Les commentaires Facebook sur Presse-citron : oui ? Non ? Qu’en pensez-vous ?

Alors que nous constatons tous et depuis maintenant pas mal de temps que les discussions générées sur les blogs se déportent, voire se diluent sur les réseaux sociaux, principalement Twitter et Facebook, je me pose la question d’intégrer les commentaires Facebook sur Presse-citron.

Alors que nous constatons tous et depuis maintenant pas mal de temps que les discussions générées sur les blogs se déportent, voire se diluent sur les réseaux sociaux, principalement Twitter et Facebook, je me pose la question d’intégrer les commentaires Facebook sur Presse-citron.

J’avais déjà tâté le terrain il y a quelques semaines en posant justement la question sur Facebook et Google+, et les réponses étaient partagées assez équitablement entre pour et contre, selon le site (je vous laisse deviner ou étaient les pour et ou étaient les contre).

Si j’ai longtemps été défavorable à cette option, mon point de vue a progressivement évolué depuis quelque temps. J’ai donc testé les commentaires Facebook en les installant systématiquement sur tout nouveau site, pour moi ou pour les rares clients qu’il m’arrive d’accompagner dans leur stratégie digitale/médias sociaux. Le résultat est généralement positif, ou dans le pire des cas, neutre et indolore, quand on fait cela dès la création d’un site, comme ce fut le cas par exemple pour PowerPress ou Howtels[1].

Pour Presse-citron les choses sont un peu différentes : ce site compte plus de 170.000 commentaires, qui représentent la part majoritaire du contenu du site. Ces discussions sont précieuses, je l’ai toujours dit et répété, car ce sont les contributeurs – vous – qui font la richesse des contenus. Pas question donc de gommer cela d’un trait de plume pour implanter un système externe. D’autant que l’installation des commentaires Facebook comme unique alternative comporte un certain nombre d’inconvénients, voire de dangers potentiels : mauvais référencement (il parait qu’il y a maintenant une méthode pour remédier à cela), maitrise moins grande des commentaires, et bien sûr plus de possibilité de commenter anonymement, car si Facebook offre désormais la possibilité de commenter sans être connecté ni membre du réseau social, il faudra quand même s’identifier en tant que membre d’un autre réseau « imposé », à savoir Yahoo, AOL ou Hotmail.

commentaires Facebook

Du côté des avantages présumés, ils sont bien moins nombreux que les inconvénients, mais ils pèsent lourd dans la balance : en premier, la diffusion virale des commentaires et la « récupération » des discussions qui s’évaporent sur le réseau social. Et donc, probablement, un peu de trafic en plus. C’est ce qu’on dit en tout cas.

Plutôt que de lancer un sondage qui serait forcément réducteur et peu pertinent dans ce contexte, je vous propose la chose suivante : j’ai installé le module de commentaires Facebook au pied des articles, mais j’ai laissé aussi le module intégré que vous connaissez. Vous aurez donc le choix de commenter via l’un ou l’autre. Afin de tester un peu, je vais juste désactiver les commentaires Presse-citron sur les quelques prochains articles à partir de demain, et nous verrons ce que ça donne, pour vous, et en matière de diffusion virale/trafic.

Je laisse en revanche les deux sur ce post, en vous invitant juste à jouer le jeu et à utiliser – libre à vous – les commentaires Facebook, qui se trouvent juste au-dessus des autres, pour donner votre avis et ouvrir le débat sur cette possible évolution.

[1] qui sera actualisé très prochainement avec plein de nouveaux hôtels


52 commentaires

  1. A la limite, perdre l’anonymat, Ok, mais alors avec Google +, beaucoup plus facile de gérer la portée des commentaires et la confidentialité. Seulement je doute qu’un tel module existe… dommage.
    De toutes façons, je ne commentais pas beaucoup, je ne commenterai plus, c’est juste un peu frustrant c’est tout.

  2. Le problème avec les commentaires Facebook, c’est que tu n’est pas « propriétaire » du contenu. Tu ne peux pas changer le format, ni l’exporter vers un nouveau système. De plus Facebook est libre de censurer les données comme il le souhaite.

