LeEco, l’entreprise chinoise dont vous allez souvent entendre parler

LeEco, le nouvel acteur qui veut concurrencer Apple, Netflix, Google, Amazon et Tesla.

leeco

Un nouvel acteur débarque dans la Silicon Valey. Et il ne s’agit pas de n’importe lequel mais de LeEco. Contrairement à ce que ce nom peut sous-entendre, LeEco n’est pas une entreprise française. En chinois, « Le » a une autre signification : bonheur.

LeEco a débuté avec le site de streaming vidéo LeTV.com, qui compte plus de 50 millions d’utilisateurs par jour et 730 millions d’utilisateurs par mois dans l’Empire du Milieu. Cependant, LeEco n’est pas seulement un Netflix chinois. A l’instar de son compatriote Xiaomi, LeEco développe tout un écosystème.

Et cette semaine, la société chinoise a officiellement annoncé son arrivée aux Etats-Unis. Ce n’est pas un ou deux produits que la société a présenté lors de son événement, mais tout un « Le Ecosystem » : des services de streaming vidéo, un service de cloud, des smartphones, un casque de réalité virtuelle, des télévisions 4K, un vélo connecté et même une voiture électrique.

La présentation de cet écosystème s’est faite en grande pompe, à la Samsung, à San Francisco, avec une audience de 1 700 personnes. Par ailleurs, l’entreprise entend bien s’ancrer aux Etats-Unis. Quelques jours avant son événement, on apprenait que LeEco a déjà 500 employés aux Etats-Unis. De plus, elle a déjà acheté une propriété de 190 000 mètres carrés qui va abriter plus de 12 000 employés.

Sur le marché chinois, LeEco est déjà l’un des plus importants constructeurs de smartphones, le leader du marché des smartTV et son service de streaming vidéo fait un carton. Mais le marché américain est différent. Et il faudra attendre pour voir si la logique d’écosystème ainsi que les offres de cette entreprise séduiront les foules dans le pays de l’Oncle Sam.

Un smartphone haut de gamme à moitié prix

En tout cas, pour la partie smartphones, les deux produits que LeEco a présentés aux Etats-Unis semblent assez convainquants. Le premier est le LeEco Pro 3, un smartphone doté d’un écran Full HD de 5,5 pouces, un processeur Snapdragon 821 (le même que celui des Pixel de Google), 4GB de mémoire RAM, 64 GB de stockage, un scanner d’empreintes digitales, un APN de 16 mégapixels à l’arrière et une impressionnante batterie de 4 070 mAh qui se charge avec la technologie Quick Charge 3.0. Sinon, à l’instar d’Apple, LeEco a fait l’impasse sur la prise jack. Le son passe donc par le connecteur USB Type-C, qui permettrait de proposer un son de meilleure qualité. Mais la partie la plus intéressants pour ce mobile est le prix. Aux Etats-Unis, le smartphone est vendu à 399 dollars, mais il est possible d’avoir une réduction qui fait descendre le prix à 299 dollars.

leeco-phone

L’autre mobile, moyen de gamme, est le LeEco S3. Vendu à 249 dollars, il est doté d’un processeur Snapdragon 652, de 3GB de RAM d’un écran Full HD de 5,5 pouces, d’un scanner d’empreintes digitales et d’un APN de 16 mégapixels à l’arrière.

Sur le mobile, LeEco adopte donc une stratégie à la Xiaomi, qui consiste à proposer des smartphones à prix abordables mais avec des caractéristiques intéressantes. Cependant, l’entreprise ne jouit pas encore d’une très grande visibilité en dehors de la Chine. Mais vu l’enthousiasme affiché par LeEco durant son lancement américain, on peut s’attendre à ce qu’il fasse parler de lui. De plus, LeEco pourrait profiter de la débâcle de Samsung pour se faire petit à petit un nom aux USA.

Avec son écosystème, il entend entrer en compétition avec pas mal d’acteurs de la Silicon Valey, pour ne citer qu’Apple, Tesla, Google et bien entendu Netflix. Ses produits seront disponibles aux USA à partir du mois de novembre.


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Facebook lance de nouvelles fonctionnalités pour les pages des commerces
Sur Facebook, on pourra prendre rendez-vous chez le coiffeur ou se faire livrer un repas

Aujourd’hui le réseau social Facebook compte 1,71 milliard de membres et cette manne de consommateurs, Facebook cherche absolument à la...

Fermer