Les câbles USB Type-C non conformes, c’est terminé sur Amazon

La sécurité aurait pris le dessus sur le commerce, Amazon a décidé d’interdire la vente de tous les câbles USB de Type-C qui ne seront pas conformes sur sa plateforme.

Android USB-Type C

Il faut dire que le danger est réel et on s’étonne même que les géants du commerce en ligne ne prennent pas des mesures plus drastiques pour éviter que du matériel non conforme termine dans leur catalogue. Pour la petite histoire, si Amazon a pris cette mesure, c’est en grande partie en découvrant l’expérience d’un employé de chez Google, qui a décidé d’acheter et de tester tous les câbles de types-C disponibles actuellement sur différents sites web.

Amazon veut faire le ménage sur les câbles USB de Type-C non conformes

Le résultat ne s’est pas fait attendre, il n’aura fallu qu’un simple branchement pour faire griller un Chromebook Pixel avec un câble SuperSpeed USB-C 3.1. La raison de cet incident, c’est que la résistance du câble en question était de 10 Kohms, au lieu de 56 Kohms ! Cela démontre une fois de plus, que les bonnes affaires dénichées sur le web peuvent aussi cacher des produits non conformes, capables de détruire des équipements nettement plus chers, qu’un simple câble à quelques euros.

Pour le moment, l’annonce d’Amazon est surtout une réaction à chaud suite à cette expérience, qui aurait très bien pu terminer en incendie, en voyant l’état de certaines soudures sur certains câbles de Type-C testés. Il faudra donc attendre de voir comment Amazon envisage de supprimer les câbles de Type-C non conformes ? Quels seront ses critères ? Fera-t-il appel à des prestataires externes pour tester les câbles ou disposera-il d’un service en interne chargé d’examiner scrupuleusement ces derniers ? Beaucoup de questions restent donc en suspens.

Personne n’ira contre cette mesure, qui on l’espère se généralisera chez tous les acteurs du marché, car avec la démocratisation de ce standard sur tous les appareils, les sociétés qui vendront des câbles à bas prix venant d’Asie vont pulluler…

Source


3 commentaires

  1. Le truc qui m’étonne c’est pourquoi avoir utilisé une résistance 10K au lieu d’une 56K car c’est le même prix… je ne pense donc pas que c’était pour faire du câble « pas cher » mais plutôt une erreur de conception ou d’interprétation des spécifications USB-C.

    Du coup je suis allé lire les specs USB-C 1.1 et dans la section 4.11.1 tableau 4-13 sont indiquées 3 valeurs de résistance possibles chacune 10K->3A 22K->1.5A ou 56K->0.9A cependant seuls les appareils USB-C gérant les spécifications USB 3.1 savent gérer cela correctement et je pense que ces fabriquant de câbles « 10K » n’ont pas prévu le coup d’utiliser un câble USB-C sur des appareils USB-C 2.0.

    Et d’ailleurs il y a une note qui a été ajoutée sous le tableau pour avertir de ce danger potentiel, cependant si je lis la doc dans sa version intégrant les marques de révision je constate que cette information n’était pas présente dans la première version des spécifications ! je pense donc que ces fabriquant « 10K » on récupéré la première version de la doc ont du coup choisi 10K pour pouvoir balancer les 3A au max et n’ont pas relu les nouvelles version de la doc.

  2. Après relecture de la doc des specs USB-C dans sa version toute fraîche 1.2 je modifie un peu mon précédent commentaire qui est actuellement en modération, je ne peux donc pas le modifier et je le remplace par ceci :

    Je ne pense pas que le problème vienne du fait que ces câbles soient de « mauvaise qualité » et d’ailleurs les specs indiquent qu’il est tout à fait possible de fabriquer des câbles utilisant une résistance de 10K au lieu de 56K (source du problème) mais plutôt que le choix de cette résistance dépend de ce que l’on connecte comme appareil et le type de connecteur USB à l’autre bout du câble en particulier s’il s’agit d’un embout classique USB-A (USB 1.0/2.0).

    D’ailleurs dans la doc des spécification USB-C 1.0 il n’y avait aucun avertissement à ce sujet et je pense que les fabricants de « mauvais câbles » ont cru bien faire en autorisant le passage du max de courant de 3A avec l’utilisation d’une résistance de 10K, cependant dans la version 1.1 de la doc il y a une note qui est apparue à ce sujet dans la section 4.11.1 sous le tableau 4-13 pour avertir les fabricants et dans la version 1.2 de la doc datant du 25/03/2016 (c’est tout frais donc) l’alerte au sujet du choix de la résistance n’est plus présente qu’une fois mais 6 fois ! et là pour le coup je pense que les fabricants ne pourront plus la louper 😉

  3. Pourquoi mon dernier message n’a-t-il toujours pas été validé ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Locky : le ransomware s'en prend aux français
Attention au redoutable ransomware Petya, qui sévit actuellement sur les boîtes mails

Décidément les hackers semblent avoir un intérêt particulier pour les ransomwares ces derniers temps, après KeRanger et Locky, c’est désormais...

Fermer