  3. Tout dépend si vous voulez garder la propriété des commentaires. Je pense que c’est essentiel pour la pérennité. Quand FB sera désuet…

  4. Quel dommage!
    Personnellement, j’ai remarqué que tous les sites que je visite qui ont ce p**** de module Facebook n’ont quasiment pas de commentaires.
    Je suis totalement, fondamentalement, idéologiquement (j’ai plus de rimes en -ent) contre la centralisation des données opérées par Facebook.
    Dommage que vous ayez changé d’avis. Pour moi, la hausse potentielle du trafic dont vous parlez n’est qu’un miroir aux alouettes. Pire, vous risquez fortement d’y perdre l’âme de votre site.

    Cordialement,

    • Eric

      @Gullio : je n’ai pas changé d’avis, je pose la question, et je vous demande le vôtre. Rien n’est fait, et je ne changerai peut-être pas, ne parlez pas au passé 🙂

  5. Mon Dieu que non. Bizarrement le système de com’ de facebook est l’antithèse du module social.
    Autant privilégier un Disqus…

    Halluciné de voir tous les coms Facebook vouloir ce genre de possibilités, ça fait assez peur 🙁
    D’ailleurs pas besoin de compte supplémentaire justement…

  6. Si demain il n’y a plus le choix et que le module Facebook est obligatoire, personnellement je ne viendrai plus sur Presse-Citron.
    Bien sûr je pourrai me contenter de ne plus commenter mais à mon sens un blog c’est une ligne éditorial et un état d’esprit. La perception du net by Facebook me déplaît et je trouverais très dommageable de s’inscrire dans cette voie. Mais en même temps l’argumentaire de l’article est clair : avoir plus de trafic… Alors qu’il serait probablement tout aussi rentable de travailler à la qualification de ce trafic.

  7. Je vote contre…. Tout le monde sait bien que les barbus n’aiment pas se dévoiler .
    Et disqus? Je le trouver très pratique personnellement

  8. Etonnant que vous n’ayez pas simplement pensé a Disqus, qui parait plus ouvert et moins une intrusif. D’autant plus qu’il est utilisé par énormément de grands sites internet.

    • Eric

      @bilel @xianghua : je connais bien Disqus, j’ai même été le premier à en parler ici il y a plusieurs années alors que ça démarrait juste et que c’était totalement inconnu en France. C’est un très bon système. La question ici n’est pas d’externaliser les commentaires (dans ce cas en effet Disqus est parfait) mais de mettre le module Facebook pour profiter de sa viralité. Disqus n’apporte rien d’autre que des fonctionnalités pratiques, et on peut très bien faire ça dans WordPress. Ma question est donc : système de commentaires intégré vs. module Facebook, et non pas « quel module externe choisir ».

  9. Je ne suis pas pour une intégration du module Facebook principalement pour une raison pratique. On perd énormément en lisibilité et en confort de lecture. Ça ne m’encourage pas du tout à laisser des commentaires.

  10. Eric

    @YasArts : « Alors qu’il serait probablement tout aussi rentable de travailler à la qualification de ce trafic. » Oui bien sûr, dans l’idéal. Mais facile à dire, concrètement, tu fais comment pour travailler à la qualification du trafic ? Et ça veut dire quoi exactement ? Dit comme ça c’st un peu vague…

  11. Globalement, je trouve que Facebook comme Google deviennent chaque jour plus dangereux car chaque jour plus puissants. S’aliéner à l’un ou l’autre se paiera un jour ou l’autre. ça peut paraître parano ou anti-américain primaire, mais ce n’est pas le cas : je penserais la même chose d’un équivalent britannique ou français. Pour paraphraser le grand penseur … heu zut … l’oncle de Spiderman « un grand pouvoir implique des grandes responsabilités ». On en est bien loin !

    Ce qui est sûr, c’est que je ne passerai pas par Facebook pour la simple raison que je n’ai pas de compte personnel sur cette appli. Passer par Yahoo ou Hotmail restera possible (adresses poubelles, donc pas de suivi des échanges probablement). Créer un compte Facebook serait évidemment possible, mais par choix personnel je ne le ferai pas.

    Et puis, c’est vrai que presser le citron, ça a un certain charme 🙂

    Jarno.

