Les contenus pour adultes ne seront pas bloqués sur les casques Oculus Rift

On se posait la question depuis l’annonce du rachat d’Oculus VR par Facebook.

fille lit pixabay

En mars 2014, Facebook avait surpris tout l’univers techno en annonçant le rachat de l’entreprise Oculus VR, connu pour ses casques de réalité virtuelle, pour 2 milliards de dollars.

Si à l’origine, les casques de cette start-up avaient surtout séduit les gamers, Facebook voulait en faire une plateforme ouverte à encore plus d’usages.

« Ce n’est que le début. Après les jeux, nous allons faire d’Oculus une plateforme pour beaucoup d’autres expériences. Imaginez-vous en train d’apprécier un match sur le premier banc, étudier en classe alors que les enseignants sont partout dans le monde, consulter un médecin en face-à-face juste en mettant vos lunettes à la maison », pouvait-on lire sur une publication de Mark Zuckerberg, PDG de Facebook.

Les réactions ont été nombreuses. L’une des plus vives fut celle du créateur de Minecraft, qui avait décidé d’annuler le développement d’une version du jeu pour les casques d’Oculus VR.

« Je ne veux pas travailler avec le social, je veux travailler avec les jeux » affirmait-il.

Mais il y eu également des internautes qui se sont demandé si, puisque l’entreprise allait appartenir à Facebook, celui-ci n’allait pas d’avantage contrôler le type de contenu proposé, par exemple en interdisant les contenus pour adulte. Il faut savoir qu’à l’époque, un projet de « sex simulator » était déjà en cours.

La réponse à cette question est apportée plus d’un an après par le fondateur d’Oculus VR, Palmer Luckey, qui est cité par le site Variety.

Durant une conférence, il lui a été demandé si Oculus avait l’intention de bloquer les contenus classés X.

Luckey a répondu : « Le Rift est une plateforme ouverte, nous ne contrôlons pas les logiciels qui peuvent tourner dessus ». Voilà qui, je pense, devrait donner de l’espoir à certains amateurs…

(Source)


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend