Le test de la semaine : Sony Xperia M5, un milieu de gamme polyvalent

Cette semaine dans le test de la semaine, je m’intéresse au Sony Xperia M5, un milieu de gamme très séduisant.

Le test de la semaine : Sony Xperia M5, un milieu de gamme polyvalent

Il y a quelques mois, j’avais testé les Sony Xperia Z5 Premium et Z5 Compact, deux smartphones haut de gamme plutôt convaincants. Cette semaine, c’est un milieu de gamme du constructeur japonnais que je vous propose : le Sony Xperia M5.

Présentation

Sony ne s’intéresse pas qu’au haut de gamme et revient cette année avec le Xperia M5 pour une mission particulièrement difficile, prendre la succession d’un M4 Aqua réussi et se démarquer sur le segment du milieu de gamme où la concurrence est de plus en plus rude depuis quelques mois. Le constructeur japonnais a d’ailleurs pris le temps avant de lancer son smartphone puisque 6 mois se sont écoulés entre son annonce à l’IFA de Berlin et sa commercialisation en France.

Constructeur : Sony
Modèle : Xperia M5
Dimensions : 145 x 72 x7,6 mm
Taille d’écran : 5 pouces
Technologie d’écran : IPS LCD
Ecran : 1920 x 1080 (441 ppp)
Poids : 142,5 grammes
Capacité de la batterie : 2 600 mAh
Appareil photo principal : 21,5 mégapixels (capteur d’image Exmor RS)
Autofocus hybride
Enregistrement vidéo 4K
Appareil photo avant : 13 mégapixels (capteur d’image Exmor RS)
Autofocus
HDR pour les photos
Version Android : 5.1 Lollipop
Interface utilisateur : Xperia UI
RAM : 3 Go
Mémoire : 16 Go (interne) + microSD (jusqu’à 200 Go)
Processeur : MediaTek Helio X10 (MT6795)
Nombre de cœurs : 8
Fréquence d’horloge maximale : 2 Ghz
Connectivité : aGPS, Bluetooth 4.1, DLNA, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, NFC
Couleurs Or, Noir, Blanc

 

A la lecture de sa fiche technique, on s’aperçoit que notre Xperia M5 n’est pas si loin des smartphones haut de gamme. Un écran de 5 pouces (IPS) Full HD (1920 x 1080), 3Go de RAM, un capteur photo de 21,5 mégapixels à l’arrière et 13 mégapixels à l’avant font du smartphone de Sony un appareil ambitieux.

Sa puce octocoeur Helio X10 (MT6795) et sa batterie de 2 600 mAh rappelle toutefois qu’on est bien en présence d’un milieu de gamme tandis que la partie stockage prévoit 16 Go en interne (6-7 Go réellement disponible) mais il est possible d’étendre la capacité de stockage via le port micro-SD.

A noter que Sony commercialise également une version double-SIM et le smartphone est bien évidemment compatible avec la 4G, Bluetooth 4.1 et le NFC. Comme son prédécesseur, il est certifié IP65 et IP68 et peut donc résister à la poussière, aux éclaboussures et même à des immersions bien qu’il ait perdu la mention Aqua.

Rien d’extraordinaire sur le papier mais un client solide avec des arguments à faire valoir, une tendance qui se confirmera lors de l’utilisation du smartphone.

Sony-Xperia-M5

Design

Comme pour ses smartphones haut de gamme, Sony n’a pas pris beaucoup de risque et fait dans le très classique, laissant un sentiment mitigé. Certes, la marque nippone joue la carte de la continuité et le design de ses Xperia n’a pas de défaut majeur mais entre le Z5 Compact, le Z5 Premium et ce M5, j’ai eu le sentiment d’avoir à chaque fois le même smartphone.

Le test de la semaine : Sony Xperia M5, un milieu de gamme polyvalent

Néanmoins, je dois bien reconnaître que je me suis habitué au design et aux angles arrondis des Xperia et dans ce format 5 pouces, l’ensemble est très agréable. De plus, sans atteindre le niveau de finition des Z5, la qualité du plastique est irréprochable et permet au smartphone d’être plutôt léger (142 grammes).

Seul ombre au tableau, sa propension a récolter les traces de doigts à l’arrière et ce choix de regrouper les boutons sur la tranche droite qui demande un temps d’adaptation.

Le test de la semaine : Sony Xperia M5, un milieu de gamme polyvalent

Et l’écran ?

Le Xperia M5 fait mieux que son prédécesseur avec son écran de 5 pouces Full HD, le M4 Aqua devait se contenter d’un écran HD (720 x 1280). Une évolution bienvenue puisque la définition Full HD fait aujourd’hui figure de standard sur le marché milieu et haut de gamme des smartphones de 5 pouces ou plus.

Le test de la semaine : Sony Xperia M5, un milieu de gamme polyvalent

Avec sa très bonne luminosité, sa densité de pixels par pouce élevée (441) et de bons angles de vue, le bilan concernant l’écran est plutôt positif. On regretta peut-être les couleurs, chaudes et flatteuses pour l’œil au premier abord mais pas très justes, une habitude chez Sony puisqu’on peut faire le même constat sur les modèles haut de gamme.

Interface

J’ai pu utiliser le M5 quotidiennement pendant un mois et son interface est à l’image de son design, classique avec une surcouche légère mais très efficace. Un très bon point donc qui rend l’utilisation du smartphone agréable et fluide même si les applications pré-installées sont trop nombreuses. Heureusement la majorité peut-être désinstallée.