  12. Bonjour Eric,

    Personnellement, et peut-être de manière un peu égoïste, je suis totalement contre. Je comprends tout à fait cette décision car il est vrai que pour un site comme le tiens, cela pourrait augmenter la viralité et ta visibilité auprès d’un nouveau public. Aussi, beaucoup de tes lecteurs bossent dans le web, et ont donc déjà des profils FB mélangeant pro et privé. Ainsi, ils ne seront donc certainement pas gênés à donner leur avis « publiquement » à la vue de leurs contacts privés.

    Le peu de visibilité sur l’usage actuel et futur des données via Facebook me gêne beaucoup, et j’évite ainsi d’en être trop dépendant. Cela me fait penser à ces marques qui ne communiquent plus que sur l’adresse de leur page FB au lieu de leur site, sans même utiliser d’incentive, se rendant toujours plus dépendant envers le géant en cas de changement de politique.

    Bref, je comprends mais je trouve cela dommage. Je continuerai bien entendu à venir mais ne laisserai certainement plus de commentaires.

  13. Mon opinion : Je suis associable, je tiens à pouvoir m’exprimer sur le sujet qui me plait et sous le pseudo que je décide endosser. Mon anonymat ça n’est pas un petit désir parano, chacun à sa personnalité, j’ai juste pas envie qu’on puisse retracer ma vie sur les différents blogs/articles que j’aurais pu commenter. L’information qu’on laisse à droite et à gauche est dejà assez facilement concentrée sans adopter ce genre de système.
    Et puis je suis moche, je ne tiens pas à montrer ma tête. Plaisanterie à part, je suis attaché à ce que j’ai connu d’internet dans ses premières années, avant l’envahissement des réseaux sociaux. J’ai cette impression qu’on court droit vers un systeme de communication où chacun doit se flairer le derrière pour rassurer tout le monde avant de pouvoir s’exprimer, c’est épuisant. Des idées, du texte, rien que du texte.

  14. @Eric : c’est vrai que c’est plus facile à dire pour moi derrière mon clavier que pour toi à la tête de Presse-Citron.
    Il me semble que Presse-Citron a beaucoup évolué dans sa ligne éditoriale depuis qu’il y a plusieurs rédacteurs. Pour autant, il y a une vraie différence de niveau entre toi, Eric, et les autres rédacteurs. Parfois j’ai l’impression que ça ne va pas plus loin qu’une reformulation d’un communiqué.
    Je crois qu’en étant exigeant sur la partie rédactionnelle, ce blog qui a une belle notoriété pourrait probablement mieux qualifier son lectorat et dans des systèmes de régies autre qu »adblock monétiser cette audience. Par ex, le blog de Geoffrey Dorme sur le graphisme est pour moi un exemple de ce type de rédactionnel (sur un sujet spécifique).
    Actuellement, il n’est pas très facile de distinguer des différences éditoriales entre Presse-Citron, Gizmodo le journal du Geek et quelques autres.

    Et pour revenir au sujet, pour moi FB ne me donne pas l’image d’un blog de qualité. Sur la plupart des sites qui adoptent ce système de commentaires, l’orthographe des commentaires est vraiment médiocre et ça n’empêche en rien les trolls (et ce débat sur l’anonymat est pour moi inepte : quand je vais dans un bar et que je discute avec des gens, je ne leur demande pas leur carte d’identité, je ne vois pas pourquoi on me forcerait à cela sur le net, ma vie numérique ne regarde que moi).

  15. Pourquoi ne pas garder les deux systèmes de commentaire, comme sur cet article ?
    Je comprends les avantages du système de commentaires Facebook pour les utilisateurs, ainsi que pour toi Eric. J’y trouve aussi un intérêt car je lis très souvent les commentaires. En revanche je n’utiliserai pas un tel système. J’aime commenter de manière anonyme (encore que le blogueur peut facilement me retrouver avec mon adresse email), et le système actuel permet de commenter sans s’inscrire. De plus, le point très bloquant pour moi est que je ne souhaite pas que mes commentaires soient indexés en étant liant à mon identité (Prénom+Nom).

