Les algorithmes de Google passent au mobile-first

Google ne va plus tenir compte des contenus des sites pour ordinateurs, mais de ceux des versions mobiles, pour évaluer la pertinence des pages.

les-donnees-danalyse-dun-webmaster

Lorsqu’en 2015, Google a fait du respect de sa norme mobile-friendly par les sites web un signal pour le référencement de son moteur de recherche sur les smartphone, il a obligé la plupart des éditeurs de sites web à adopter le responsive design ou créer des sites mobile. Comme plus de 50 % des requêtes du moteur de recherche se font sur les smartphones, Google voulait s’assurer que les utilisateurs de celui-ci arrivent sur des sites web dont les design sont adaptés à leurs petits écrans.

Cependant, jusqu’à présent, les robots de Google explorent encore les versions pour ordinateurs des sites web pour classer les pages sur les résultats de recherche. De ce fait, même pour l’index de la version mobile, c’est sur des sites pour écrans d’ordinateurs que Google analyse les informations. Or, il peut arriver qu’une information (prise en compte pour le référencement) soit présente sur le site pour ordinateur, mais absente sur la version mobile d’une même page.

Et sur son blog, la firme de Mountain View a annoncé qu’elle entend changer cela. Son but sur le long terme est que ce soient les sites mobiles qui soient explorés par ses robots mais plus les sites pour ordinateurs. En d’autres termes, l’index de Google devient « mobile-first ».  

« Notre système de classement examine généralement la version pour ordinateur du contenu d’une page pour évaluer sa pertinence pour l’utilisateur. Cela peut causer des problèmes lorsque la version pour mobile a moins de contenu que la version pour ordinateur parce que nos algorithmes n’évaluent pas la page qui sera réellement vue par l’utilisateur sur mobile », écrit Doantam Phan, Product Manager chez Google, pour expliquer le problème.

Google ne va cependant pas changer le fonctionnement de son moteur de recherche du jour au lendemain

Pour le moment, la firme de Mountain View parle d’expériences. Ce changement du fonctionnement du moteur de recherche ne se fait qu’à petite échelle. Il ne sera réellement appliqué que lorsque Google sera sûr de pouvoir proposer une « bonne expérience utilisateur ».

En tout cas, Google demande déjà aux éditeurs d’envisager des modifications si leurs sites sont susceptibles d’être affectés par cet « éventuel » changement sur son moteur de recherche. En principe, ceux qui ont opté pour le responsive design ne sont pas affectés, étant donné que le contenu est le même, mais c’est la disposition des blocs qui changent en fonction de la taille de l’écran ou de la fenêtre. Mais pour les autres configurations, les éditeurs devraient « envisager de faire quelques modifications ».


5 commentaires

  1. C’est tout de même surprenant que certains s’évertuent toujours à produire des sites internet qui ne sont pas responsive, la fonction existant depuis un bon moment maintenant …

  2. Une évolution qui avantage le référencement « naturel ». Ca récompense d’avantage les sites qui évolue. A voir si on verra de gros changements. Les sites AMP seront-ils avantagés ?

  3. Bonjour et merci pour cet article, je trouve tout à fait normal de privilégier les résultat sur mobile et tablette sachant qu’en 2016 c’est obligatoire d’être responsive !! ya plus de recherche sur les appareils mobile que sur les fixe… faut se mettre à jour ceux qui ont des site des année 1995 !! bonne continuation

  4. C’est tout à fait normal de la part de Google d’être plus exigeant sur l’affichage sur mobile et tablette. Aujourd’hui le trafic mobile dépasse désormais celui depuis un PC. Mais je rejoins certains commentaires, car nous voyons encore des créa de sites non-responsive, ceci n’a vraiment aucun sens même pour une question de budget client !

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
iphone-7-plus
La raison qui m’a fait opter pour l’iPhone 7 Plus

La fonctionnalité qui change tout sur l'iPhone 7 Plus.

Fermer