Les chargements de vos pages sont trop longs ? Fasterize est là pour vous

A chaque fois qu’on améliore le temps de chargement de son site, on gagne sur les indicateurs business (trafic, taux de conversion, SEO) car on fluidifie la navigation du consommateur : c’est le constat dont est parti Fasterize. Fasterize propose d’accélérer en temps réel vos pages HMTL tout en économisant sur la bande passante.

Chaque fois qu’on améliore le temps de chargement de son site, on gagne sur les indicateurs business (trafic, taux de conversion, SEO) car on fluidifie la navigation du consommateur : c’est le constat dont est parti Fasterize. Fasterize propose d’accélérer en temps réel vos pages HMTL tout en économisant sur la bande passante.

accélérer temps chargement pages

On sait que le temps de chargement des pages web peut être rédhibitoire et que c’est l’un des vecteurs principaux de la perte du client dans sa transaction. L’intérêt pour les entreprises est évident et tout le monde semble s’intéresser aux nouvelles perspectives qu’offrent le cloud computing.

Fasterize est un accélérateur sur le cloud, qui se situe en amont des serveurs du site d’origine, avec lesquels il s’interface de manière transparente et réversible. L’entreprise ne modifie pas le code, ni l’infrastructure et ne nécessite aucune installation logicielle ou matérielle ce qui permet une grande facilité dans l’aspect opérationnel du service.

Le temps nécessaire à l’installation au service n’est que de 15 minutes, chaque page demandée par un internaute arrive sur la plateforme de Fasterize, est optimisée, puis renvoyée à l’internaute en temps réel, ce qui réduit d’entre 30 et 50% le temps de chargement.

Le business model repose quant à lui sur un abonnement mensuel sans engagements, sans coûts de maintenance et une évolution gratuite à chacune des mises à jour de l’outil. Les prix ne sont pas encore communiqués puisque le service est en bêta privée avec pour le moment des voyagistes et des entreprises de coffrets cadeaux pour le tester.

Le lancement officiel est a priori fixé pour fin mars/début avril et laisse présager de belles réussites commerciales. Réussite aussi garantie par la présence de l’ancien CTO de Rue du commerce à la tête de Fasterize, Stéphane Rios, qui avait d’ailleurs déjà réussi à le faire devenir le premier site ecommerce en termes de performance et de Vincent Voyer, la seule personne en France ayant monté une société (zeroload.net) axée sur la performance web frontend.

Invité

[...] background-color:#222222; background-repeat : repeat; } http://www.presse-citron.net – Today, 7:04 [...]

Invité
26 mars 2012

Est-ce un article sponsorisé ? A priori non, alors pourquoi ne pas parler des sites déjà existents comme Cloud Flare ?
Parce que Cloud Flare est gratuit là ou Fasterize est payant ?
Parce que Cloud Flare n’est pas francais ?

Dans tous les cas, un peu de transparence ne ferait pas de mal…

Eric
Admin
26 mars 2012

@Djoh : ce n’est évidemment pas un article sponsorisé, vous avez de la chance, normalement je supprime tout commentaire insinuant qu’un article puisse être sponsorisé si ce n’est pas le cas, voir les règles éditoriales en matière de commentaires « - Les commentaires insinuant que tel article est « sponsorisé » par telle marque simplement parce-qu’il va à l’encontre de l’opinion d’untel seront également supprimés. »
Voir aussi : http://www.presse-citron.net/i.....ponsorises
Les auteurs choisissent leurs sujets en toute indépendance. Si Louis Carles le juge utile il complètera son article avec la mention d’autres services afin que celui-ci soit plus exhaustif.
Cordialement,
Eric
Rédac’ chef

Invité
26 mars 2012

Merci pour l’info, ça pourrait intéresser pas mal de monde :)
Après, comme d’habitude, il faut voir le coût…

Invité
26 mars 2012

Je n’ai pas compris comment ça s’interface avec le site, concrètement. Redirection DNS ? Proxy ? CDN ?

Quelles sont concrètement les optimisations ? Mise en cache ? Inteconnexion directe avec les backbones des opérateurs de transit ? Obfuscation de code javascript ? Compression des images ?

Louis, ça t’a vraiment pris 15mn pour l’installation ? Y’a pas un délai de propagation DNS par exemple ? Tu as un exemple de page sur lequel tu as gagné 50% de temps de chargement ?

Si tu peux m’avoir une invit’ pour la beta privée je suis preneur !