    • Eric

      @Matthieu : « Pourquoi ne pas garder les deux systèmes de commentaire, comme sur cet article ? » Oui, pour le moment pendant une période de test c’est ce que je fais, et pourquoi pas pérenniser après cette solution

  16. Personnellement, je ne suis pas favorable aux commentaires facebook, je trouve le système trop intrusif (un peu comme si prendre part à une conférence permettait à n’importe qui de passer ensuite chez moi voir à quoi ressemble ma vie).
    Je ne veux pas non plus que le moindre de mes commentaires soit connu de tous mes « amis » facebook, « What append in Presse Citron stay in Presse Citron » (certes, il y a surement des paramètres de confidentialités mais ça change tout le temps).
    L’anonymat a du bon, il permet a chacun de s’exprimer plus librement (fondement de notre pays, via le vote, mais je m’éloigne), tout comme le non-anonymat a du mauvais, certains souhaitant s’exprimer pour plaire (sans pour autant être pertinent ou en accord avec leurs opinions) ou juste se faire remarquer (ou provoquer), et d’autres ne s’exprimant pas pour ne pas déplaire, par timidité (alors qu’ils pourraient apporter quelque chose de constructif)…

    Je serais plutôt pour un système « hybride ». J’ai déjà vu sur un blog sous wordpress un module qui, au moment de déposer un commentaire, propose à l’utilisateur soit d’entrer ses informations ou soit d’utiliser son compte wordpress, twitter ou facebook et ainsi récupérer les infos à afficher (et peut-etre signaler ce commentaire sur les réseaux sociaux, je ne connais pas son fonctionnement exact). Cela me semble un bon compromis pour satisfaire le plus grand nombre.

    • Eric

      @FuFu : on a le choix de désactiver le partage de ses commentaires, regarde le module Facebook ci-dessous, quand tu publies un commentaire du peux décocher « Publier sur Facebook ». Ça répond déjà en partie à tes interrogations 🙂

  17. Alors on est daccord que l’on s’en fout que je commente plus lol. Mais moi je n’ai ni Facebook, ni yahoo, ni hotmail… je n’utilise que gmail.
    Après entre-nous tu mettrais un widget commentaire google, que je commenterais pas plus. Pourquoi ? Car pour des raisons évidentes de sécurité : reverse social enginnering et social enginnering. Clairement, avec une vraie identité en commentaire, cette personne qui va déborder un moment va m’insulter ou être en désaccord avec moi, moi le méchant garçon j’accepte pas qu’on me fasse cela, et la le drame pour la personne. Et cela arrive pourrait arriver plus souvent que l’on croit, mais aujourd’hui on a un garde fou avec les fausses identités (pseudo et tout).

    J’aime bien aussi Disccuss, mais c’est vrai que dans le cadre de ta stratégie, Discuss ne sert a rien.
    Après je pense que beaucoup de personnes sont pretes a commenté par facebook, mais je pense que en effet tu vas avoir moins de mauvais commentaires, mais tu auras également moins de commentaires, car certaines personnes n’oseront pas commenté si leur identité est révélé au grand jour.

    Et franchement entre nous, personne ne voudra vraiment contrarier les avis, et du coup les commentaires seront plat et sans saveur. Ce qui aura pour conséquences de diminuer drastiquement le nombre de coms.

    Après rien ne t’empeche de tester.

  18. Ca va être un sacré travail de modération les commentaires facebook, c’est sur facebook que cela spam le plus….

  19. Et une solution mixte avec Facebook connect pour la connection et un système propriétaire ou plugin WP pour la saisie des commentaires interne à Presse citron , ce n’est pas possible ?

    Ainsi plus de double comptes, c’est ce que beaucoup trouve a priori comme avantage au comm Facebook…

  20. Bonjour.
    Je trouve ce système carrément intrusif. Proposer les 2, OK, mais forcer les gens à utiliser FB pour commenter, je ne suis pas d’accord. Certains sites le font, et c’est bien dommage.
    Dans la vraie vie, on ne se balade pas avec ses coordonnées collées sur le front.
    Et quid des internautes sans compte FB ?
    S’il faut ouvrir le système de com, autant privilégier Disqus. Mais presser le citron, je trouve ça sympa. :)))
    Bonne journée !

