Des chercheurs de Singapour ont décidé d’utiliser les excréments pour produire biogaz et biodiesel. L’énergie propre de demain ?

Alors que nous sommes à la recherche d’énergies ‘propres’, respectueuses de l’environnement et dont la production ne créé pas une violente pollution, il se pourrait qu’une nouvelle solution fasse son apparition. Cette solution, cette – peut-être – énergie du futur, l’être humain la produit de manière quotidienne et pourtant, elle reste inutilisée. Mesdames et messieurs, je veux parler de vos excréments. Actuellement, nous commençons à voir des systèmes qui utilisent l’urine comme un système pour recharger son smartphone, mais aucun usage n’est fait des selles.

Des toilettes 2.0

Cela pourrait changer grâce à une équipe de chercheurs de l’université technologique de Nanyang, Singapour. Ceux-ci ont inventé des toilettes qui transforment les excréments en biogaz et en biodiesel. Ce WC du futur, nommé No-Mix Vacuum Toilet, utilise un système d’aspiration qui va séparer le ‘produit’ en deux parties : une solide et une liquide. La solide est traitée puis transformée en biogaz et la liquide est mélangée avec des produits chimiques tels que du phosphore pour créer du biodiesel.

WCMagique Les excréments, une forme dénergie insoupçonnée...

Vers une source d’énergie illimitée ?

Les usages de cette décomposition semblent assez évidents, le biogaz pourrait servir à faire fonctionner des appareils qui tournent au gaz et le biodiesel pour les appareils diesel. Notons que l’utilisation de l’urine et des selles est peut-être délaissée par notre société mais que cela ne fut pas toujours le cas. On pense notamment à l’utilisation des excréments en tant que fertilisant. Loin d’être un bond en arrière, ce ‘retour aux sources modernisé’ nous rappellerait donc un peu notre passé ou plutôt, celui de nos ancêtres. Si le procédé se révèle efficace et qu’il se popularise, cela pourrait apporter une nouvelle source d’énergie potentiellement illimitée. Une nouvelle qui fleure bon pour notre planète !

(source)

Image : BBC