Louis-Carle
Invité
Louis
26 mars 2012

@François Stéphane Rios va répondre directement à toutes tes questions! J’ai eu l’occasion de tester en direct avec eux, ça marche vraiment pas mal et je pense qu’il y a en effet un moyen de t’avoir une invitation pour que tu en juges par toi même ;)

Invité
Guillaume
26 mars 2012

Comment cela peut-il optimiser une page sans toucher à son code?

Comment cela peut-il être situé en amont des serveurs web? Techniquement cela paraît un non-sens? surtout quand tu écris ensuite que le serveur web anevoie vers fasterize, lequel distribue ensuite la page au visiteur.. c’ets donc en aval et non en amont

Quelle est la nature de l’optimisation?
De quoi s’agît-il: est-ce un simple CDN?

Invité
26 mars 2012

Bonjour à tous

Je vais essayer de compléter et répondre à chacun.

@djoh
Non, ce n’est pas un article sponsorisé (étrange question !).
Oui, il existe des services similaires aux US, CloudFlare en fait partie. Cependant, nous n’avons pas le même positionnement, eux font aussi CDN et bouclier de protection anti-DDOS par exemple.

@sylvain
Le coût est fonction du nombre de pages vues par mois. Pour l’instant, les tarifs ne sont pas publics.

@François
L’installation consiste effectivement à changer des enregistrements DNS : soit l’origine dans la configuration du CDN si vous avez un CDN, soit directement le domaine du site à accélérer sinon.
Fasterize n’est pas un CDN, le contenu que nous optimisons doit toujours être servi au plus près de l’internaute final et c’est le rôle des CDNs.
Un CDN optimise la diffusion du contenu (notamment en calculant les serveurs les plus proches au sens réseau de chaque internaute). Fasterize optimise le contenu.
Sans dévoiler nos secrets, nous appliquons les recettes de base de la webperf : concaténation, compression, minification, chargement asynchrone, etc … Nous y ajoutons une couche d’optimisation réseau.
Oui, nous avons constaté des gains allant jusqu’à 50% (et plus) sur certaines pages de nos premiers beta testeurs. Nous publierons rapidement ces résultats.
Si vous voulez tester, renseigner votre email dans le champ prévu à cet effet sur le site http://www.fasterize.com ou contactez nous par email : info at fasterize.com

@Guillaume
Fasterize ne touche pas au code utilisé pour générer le site (PHP, Java, .Net ou autre). Bien sur, si on doit optimiser la page, on modifie le code HTML.
Amont ou aval, cela dépend où on se place non ?
Nous sommes en amont des serveurs Web d’origine car nous nous plaçons avant le serveur Web dans le traitement de la requête faite par l’internaute.
Pour le reste, voir plus haut : nous ne sommes pas un CDN, nous optimisons le contenu.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas, je répondrai avec plaisir à toutes vos demandes. Soit via les commentaires Presse-Citron, soit directement par mail : info at fasterize.com.

Bonne journée !

Invité
L3GUM4N
26 mars 2012

Pour ce service la seule chose que ça m’évoque c’est que soit la page est mal codée puisque mal optimisée (et donc le service s’occupe de nettoyer le code), soit c’est à peu près le service que propose certains plug-ins wordpress du style de WP Super cache : à savoir faire une page cache en HTML avec une page PHP pour économiser les ressources du décodage.
Je vois pas vraiment d’autre explication… mais je suis curieux.

Invité
26 mars 2012

@eric je mentionne « a priori non » parce que je connais vos bonnes pratiques. C’est justement parce que je les connais que je suis decu de cet article, pour moi incomplet.
On ressent dans le texte un copinage entre l’auteur et les créateurs de cette solution – qui a l’air très intéressante, mais n’est en aucun cas révolutionnaire. Il manque pour moi un minimum de vue technique, mais c’est votre choix éditorial.

Vous avez de la chance, je ne critique que rarement les articles ;-)

Eric
Admin
26 mars 2012

@Djoh : c’est noté, aucun problème pour la critique constructive :-) Mais j’avoue que le truc de soupçonner un article sponsorisé alors qu’il ne l’est pas me fait chaque fois un peu sursauter :)

Invité
26 mars 2012

Je ne peux que me prosterner devant cette solution longtemps attendu ! vivement avril !

 
Lire les articles précédents :
Instagram pour Android : les pré-inscriptions sont ouvertes !

On sait depuis quelques semaines qu’Instagram, la célèbre application de partage de photos, va prochainement arriver sur Android.

Fermer