  21. Personnellement, continuer avec le système de commentaires actuel ou avec celui de Facebook, ça ne changera rien : je continuerai de commenter si j’estime que j’ai quelque chose à dire par rapport à l’article (un avis à émettre, une question à poser, une précision à apporter, …) Sur les différents blogs que je suis, j’ai côtoyé les deux systèmes, et l’un comme l’autre, ne me dérange pas.
    (Oui, je sais, mon commentaire t’aide pas trop ^^)

  22. Eric

    @tatsu : si si au contraire, ton commentaire est très utile car pragmatique, peu importe le support finalement, c’est ce qu’on a à dire qui est important 🙂 Je plussoie x 100

  23. deux chose que je ne comprend pas : pourquoi ne pas faire cohabiter les deux ???
    moi je le fait et cela fonctionne trés bien !
    Les com facebook c’est bien pour la viralité , le partage….
    Mais beaucoup de gens préfèrent les commentaires classiques il vous faut juste proposer les deux !

    La deuxième chose que je ne comprend pas : pourquoi vous ne l’avez pas fait plus tôt ???

    • Eric

      @Azurculture : pour le moment c’est ce que je fais, cohabitation des deux systèmes. Pourquoi ne pas l’avoir fait plus tôt ? Je n’estimais pas cela nécessaire, et surtout je ne pensais pas faire cohabiter les deux, donc forcément décision difficile à prendre et donc toujours repoussée (je suis le mec le plus indécis du monde).

  24. @Eric : j’ai laissé un commentaire sur ton site howtels. Les commentaires Facebook me freinent dans mes prises de parole. En effet, Facebook, pour moi, c’est les amis, et uniquement les amis, y compris avec ma photo de profil souvent « private joke ». Cette photo se retrouverait sur un commentaire d’il y a plusieurs années ?

    Le choix est difficile Éric, car je comprends l’intérêt du trafic social, j’aimerais pas être à ta place!

    Cela dit, le même système avec Twitter me paraîtrait plus adéquat. Plus qu’à leur suggérer de créer une API aussi souple que Facebook 😉

  25. Je suis contre car avoir que Facebook veut dire que ton site devient un site qui fait parti de facebook et ont ne pourras plus comme avant dire se que l’ont désire. Les deux ensemble ne me gene pas mais je passerais uniquement avec les commentaires du site lui même.

  26. Jean-Michel Grand on

    Bonjour,

    je me permet de poster pour apporter mon retour sur l’utilisation du module de commentaire Facebook sur un site web…
    Sur une WebTv dont j’ai la charge, nous avions mis en place un système de commentaires « classique » avec inscription/email…, mais sur ce site nous n’avions jamais de commentaires sur aucunes des vidéos…
    Nous avons donc « tester » le module facebook (en lieu et place de l’ancien système), et la, à la surprise générale, les internautes se sont mis à commenter nos vidéos…
    Je pense qu’en fonction du public « ciblé », les commentaires facebook sont plus facile à utiliser…
    Amicalement

    Jean-Michel

  27. C’est marrant de voir les deux clans s’affronter dans les commentaires ^^

    Je pense que les deux sont complémentaires, les commentaires en dur pour le ref et le rafraichissement des pages et le commentaire Facebook pour sa viralité.

  28. En tant qu’utilisateur, je suis du même avis que Azerk. J’ai horreur de cette centralisation du « net by Facebook ». Et comme dit plus haut, un blog c’est une ligne éditoriale, c’est un monde en soi. Facebook devient un standard, anonyme, formaté. Intégrer FB c’est aussi s’intégrer à FB, et se diluer peu à peu dans cette masse informe…

    En tant que gérant de site c’est très différent… On sait bien où les utilisateurs / lecteurs / joueurs se trouvent. Et, hélas, beaucoup sont sur Facebook. Et même si on le déplore, c’est un fait. La vie d’un site passe par un renouvellement constant de son audience. Se priver de FB revient à se tirer une balle dans le pied.

    Personnellement je n’ai pas encore tranché la question. J’en viens de plus en plus à la conclusion qu’il faut laisser le libre choix. Certains visiteurs sont, par nature, loin du système FB. Ils n’en sont pas moins importants, voire vitaux, pour le site. Ils gardent p-e une âme plus libertaire, plus indépendante, et se priver d’eux, c’est aussi se priver d’une parole plus libre, plus décomplexée. Quelques part, c’est aussi se priver d’une part de vérité…
    D’autres intègrent parfaitement FB et se sentent à l’aise quand ils commentent en leur nom. Ils peuvent même trouver ça valorisant. Ils ont envie de le partager avec leurs contacts et amis. Pourquoi les en priver ? Pourquoi se priver d’eux ?