Sony-Xperia-M5-04

Le smartphone est livré avec Android Lollipop dans sa version 5.1 et aura droit à Marshmallow (Android 6.0).

Performances

Avec ses 3Go et son SoC à huit cÅ“urs (MediaTek Helio X10), le smartphone n’est pas sujet aux ralentissements et fait même parti du haut du panier sur le secteur milieu de gamme. Une tendance qui se confirme en jeux, le M5 est capable de faire tourner les jeux les plus gourmands dans de très bonnes conditions avec une chauffe maîtrisée.

Multimédia

Sony a l’habitude de briller dans ce domaine et à pris soin d’équiper son smartphone d’un capteur de 21,5 mégapixels, un nombre qui interpelle mais les pixels ne font pas tout.

  • Photo

Sur le marché du milieu de gamme, le Xperia M5 se démarque avec son capteur photo qui brille également par sa capacité à filmer en UHD-4K. On attend donc ce modèle au tournant afin de savoir s’il a l’occasion de prendre l’ascendant sur ses concurrents.

Le smartphone de Sony est plutôt à son aise en extérieur avec une bonne luminosité, le niveau de détails est bon même si on pouvait s’attendre à un peu mieux. Le temps de déclenchement est plutôt rapide, ce qui n’est pas forcément le cas de l’autofocus.

Sony-Xperia-M5-12

Lorsque l’appareil évolue dans des conditions de basse luminosité, les résultats sont plus mitigés et confirme le léger manque de réactivité de l’autofocus. A noter qu’on retrouve un défaut récurrent sur les Xperia, les photos sont un peu moins nets sur les bords.

(également disponible sur Dropbox)

En résumé, on a ici droit à bon photophone qui peut être très bon lorsque les conditions de luminosité sont idéales mais on pouvait s’attendre à mieux de la part de Sony. Je regrette également l’absence du double flash LED et l’application photo, bien que très complète, n’est pas facile à maîtriser.

Mention spéciale à l’appareil photo avant qui ravira les amateurs de selfie.

  • Son

Les hauts-parleurs intégrés se contentent du minimum syndical et on évitera d’écouter de la musique mais la prise casque sauve la partie audio avec une puissance satisfaisante.

  • Vidéo

Avec son écran Full HD est un lecteur vidéo maison qui figure parmi les meilleurs sous Android, le Xperia M5 est très bon dans ce domaine.

Autonomie

A la lecture de la fiche technique, j’étais un peu inquiet de voir le Xperia M5 embarquer une batterie de seulement 2 600 mAh. Une crainte rapidement balayée puisqu’il est capable de tenir une journée sans être rechargé, ce n’est pas exceptionnel mais cela lui permet de se classer dans la moyenne.

Le smartphone de Sony confirme toutefois son statut d’appareil milieu de gamme et aura du mal à tenir une journée entière si vous jouez ou regardez beaucoup de vidéos malgré la présence des modes STAMINA.

Sony-Xperia-M5-11

Le Xperia M5 face à la concurrence

Lancé à 399 euros et disponible actuellement aux alentours de 350 euros, le Xperia M5 n’est pas à son avantage sur le plan tarifaire et doit faire face à la concurrence directe sur le segment du milieu de gamme mais aussi aux smartphones haut de gamme de 2015. Chez les concurrents directs, on peut penser au Honor 7 Premium ou au Samsung Galaxy A5 2016 et les LG G4 et Samsung Galaxy S6, deux smartphones haut de gamme de 2015, ont vu leur prix baisser et viennent concurrencer la marque japonaise. Notons également le lancement du OnePlus 3 au même prix que celui du M5.

Conclusion

Le Xperia M5 est un bon smartphone, agréable à prendre en main et à utiliser au quotidien, sans défauts majeurs mais aussi sans réels points forts. En effet, Sony a décidé de nous proposer un ensemble cohérent avec un appareil au design classique mais efficace, de bonnes performances, une interface épurée et une partie photo convaincante. L’autonomie est correcte et l’écran Full HD est de bonne qualité.

Cependant, on ne peut s’empêcher de penser que Sony avait les moyens de faire mieux en étant un peu plus audacieux sur le design, trop proche de celui des Z5 ou en faisant un peu mieux sur la partie photo pour permettre à son smartphone de se démarquer.

Finalement, le plus gros défaut de ce smartphone est son positionnement tarifaire. Lancé à 399 euros et disponible dans les bonnes boutiques aux alentours de 350 euros, le smartphone de Sony souffre face au Honor 7 (Premium), Galaxy A5 2016 et les smartphones haut de gamme de 2015 comme le LG G4 ou Samsung Galaxy S6.

Il ne faut toutefois pas enterrer ce smartphone et en cas de baisse prix, le Sony Xperia M5 a de sérieux atouts à faire valoir.

J’aime

  • le design classique mais efficace
  • les performances
  • la qualité de fabrication
  • l’étanchéité

J’aime moins

  • l’autonomie correcte sans plus
  • l’appareil photo pouvait faire mieux
  • son positionnement tarifaire

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
fort gt le mans 2016
24 Heures du Mans 2016 : la loi du plus Ford

Récit d’un drôle de week-end au Mans pour le grand retour (et la victoire) de Ford.

Fermer