Gartner vient d’annoncer que pour la première fois de l’histoire, Lenovo était devenu numéro un mondial du secteur des PC devançant ainsi Hewlett Packard.

C’est dans un secteur en plein ralentissement, celui des ventes de PC, qu’on apprend que Lenovo est désormais numéro un mondial en termes de livraisons d’ordinateurs personnels. Pour le troisième trimestre 2012, la part de marché de Lenovo est à 15.7%, soit 2.6 points de plus qu’à la même période il y a un an. Deux dixièmes de point permettent à la société chinoise de devancer HP dont la part de marché pour T3 2012 s’établit à 15.5%, soit 1.5 point de moins qu’il y a un an.

Le géant chinois avait connu une progression fulgurante ces dernières années profitant de la croissance du marché chinois. Apothéose pour Lenovo dans un secteur qui est toutefois en plein ralentissement.

Le contexte est morose puisque si les livraisons de PC ces trois derniers mois (T3 2012) s’établissent à 87.5 millions, c’est tout de même 8.3% de moins qu’il y a un an.

Gartner vente PCs oct 2012 590x218 Lenovo devient premier constructeur mondial de PC devant HP

D’aucuns y verront une passation de pouvoir entre HP et la société chinoise. Plus que le classement mondial, c’est la croissance des différents acteurs qu’il faut examiner dans les différentes zones géographiques.

Aux Etats-Unis, HP est leader du marché avec 27% de part de marché pour T3 2012 tandis que Lenovo n’occupe que la 4ème place (8.9% de part de marché). Mais, il s’agit d’un marché en très fort recul qui accuse -13.8% de baisse en une année. Cependant, parmi les 6 premières sociétés qui vendent le plus de PC aux Etats-Unis, seul Lenovo augmente ses ventes en un an (+6.1%). La première société à limiter la « casse » avec une baisse de 6.1% de ses ventes en une année est Apple.

ventes PCs US Q3 2012 Gartner 590x230 Lenovo devient premier constructeur mondial de PC devant HP

En Europe, HP conserve la première place même si Lenovo se rapproche à toute vitesse avec une croissance à deux chiffres.

La zone Asie/Pacifique reste le plus gros marché mondial (31.3 millions de ventes durant T3 2012). Il est également en recul avec -5.3%, une baisse moins importante que dans les autres zones.

Le ralentissement du marché peut être largement attribué à l’attente fébrile des constructeurs et des acheteurs du système d’exploitation Windows 8 (même si, à proprement parler, les acheteurs ont un rôle indirect dans les livraisons de PC). Ceux-ci retardent respectivement les sorties de nouveaux produits et leur achat. Tous les acteurs du secteur (excepté Apple bien entendu) tablent sur l’engouement qu’il suscitera et sur la période de fin d’année propice aux achats de PC pour que le secteur reprenne des couleurs. Enfin, au de-delà de Windows 8 et de tout autre paramètre, le secteur des PC est au diapason de l’économie mondiale avec des croissances molles, voire des récessions, dans certains pays.