    Bref, il faut sans doute accepter que ces deux mondes puissent se côtoyer, sans se nuire. Et pourquoi pas, s’enrichir mutuellement.
    Si Disqus permet ça, alors il faut foncer 🙂

  29. gautierv

    Comme dans la plupart des entreprises, Facebook est bloqué au travail: impossible alors de voir ou de commenter les commentaires Facebook ou tout module Facebook sur tous les sites, ce qui signifie un blackout complet sur les commentaires lors de la lecture en journée. Ça peut avoir un impact, à méditer.

  30. ben perso je n’ai ni facebook ni google+ donc apres s’il n’y a plus que trucs là pour commenter, je ne commenterai pas…je vais pas me créer des comptes juste pour pouvoir commenter sur certains sites :/
    meme si je ne mets pas un commentaires a chaque articles ^^

  31. Attention aux temps de chargement avec un système tiers comme Facebook. Le navigateur doit effectuer des requêtes http externes en plus, ce qui augmente le temps de chargement d’une page. Quand a la cohabitation des deux, perso je ne ferais pas, encore plus lourd a charger et cela peux confondre les utilisateurs quand à quel système utiliser.

    Il est vrai que la diffusion virale est un critère important mais je recommande très chaudement la lecture d’un post sur le blog d’iA a ce sujet: http://informationarchitects.n.....he-sleaze/ (en).

  32. Eric

    @gautierrv : très bonne remarque, je n’avais pas pensé à ça, voici clairement un argument contre 🙂

  33. Perso, j’aime pas ! Je commente presque jamais des sites qui intègrent ce module parce que pour moi les 2 mondes (facebook et blogs) sont totalement divisés !

  34. Eric

    @kevin : article très intéressant, merci pour ce lien. Cependant le point de vue aurait eu plus de poids s’il provenait d’un site qui a réellement fait l’expérience de supprimer les boutons sociaux (même s’il cite SmashingMag, l’exception qui confirme la règle ?). Mais venant d’un site « non-commercial », qui ne tire aucun revenu de ses contenus et dont le cœur d’activité se situe ailleurs, ça n’est pas forcément très pertinent, et reste de la théorie. Si demain TechCrunch ou Mashable retirent tous leurs boutons et autres modules sociaux et nous montrent que suite à cela ils ont augmenté leur trafic, j’y croirai davantage. En attendant on aura du mal à me convaincre que supprimer un bouton Like ou RT va faire progresser mon trafic 🙂

  35. Je travaille actuellement sur PostHub, un agrégateur de news éditorialisé qui fonctionne un peu à la manière de Paperblog. Concernant les commentaires j’ai fait le choix d’utiliser Facebook comments en renseignant dans le module l’url de l’article original.

    Il y a la une synergie intéressante, car l’article et les commentaires deviennent indépendant des plateformes qui les diffusent. Le visiteur peut ainsi commenter sur PostHub ou le blog partenaire, et il n’y aura qu’un seul fil de commentaires (à condition que le blog utilise aussi facebook comments). Ceci permet aux deux sites de s’enrichir mutuellement en commentaires intéressants.

    Pour autant, c’est un choix difficile.

  36. Ben au moins, cela a le mérite de faire réagir, s’il n’y a plus que Facebook je ne commenterai plus je suis un peu un extrémiste de ce côté c’est comme les blogs en nofollow ben je les follow plus…

    Je ne suis pas trop sur du côté viral, pour que ce soit viral il faut un côté un peu spectaculaire ou hors-norme est-ce le cas de presse-citron ? Pas vraiment sauf quand il y a un vrai engagement d’Éric sur certains tests.

    Finalement pour finir de me faire une idée je vais me forcer à déposer un autre commentaire via Facebook histoire de voir comment se passe alors le suivi et le côté viral et alimenter un peu la machine d’un autre coté ce ne sont pas mes amis Facebook qui compterons énormément vu que j’ai une utilisation très famille de FB, donc avec peu d’amis.

