Le Xiaomi Redmi 2 a tout d’un grand, sauf le prix !

Qui a dit que l’entrée de gamme ne pouvait pas être séduisant ?

xiaomi-redmi-2

Xiaomi, c’est la marque qui monte, qui monte. Preuve en est, en 2014, la firme aurait vendu pas moins de 61 millions de smartphones. Joli, et ce n’est pas fini car elle serait en plus valorisée à plus de 45 milliards de dollars. Si vous aimez les chiffres, je vous recommande d’ailleurs la lecture de l’article publié ce matin par Setra.

Toujours est-il que le géant chinois n’a visiblement pas l’intention d’en rester là, et il a ainsi profité du week-end pour présenter un nouveau terminal positionné sur l’entrée de gamme : le Redmi 2.

De jolies lignes et une fiche technique prometteuse

S’il joue la carte du plastique, il a la bonne idée de mettre le paquet sur les couleurs acidulées et il rappelle ainsi par certains aspects les Lumia de Microsoft ou même l’iPhone 5c.

Sa fiche technique n’est pas en reste. Le Redmi 2 intègre ainsi un écran HD de 4,7 pouces (1280×720), un processeur Snapdragon 410 composé de quatre coeurs, 1 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage. S’ajoutent à cela un capteur principal de 8 millions de pixels surmonté d’une optique capable d’ouvrir à f/2.2 (28mm) et une caméra frontale de 2 millions de pixels.

Cerise sur le gâteau, le terminal a aussi droit à deux emplacements pour cartes SIM, et il peut en plus se connecter à des réseaux de type 4G/LTE. Le WiFi 802.11 b/g/n est de la partie, de même pour le Bluetooth 4.0 et la puce A-GPS.

Derrière, on pourra aussi compter sur une batterie de 2200 mAh.

Mais son plus bel atout, finalement, se situe du côté de son prix de vente. Attendu pour la fin de la semaine en Chine, le Redmi 2 sera effectivement proposé à 699 yuan, ce qui donne quelque chose comme 94€ et des poussières sans taxe.

Maintenant, toute la question est de savoir s’il sortira ou non du territoire chinois. Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts le plus fort possible.

(Source)


3 commentaires

  1. Faudra pas pleurer ensuite sur les petits Chinois exploités ou les Africains dans les mines.

  2. Vivement qu’on voit cette marque sur le marché européen, sauf que je doute que le prix restera le même avec la concurrence loyale avec les autres marques déjà déployer sur le marché

  3. Pingback: Xiaomi : un lancement timide aux Etats-Unis

Send this to friend

Lire les articles précédents :
netflix
Netflix dément, il n’a pas changé sa politique vis-à-vis des connexions via VPN

Ces derniers jours, une rumeur selon laquelle Netflix aurait commencé à bloquer les connexions via VPN a circulé sur la...

Fermer