Le Village by CA : un modèle original et pertinent pour l’écosystème start-up ?

Découverte des coulisses du Village by CA, un espace d’open-innovation et pépinière possédant un focus majeur : accélérer concrètement le business de ses start-ups.

levillagebyca

C’était en Juin dernier, le Crédit Agricole ouvrait les portes de son Village en plein coeur de Paris. Un espace aux ambitions multiples : celle de devenir une pépinière de référence, ainsi qu’un espace d’open innovation se faisant rencontrer des start-ups, le monde de la banque ainsi que de nombreux partenaires à l’image de Microsoft, HP ou encore Sanofi.

Notre première visite du Village remonte à 365 jours (Février 2014), à une époque où le port du casque de chantier était obligatoire et la mission du Village, un idéal.

Le lieu s’approche maintenant de son premier anniversaire et peut déjà se targuer d’avoir généré de l’intérêt. En interne d’abord, puisque de nombreuses caisses régionales du Crédit Agricole sont déjà venues découvrir le Village avec le souhait d’en ouvrir un dans leur région. Mais également auprès de grands comptes qui ont vu dans cette initiative un moyen de se rapprocher des start-ups en devenant partenaires.

Mais si notre première visite avait été parfaite pour saisir l’ambition du Village, retournons aujourd’hui (sans le casque de chantier) pour découvrir la réalité de ce lieu, rencontrer les start-ups, vivre le Village de l’intérieur.

accueil_LeVillage

Une histoire de partenaires

VideoTelling, service de vidéos explicatives dessinées, est entré au Village dès son ouverture. Quelques mois plus tard, la start-up peut déjà se targuer d’avoir séduit de nombreux nouveaux clients  prestigieux tels que HP, NEC, Microsoft, Orange, Se Loger ou encore Sodexo. Toutes ces grandes sociétés sont partenaires du lieu ou l’ont visité dans les 6 derniers mois pour venir à la rencontre des innovations qui y sont incubées. Une vraie aubaine pour la start-up qui a réussi à convertir de nombreuses de ses visites en business.

Il faut bien le dire, depuis son arrivée au Village, les commandes de vidéo ne cessent d’arriver. Et premier client de nombreuses de ses start-ups, le Crédit Agricole affiche l’une de ces vidéos dessinées tout en haut de la page d’accueil du site web du Village (si vous avez la curiosité d’y jeter un oeil).

C’est l’esprit du Village, toujours trouver un moyen de mettre à contribution, de faire travailler ses start-ups. C’est une volonté qui les a amenés à transformer le parking sous-terrain du Village en un terrain de jeu pour Parkadom. En effet, cette start-up spécialisée dans la location de parking entre immobilier (aussi sous-titrée le Airbnb du Parking) propose également des offres entreprises pour optimiser les parkings de toutes entreprises. D’une idée échangée avec les dirigeants du Village, l’info est vite remontée jusqu’à Bernard Larivière (Directeur de la veille et de l’innovation à la Fédération Nationale du Crédit Agricole) pour un déploiement en ce moment même au 55 rue de la Boétie.

openspace le village

La force d’un écosystème naissant

Mais si les histoires de collaboration entre start-ups et grands comptes se multiplient autour du Village, d’autres synergies se sont très vite mises en place. En effet, si nous prenions l’exemple de VideoTelling, ce sont pas moins de 8 prestations qui ont également été réalisées pour des start-ups du Village.

Pour Matooma et Gisway, la collaboration a pris une toute autre forme. En effet, si le premier est un spécialiste du machine to machine, l’arrivée d’un client avec des besoins spécifiques en géolocalisation pour ses automates, a eu un effet simple et rapide : la start-up a été voir Gisway qui se trouvait être leurs voisins immédiats dans les bureaux du Village. Le résultat : les deux start-ups ont fait une proposition commune qui leur a permis de gagner ensemble ce nouveau client. Depuis, Matooma n’hésite pas à proposer la brique de géolocalisation à leurs nouveaux prospects, mettant en avant la collaboration avec Gisway.

Mais pour Ronald d’Open Safe, le Village lui aura surtout été bénéfique pour les petites aides de la vie ordinaire. Il se rappelle lorsque La Bonne Box s’est retrouvée dans l’urgence sans son graphiste, et qu’il a déployé ses talents pour les dépanner dans la réalisation de cartes cadeau. D’un autre côté, Annabelle de Mille Pépites est une juriste qui a pu aider Ronald à plusieurs reprises pour s’assurer qu’un document était conforme.

Pour ce faire, un intranet (et un groupe privé Facebook), leur permet de mettre en mots leurs problématiques et avoir plusieurs retours dans les heures qui suivent.

Le Village by CA souhaite donc se démarquer des autres lieux d’innovations grâce au maillage fort qui va lier les start-ups entre elles, mais aussi avec les PME et grands groupes qui deviendront leurs clients.


☆ Le Village by CA fait partie de notre nouveau programme « Entreprises Premium ». Cet article a été écrit avec la participation des équipes du Village by CA dans le cadre de ce partenariat. En savoir plus sur notre programme Premium.


8 commentaires

  1. Wedoogift est une Start-up du village de l’innovation qui a comme partenaire et parrain Ingenico Financial Services. Nous dématérialisons les chèques-cadeaux en B2B. et sommes émetteur de monnaie électronique sur toute l’Europe. Nous avons de nombreuses start-up du Village en enseigne partenaire (La Bonne Box, etc.) ou comme client (Deliver.ee, etc.). C’est ça aussi la coopération du Village 🙂
    http://www.wedoogift.com/

  2. Pingback: Le Village by CA : un modèle original et...

  3. Pingback: Le Village by CA : un modèle original et...

  4. Pingback: Le Village by CA : un modèle original et...

  5. Pingback: Le Village by CA : un modèle original et pertinent pour l’écosystème start-up ? | Patrick Bouillaud Blog

  6. Ça ne vous gêne pas de mêler Crédit agricole avec écosystème, c’est quand même un peu contradictoire étant donné les investissements de la susdite banque dans les activités les plus polluantes…

    • Eric

      @Lanteri : il ne faut pas prendre « Ã©cosystème » au sens écologique, là on parle d’un système économique, l’environnement startups 🙂

Send this to friend

Lire les articles précédents :
radio pixabay
YouTube Radio, le nouveau moteur de recommandations musicales ?

YouTube testerait une fonctionnalité appelée Radio.

Fermer