  37. Bonjour,

    J’arrive 1 peu après la bataille, mais je souhaite tout de même apporter mon analyse, en espérant que cela puisse t’aider dans ton choix.

    Premier constat: il y a bien plus de commentaires ici avec le module WordPress qu’avec celui de Facebook.

    Deuxième: les hypothétiques bienfaits des commentaires Facebook sont vraiment à prendre avec des pincettes, car autant pour certains type de sites ils existent, autant pour d’autres (comme le tien je pense) ils peuvent être très négatifs.

    Troisième: l’anonymat est 1 faux problème. En effet, si tu veux être anonyme sur Facebook, il te suffit de créer 1 faux profil!

    Quatrième: comme l’ont soulevé plusieurs avant moi, tu ne seras plus propriétaires d’1 partie de ton contenu et tu laisseras le champ libre à Facebook qui ne se gênera pas pour en profiter.

    Cinquième: dans cette affaire, je pense que Facebook serait bien plus gagnant que toi.

    Sixième: je visite pas mal de blogs, dont certains ont installé les com Facebook et je peux t’affirmer qu’il est rare que j’y laisse ma contribution, contrairement à ceux qui ont laissé les com WP. Le plus dommageable pour eux étant qu’ils me perdent bien souvent comme lecteur.

    Septième: concernant la viralité des commentaires, franchement je préfère le partage des articles qui a bien plus de sens. Sincèrement, à chaque fois que je lis 1 de tes articles que je trouve intéressant, je le partage automatiquement sur mon Scoop.it, c’est-à-dire en fait sur 2 profils et 2 pages Facebook, Twitter, Linkedin, 1 de mes blogs, Google+, Viadéo et j’en passe. Alors je t’invite plutôt à laisser tel quel et à inciter tes lecteurs au partage.

    Huitième: les coms WP ont l’avantage d’apporter 1 lien vers leur site/blog aux commentateurs, ils seront donc moins motivés si tu leur enlèves cela.

    Conclusion: je suis personnellement totalement contre et pour être honnête, tu ne me verras plus si le module de com WP disparaît. Tu peux d’ailleurs remarquer que je suis totalement absent de PowerPress.

    Bonne chance pour ton choix.

  38. Tout d’abord, je vous félicite d’avoir fait un article afin de demander à vos lecteurs si les commentaires Facebook devaient être implémentés ou pas à votre site. Leurs avis sont fondamentaux.

    Ensuite, pour avoir testé la plateforme de commentaires Facebook sur mon site, j’ai remarqué que j’avais davantage de commentaires que lorsque qu’avec la plateforme de commentaires classique.
    Par contre, lorsque j’ai du faire la refonte du site et changer d’hébergement, tous les commentaires étaient perdus, contrairement à ceux générés par la plateforme classique.

    Alors, le choix est compliqué parce qu’il s’agit d’anticiper l’avenir. Les réseaux sociaux vont perdurer, c’est certain. Est-ce que facebook aura dans le futur autant d’importance que Google au niveau référencement? Telle est la question. Quoi qu’il en soit, il semble que la majorité de vos lecteurs soient contre. La question de l’anonymat est fondamentale puisque beaucoup souhaitent pouvoir commenter sans se faire remarquer ou identifier. Personnellement, je n’y vois aucun inconvénient. Naviguant d’un réseau social à un autre, je m’adapte à ce qui m’est proposé et je gère mon e-reputation. Dans votre cas, soit vous mettez les deux systèmes « en concurrence », soit vous privilégiez la plateforme classique.

    En espérant avoir pu contribuer au débat! 😉

  39. Ni pour ni contre bien au contraire ! Et d’ailleurs la plupart des commentateurs partagent mon avis. Mais quel est ce virus qui a envahi le site ? Il y a sous la file des commentaires une dizaine de messages publicitaires, tous bleus, et assez peu intéressants !!

  40. Un des gros problème avec l’intégration des commentaires Facebook, c’est aussi le temps de chargement de la page qui augmente, et ça généralement c’est pas bon, ni pour google (référencement), ni pour les utilisateurs.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Deux numéros pour une carte SIM, c’est bientôt possible chez Bouygues Telecom

Bouygues Telecom va lancer prochainement un nouveau service en proposant à ses abonnés de gérer deux numéros sur la même...

Fermer