Le test de la semaine : Universe2go, un casque de réalité virtuelle pour découvrir le ciel

Cette semaine dans le test de la semaine nous nous intéressons au planétarium Universe2go d’Omegon.

test_semaine_universe2go-14

Présentation

Le test de la semaine est de retour avec un produit plutôt étonnant : un planétarium. Développé par une société allemande, ce casque de réalité virtuelle nous propose de découvrir le ciel à l’aide de son smartphone, il s’adresse aux débutants comme aux utilisateurs plus confirmés grâce à différents modes. Outre le casque, l’expérience demande surtout de télécharger une application sur son appareil iOS ou Android pour partir à la découverte du ciel.

test_semaine_universe2go-1

Le casque

Le Universe2go est livré avec un manuel d’utilisation, une sacoche de rangement, une sangle et une paire de « lunette des étoiles » comme le qualifie le fabricant sur son site.

test_semaine_universe2go-11

Une fois qu’on a jeté un Å“il au manuel d’utilisation, on part à la découverte de ce casque plutôt imposant et tout en plastique. Un choix qui lui permet de ne pas être trop lourd tout en restant solide mais qui limite le confort. En effet, l’absence d’un renfort en mousse au niveau du nez fait transpirer et peu devenir inconfortable lors d’une session longue durée. Il faudra également faire attention au couvercle lors de son ouverture pour ne pas l’abîmer.

Une fois ce fameux couvercle ouvert, on découvre l’emplacement pour son smartphone et un « passe-partout » qui permet d’assurer le maintien de son appareil. Composé d’éléments en mousse, il faut prendre le temps de trouver la meilleure composition possible puis la coller avant d’y glisser son smartphone. En nous demandant de coller ces éléments, le casque est donc limité à un seul modèle et il faudra acheter un nouveau « passe-partout » (6,90 euros) pour utiliser le casque avec un autre smartphone.

test_semaine_universe2go-10

Avant de l’acheter, il convient d’ailleurs de faire un tour sur le site Universe2go et sur la liste des smartphones compatibles car le casque n’est pas adapté à tous les modèles. En effet, si vous êtes amateurs de smartphones de grandes tailles, vous risquez de ne pas pouvoir l’utiliser mais Universe2go propose un large choix, de l’iPhone 5 à l’iPhone 7 en passant par les Galaxy S3 jusqu’au S7 notamment. Les iPhone 6/7 Plus ou Galaxy S7 Edge qui possèdent un écran de 5,5 pouces ne sont par contre pas compatibles.

Votre smartphone ne doit cependant pas être plus grand que 147x74x11mm.

Enfin, le smartphone doit avoir les capteurs suivants pour faire fonctionner l’application : GPS, boussole, gyroscope, accéléromètre.

L’application

Disponible en plusieurs langues, l’application qui accompagne les lunettes et le gros point fort de ce produit. Une fois les réglages effectués au niveau du gyroscope, on se retrouve avec un mode carte des étoiles qui permet d’utiliser Universe2go sans les lunettes astronomiques et un mode planétarium qui requiert l’utilisation des lunettes.

test_universe2go-10

Ce dernier mode est évidemment le plus intéressant pour utiliser toutes les fonctionnalités et le contenu est riche. On retrouve l’ensemble des 88 constellations, le catalogue des étoiles Hipparcos (120000 étoiles) et le catalogue NGC (700 objets) célestes ainsi que 3 heures d’explications audio.

test_universe2go-2

Utilisé principalement en mode débutant, il suffit de regarder vers une constellation pour déclencher l’explication et on se prend rapidement au jeu pour en savoir plus. Avec l’alerte ISS, on peut également jeter un œil à la station spatiale internationale où se trouve l’astronaute français Thomas Pesquet.

En tout, l’application propose 8 modes pour découvrir le ciel, du mode débutant au mode expert en passant par des modes thématiques (découverte, mythologie, deep-sky, 3D, quiz). Si l’on devait donner un défaut à l’application, on dira qu’il faut un petit temps d’adaptation avant de maîtriser la navigation dans les menus.

Conclusion

Le casque de réalité Universe2go vaut le détour et ravira tous ceux qui ont la tête dans les étoiles. Destiné au grand public, les explications audio sur les constellations, les étoiles, les planètes et la mythologie grecque sont très bien pensées et viennent enrichir l’expérience utilisateur, on prend un réel plaisir à découvrir le ciel.

Proposé à 99 euros, on pouvait cependant espérer un peu mieux concernant la qualité du casque. On sent que le fabricant a davantage misé sur l’application plutôt que sur le casque, de bonne qualité mais en plastique et pas forcément adapté pour une longue utilisation (on ne peut pas fixer le casque).
Pensée pour les plus jeunes avec son quiz est les moins jeunes par la richesse de son contenu, l’Universe2go peut être un cadeau original pour ces fêtes de fin d’année en permettant d’apprendre tout en se divertissant.

Le Universe2go est proposé au prix de 99 euros.

J’aime

  • la richesse du contenu
  • les commentaires audio
  • la facilité d’utilisation
  • l’orientation grand public du produit, accessible à tous les amateurs d’astronomie

J’aime moins

  • le casque aurait pu bénéficier d’une finition plus soignée et d’un meilleur confort
  • la compatibilité limitée, l’Universe2go n’est pas fait pour les grands smartphones
  • la nécessite de racheter un « passe-partout » (6,90 euros) pour utiliser le casque avec un autre smartphone

4 commentaires

  1. Et sinon des applis de « planetarium » qui réagissent au GPS/Gyroscope il en existe déjà pas mal donc il suffit de mettre le smartphone dans n’importe quel casque « plus confortable » avec une de ces applis la plupart gratuites et hop.

    • Thomas-Estimbre on

      Bonjour Dodutils,

      C’est une alternative mais l’application de Universe2go est plutôt riche en contenu (c’est d’ailleurs pour cela que je n’ai pas mis le prix dans les « J’aime moins »), je ne suis pas sûr que les applications gratuites en proposent autant.

  2. C’est moi ou le casque vendu 100 balles n’est qu’un vulgaire bout de plastique ? Meme pas de lentille pour aggrandir le champ de vision comme dans un cardboard a 15€ ? Non mais sérieusement c’est quoi cette arnaque ???

    • Thomas-Estimbre on

      Bonjour Fred,

      Le casque est effectivement tout en plastique. Comme indiqué dans le test, on pouvait espérer mieux pour le prix, le fabricant mise beaucoup sur le contenu de son application.

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
la-russie
La machine de propagande russe aurait aussi aidé Trump avec des fake news

La Russie aurait également participé à la propagation des fake news lors de la course à la Maison Blanche.

Fermer