Les applis iPhone et Android de TweetDeck se retirent du terrain

Twitter a annoncé hier son abandon des applications TweetDeck pour iPhone et Android, ainsi que de la version desktop (AIR) du service, encourageant ses utilisateurs à favoriser l’application web de TweetDeck.

Lancé en juillet 2008 par le développeur britannique Iain Dodsworth, TweetDeck fut l’une des premières applications tierces à exploiter l’API de Twitter, et remporta rapidement un grand succès au vu de toutes les fonctionnalités proposées (notamment grâce à la visualisation rapide des tweets qu’il offrait par son système multi-colonnes). C’est deux ans plus tard, en mai 2011, que Twitter, sur la défensive, finit par racheter le service pour la modique somme de 40 millions de dollars.

TweetDeck a annoncé hier l’arrêt de sa version desktop basée sur AIR (Adobe) et retirera de leurs app stores respectifs ses applications Android et iOS en ce début du mois de mai. Ces dernières ne fonctionneront d’ailleurs plus peu de temps après leur retrait. L’équipe de TweetDeck a par la même occasion ajouté qu’elle ne maintiendra plus l’intégration de Facebook au sein de son service (il était possible de lier votre compte sur le réseau social de Mark Zuckerberg dans l’application).

La société continuera en revanche de maintenir ses applications natives sous Mac et Windows, et préférera vraisemblablement se focaliser pleinement sur sa version web et son application Chrome afin d’offrir à ses utilisateurs « la meilleure expérience TweetDeck possible ». La version web sera la première à se voir équipée des nouvelles fonctionnalités à venir, « suivie de près par les applis Mac et PC ». Au vu du tournant que souhaite prendre TweetDeck, il ne serait pas surprenant qu’il ne soit plus qu’une question de temps avant que ces solutions natives disparaissent elles aussi du terrain actuellement occupé par le service.

Twitter reste de son côté très impliqué dans le développement de TweetDeck, le post publié hier sur le blog officiel du service indiquant d’ailleurs que son équipe dédiée a doublé en taille au cours du dernier semestre. Les applications aujourd’hui concernées par ce retrait tournaient sous la version 1.0 de l’API de Twitter, leur extinction était, il est vrai, facilement anticipable.

Une chose est sure : les applications mobiles de TweetDeck vont manquer à un grand nombre d’utilisateurs expérimentés de Twitter, et l’on n’est pas à l’abri de voir plus d’un tweet de désespoir fuser sur le réseau social après leur très proche disparition.

(Source)


6 commentaires

  1. C’est un immense cadeau à Ryan Holmes et Hootsuite, qui se retrouve en situation de « monopole » sur le secteur.

    Ouvrir Chrome, puis Tweet Deck, c’est long et chiant, surtout sur un smartphone.

  2. C’est vraiment dommage car l’appli mobile et desktop étaient vraiment très pratiques. Ils font marche arrière par rapport à ce qui se fait actuellement à savoir : un site web > une version mobile > une appli. Ils font un bond en arrière énorme et je ne suis pas sûre que ça leur réussisse. Et puis c’était cool de pouvoir y mettre Facebook.

  3. Je comprends pas trop le pourquoi du comment de la part de Twitter…
    Surtout que l’application Tweedeck marchait très bien auprès des utilisateurs et elle était assez pratique.

  4. C’est le premier mais certainement pas le dernier à faire machine arrière, il faut se rendre compte, développer une appli android, plus une appli iOS plus une appli Windows 8, plus BB10, plus, plus… Il est claire que les stores d’appli tendront à revenir sur le web sauf pour les quelques cas ne pouvant se passer des avantages de l’application (Maps, Jeux, boite à outils (lampe torche etc…), et quelques autres type d’appli) le reste n’étant en fait que des applications pour utiliser le web. Je me rappelle des premières applications « le monde » ou « l’équipe » qui n’étaient que des liens vers le site web. Le fractionnement, des résolutions mobiles, des OS mobiles et autres contraintes rend le web beaucoup moins couteux et beaucoup facile à maintenir dans le temps.

  5. J’utilise Tweetdeck sur mon Mac, c’est génial… par contre, je ne comprends pas, c’est écrit qu’ ils ne supportent plus la version desktop sous Air et d’un autre côté, c’est écrit qu’ils continuent la version Mac… mais, la version Mac de Tweetdeck, elle est sous Air !

    Pour mon iPhone et iPad, j’utilise plutôt Echofon et ça me plaît.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
TelePod
L’iPhone aurait pu s’appeler TelePod, TriPod, Mobi ou iPad

Difficile d'imaginer le fameux smartphone d'Apple porter un autre nom que celui d'iPhone. Et pourtant, un ancien chef de la...

Fermer