Leetchi, éleveur de cagnottes sociales, fête son deuxième printemps en pleine forme

Réussir une startup avec une idée somme toute assez simple n’est peut-être pas si… simple. C’est pourtant le pari réussi de Leetchi, un service web de collecte de fonds entre particuliers lancé en 2010, et qui vient de fêter son deuxième anniversaire avec une jolie levée de fonds de quatre millions d’euros.

Cet article s’inscrit dans une série sur les startups françaises en partenariat avec le programme « L’application du mois Windows Azure et Microsoft BizSpark« . Voir détails en fin d’article.

Réussir une startup avec une idée somme toute assez simple n’est peut-être pas si… simple. C’est pourtant le pari réussi de Leetchi, un service web de collecte de fonds entre particuliers lancé en 2010, et qui vient de fêter son deuxième anniversaire avec une jolie levée de fonds de quatre millions d’euros.

leetchi Leetchi, éleveur de cagnottes sociales, fête son deuxième printemps en pleine forme

Pas si simple pour deux raisons majeures : d’une part, quand une idée s’impose comme une évidence, la concurrence est généralement pléthorique et féroce. D’autre part, les investisseurs sont généralement frileux, eux qui préfèrent parfois des concepts alambiqués avec un « ticket d’entrée » élevé (comprendre des investissements importants ou une technologie protégée et difficilement reproductible par le premier venu).

Mais les fondateurs de Leetchi sont parvenus à imposer un concept utile fondé sur un constat et un besoin : comment gérer les dettes et la circulation d’argent entre amis, par exemple quand il s’agit de créer une cagnotte pour un évènement particulier. La base de Leetchi était posée : accompagner ses utilisateurs dans leur démarche d’organisation et d’achat d’un cadeau à plusieurs.

Un effet induit : apaiser les conflits autour de l’argent

Et comme, selon diverses études, l’argent est le deuxième sujet de dispute entre amis (étude Médiamétrie/NetRatings pour Paypal, 2008), et que, en France, le marché des dettes informelles entre amis est estimé à 600 millions d’euros par an
(Michel Lev Ram Business 2.0 Magazine. 11/07/06), la voie était tracée. Et si en plus d’aider les gens à gérer leur brouzoufs entre eux la startup assumait un rôle de médiateur, leur évitant de s’embrouiller pour de bêtes problèmes d’argent, l’affaire était dans le sac. Un exemple d’utilisation quelque peu insolite : une bande de fêtards se cotise pour payer une amende de tapage nocturne (après s’être cotisés pour acheter des CD et de l’alcool, mmmh ?).

Côté modèle économique, Leetch se rémunère de deux façons : en tant qu’apporteur d’affaires, le service perçoit une commission sur les ventes réalisées par ses partenaires e-commerce (affiliation), et encaisse également une rétribution sur les retraits par virement des sommes réunies sur une cagnotte.

La startup, qui utilise Windows Azure comme backend, a convaincu de nombreuses marques de devenir partenaires, comme entre autres des valeurs reconnues et diverses que sont Fnac.com, 3 Suisses ou encore Pixmania. Pour 2012, après une levée de fonds de 4 millions d’euros début mars auprès d’IDinvest[1], Leetchi vise une expansion internationale (Angleterre, Allemagne pour commencer) et le déploiement d’un nouveau service destiné aux consommateurs.

Le service est gratuit pour les utilisateurs et compte aujourd’hui 100.000 clients. Si vous organisez une soirée foot prochainement et que vous devez prévoir un stock de pizzas-bières pour 253 potes, vous savez où frapper.

[1] le Leetchi des levées de fonds c’est un peu Kickstarter non ?


bizspark azure2 Leetchi, éleveur de cagnottes sociales, fête son deuxième printemps en pleine formeCet article fait partie d’une série bi-mensuelle en partenariat avec Windows Azure et Microsoft BizSpark.
Windows Azure est le service de Cloud de Microsoft. En savoir plus…
Soumettez votre startup dans ces programmes !

11 commentaires

  1. « En pleine forme », certes en levée de fonds mais qu’en est il en terme de projection de CA sur les années à venir ?
    Ouvert depuis 2008, son concurrent Commonbox semble ne pas être en bonne santé …

  2. Pingback: Leetchi, éleveur de cagnottes sociales, fête son deuxième printemps en pleine forme | Médias sociaux, Webmarketing & Actualités web | Scoop.it

  3. Je connaissais pas ce site, même si je connaissais le principe, avec le pot commun!! (par contre, eux, ils prennent des frais!!)

  4. Ils ont également établi un partenariat avec le site madmoizelle.com qui s’est fait une belle place au soleil, aussi. Il me semble que c’est très judicieux !

  5. Pingback: Leetchi, éleveur de cagnottes sociales, fête ses deux ans en pleine forme | Je suis Community Manager | Scoop.it

  6. Pingback: Blinkster, la culture dans la main

  7. J’ai déjà testé commonbox mais mes amis non « webeux » n’ont pas été conquis (trop de mails, trop d’informations demandées…).
    Leetchi sera le prochain sur la sellette.

    @dh : j’espère tout de même que ce concept va perdurer car c’est vraiment pratique

  8. leetchi.fr c’est de la balle. Je suis abonné depuis l’ouverture de leetchi.fr
    Super pour payer a plusieurs!

    Martine

  9. Julie Conrade on

    Il existe depuis 2011 un nouveau site dans le secteur. http://www.lepotcommun.fr qui n’a rien a envier aux autres ! Ludique, pratique et moins cher que les autres.

    Je confirme que les pot commun en ligne c’est le top !

Lire les articles précédents :
Smap In, une application pour géolocaliser les promos tout au long de l’année

Les soldes sont finies mais les bons plans continuent tout au long de l’année grâce à Smapin et à son...

Fermer