôt bien.

Sans diminuer la qualité sonore, il est capable de réduire considérablement les bruits extérieurs et vos oreilles vous remercieront puisque cela se traduit par une baisse du niveau sonore par rapport à un casque ouvert.

test-semaine-sony-mdr-100abn5

Autre bonne surprise, il y a peu de différence sonore lorsqu’on choisit de désactiver l’ANC.

Utilisé en extérieur avec Deezer (Qualité supérieure soit du MP3 320 kbps) et des fichiers FLAC dans un environnement plus calme, ce casque offre un son dynamique et équilibré, on notera une petite tendance à favoriser les basses qui ne déplaira pas aux amateurs de musique électronique, rap et RnB sans toutefois gâcher l’expérience sur des morceaux qui demandent moins de basses.

Petite déception toutefois si la batterie est à plat et que vous utilisez le casque éteint, le son est alors trop plat mais ce type d’utilisation reste plus qu’occasionnel avec un tel casque.

test-semaine-sony-mdr-100abn6

Autonomie

En parlant d’autonomie, un point important pour un casque Bluetooth avec réduction de bruit active, le casque s’en sort très bien et vous atteindrez près de vingt heures sans avoir à faire de concessions mais il ne vous préviendra pas lorsque la batterie faiblit. Pour le rechargement, il se fait exclusivement via le port USB de son ordinateur et nécessite six heures pour un rechargement complet. Même si un chargement d’une heure offre quatre heures d’utilisation, on aurait aimé que Sony propose un autre moyen pour recharger son casque.

Conclusion

Sony nous a séduit avec son nouveau casque, le MDR-100ABN, un modèle Bluetooth avec réduction active de bruit efficace, très confortable et au design soigné. Ses performances sonores, son autonomie et son micro intégré en font une solution de choix sur un marché qui a de plus en plus d’adepte.

Au niveau des déceptions, le casque tient assez chaud aux oreilles lorsqu’il est utilisé pendant plusieurs heures et si cela peut-être pratique en hiver, ce n’est pas l’idéal avec les beaux jours. On peut ajouter un petit bémol sur les commandes qui demandent un temps d’adaptation pour être maîtrisées et le prix, près de 300 euros, une somme importante pour un casque nomade.

J’aime

  • le design
  • la qualité audio
  • le confort
  • l’autonomie

J’aime moins 

  • le casque tient chaud aux oreilles lors d’une écoute prolongée
  • le prix
  • les commandes

Répondre

Lire les articles précédents :
comicbooks_terence-lim
[détox] Le cinéma et les comics liés pour le meilleur ?

Ces dernières années, les comic books ont rencontré un grand succès et doivent aujourd'hui faire face aux attentes des passionnées,...

Fermer