HAPIlabs, une startup spécialisée dans les capteurs intelligents pour la santé, s’apprête à lancer la première fourchette intelligente et connectée.

Je ne suis pas nutritionniste mais comme j’essaie de garder la ligne (et pas seulement la ligne ADSL) j’ai lu des trucs sur le sujet et puis bon c’est de notoriété publique : pour maigrir il faut manger moins, et pour manger moins il faut manger lentement. Mastiquer, déguster, tout ça.

Pourquoi ? Parce-que l’impression de satiété se déclenche environ vingt minutes après avoir commencé à manger. Vingt minutes qui sont souvent fatales quand on a faim, car du coup on ingurgite souvent beaucoup plus que ce dont notre corps aurait réellement besoin. C’est comme cela que l’on commence à accumuler des mauvaises grasses, et donc à grossir. Alors qu’il suffirait de prendre son temps et d’attendre que notre corps nous envoie les premiers signaux nous indiquant qu’il n’en veut plus.

Partant de ce constat, HAPIlabs, une startup spécialisée dans les capteurs intelligents pour la santé, s’apprête à lancer la première fourchette intelligente et connectée. What the fork ? Oui madame, une fourchette électronique qui va prendre soin de vos habitudes nutritives. Comment ça marche ? J’ai testé pour vous sur LeWeb’12 : la fourchette magique est équipée en son manche d’un accéléromètre, un capteur de mouvement similaire à celui que nous connaissons dans nos smartphones et tablettes, qui mesure les mouvements de cette dernière pour en déduire trois critères : le temps pris pour déguster (ou goinfrer, selon) votre repas, le nombre d’aller-retours qu’effectue la fourchette entre votre bouche et votre assiette, et enfin le temps écoulé entre chaque aller-retour.

fourchette connectée [Le Web12] Vous voulez maigrir ? Voici la fourchette connectée !

Les infos sont transmises à votre PC ou smartphone via USB ou Bluetooth, et compilées dans un tableau de bord disponible sous forme d’application, qui vous dira à l’aide de moult courbes et graphes an couleur si vous êtes un bon mangeur qui soigne sa ligne et sa santé, ou si vous êtes un sale goinfre qui ne pense qu’à s’empiffrer. Enfin bon je caricature un peu quand même. Et si vous mangez trop vite, un vibreur se déclenche dans la fourchette pour vous prévenir et vous inciter à ralentir, ce qui est quand même moins barbare qu’une décharge électrique.

Le dispositif, en fin de développement, sera prochainement commercialisé sous la forme d’un package contenant la fourchette, l’application et un programme nutritionnel sur 21 jours. Une idée pas aussi saugrenue qu’il y parait, et même plutôt sérieuse, quand on sait que le développement du projet a pris sept ans, et que le programme de R&D a été piloté par Jacques Lépine, de la famille du célèbre créateur du concours éponyme.