Le web a 25 ans, ça méritait un article #web25

25 ans après sa création, qu’est-il devenu du web ? Comment les utilisateurs perçoivent-ils cet univers ?

Web inventor

Il y a 25 ans était inventé le World Wide Web, ce que nous appelons communément le Web. Sans vouloir être trop technique, rappellons qu’il y a une distinction à faire entre Web et Internet, même si l’abus de langage voudrait qu’il s’agisse de la même chose. Le Web est un système hypertexte et une application d’internet, au même titre que les courriers électroniques ou les partages peer-to-peer (notamment utilisée par la technologie torrent).

A l’occasion de cette célébration, Tim Berners-Lee, l’initiateur du Web, encourage les internautes à partager des « birthday greeting » sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #Web25. Mais outre cette célébration, ce dernier, avec la World Web Foundation et le World Wide Web Consortium demande au monde entier d’entreprendre des actions pour défendre « l’open Web ».

Un souhait ? Lancer des discussions sur le besoin de défendre les principes qui ont contribué au succès de cette révolution, mais aussi celui de « déverrouiller » tout le potentiel encore inexploité du Web.

S’adressant  à The Guardian, Tim Berners-Lee a également évoqué le besoin de créer une « constitution mondiale », une sorte de Droits de l’Homme du Web, pour remettre les pendules à l’heure, espérant obtenir un certain soutien.

« A moins que nous ayons un internet ouvert et neutre, nous ne pourrons compter dessus sans se soucier de ce qui se passe derrière […]. Ce n’est pas naïf de penser que nous pouvons avoir cela, mais c’est naïf de penser que nous pouvons l’avoir en restant assis », a-t-il affirmé.

Le Web en France, un quart de siècle plus tard…

Comment les Français voient-t-ils le Web et le numérique ? Pour l’Inria, TNS Sofres s’est proposé de répondre à cette question en réalisant un petit sondage. Pour la deuxième édition de celui-ci, ils ont interrogé 1145 personnes âgées de 14 ans et plus. Le sondage a eu lieu face à face entre le 28 novembre et le 2 décembre 2013.

  • 20 % des répondants sont encore déconnectés. Il s’agit principalement de personnes âgées de plus de 65 ans et qui vivent seuls.
  • 17 % sont qualifiés de distants par l’étude. Il s’agit de ceux qui n’ont pas compris ou ne voient pas trop l’innovation que représente le numérique.
  • 29 % des répondants ont en revanche compris cette innovation et admettent que les outils numériques ont changés leurs vies. Néanmoins, ils affirment pouvoir s’en passer.
  • Enfin, il y a les 34 % des répondants qui sont dépendants. Ceux qui affirment que les outils numériques sont indispensables à leurs vies. Mais une certaine prudence subsiste.

Une partie du sondage nous révèle également les points sur lesquels les Français désirent avoir plus d’éclaircissements. On citera par exemple les questions de confidentialité (69 % des répondants) et la sécurisation des transactions financières (63 %). Par ailleurs, 72 % des Français penseraient que le numérique a « des effets négatifs sur la vie privée ».

Sources : 1/2/3

Images :Paul Clarke [CC-BY-2.0], via Wikimedia Commons


2 commentaires

  1. 25 ans après sa création, qu’est-il devenu du web ? Comment les utilisateurs perçoivent-t-ils cet univers ?
    Comment les utilisateurs perçoivenT-ils cet univers ? merci 🙂 …

Send this to friend

Lire les articles précédents :
MDR : le Moteur de Recherche parodique de Canal+ 100% français

MDR, Canal+ lance son Moteur De Recherche spécifiquement français… qui ne recherche que des réponses made in France.

Fermer