Lecture hors-ligne : Netflix n’est toujours pas tenté. Mais il pense à une autre alternative

Netflix ne veut vraiment pas permettre aux utilisateurs de télécharger ses vidéos.

Netflix press kit

YouTube (dans certains pays), Dailymotion, l’iPlayer de la BBC et même CanalPlay, son concurrent numéro un en France, proposent la lecture hors-ligne, ou du moins pour certains contenus.

Mais Netflix a toujours refusé de proposer cette fonctionnalité qui permettrait pourtant à ses utilisateurs de regarder les programmes lorsqu’ils n’ont pas d’accès à internet.

Il y a quelques mois, un porte-parole de la compagnie expliquait que cela n’arrivera jamais et qu’il s’agit d’une solution provisoire à un problème plus grand : l’accès réduit à internet.

Récemment, l’un des concurrents de Netflix à l’international, Amazon, a ajouté la lecture hors-ligne à son service de streaming.

Cependant, durant une interview avec Gizmodo à l’IFA de Berlin, Neil Hunt, Chief Product Officer du géant américain de la VOD, a réitéré que Netflix n’est pas intéressé par cette fonctionnalité.

En substance, l’une des raisons qui ont été évoquées par Neil Hunt est le fait qu’une telle fonctionnalité va changer l’expérience de l’utilisateur, la rendre plus compliquée et peut-être réduire l’engagement. « Je pense que c’est quelque chose que beaucoup de gens demandent. On verra si c’est quelque chose que beaucoup de gens vont utiliser », explique-t-il.

Sinon, l’autre problème avec la lecture hors-ligne, c’est que les licences ne permettent pas le téléchargement pour toutes les vidéos. Par exemple, selon l’employé de Netflix, tous les contenus sur Amazon ne peuvent pas être proposés en lecture hors-ligne. Résultat, on a un catalogue hétérogène de contenus qui peuvent être téléchargés et d’autres qui ne peuvent pas. Cela va créer un autre niveau de complexité pour l’utilisateur.

Netflix dans l’avion

Comme alternative à la lecture hors-ligne, Neil Hunt évoque la possibilité de mettre le contenu de Netflix dans des serveurs localisés dans les avions, les trains et les hôtels, par exemple. « Cela ne rendrait pas Netflix disponible partout et tout le temps. Mais je pense que nous pouvons faire fonctionner ça correctement, ce qui est une proposition plus intéressante que d’essayer de changer le comportement de l’utilisateur », explique-il.

(Source)


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Apple TV : Apple prendrait-il enfin le virage du gaming ?

Lors de la Keynote d'Apple qui aura lieu le 9 septembre, la marque à la pomme devrait, en plus de...

Fermer