Les excréments, une forme d’énergie insoupçonnée…

Des chercheurs de Singapour ont décidé d’utiliser les excréments pour produire biogaz et biodiesel. L’énergie propre de demain ?

Alors que nous sommes à la recherche d’énergies ‘propres’, respectueuses de l’environnement et dont la production ne créé pas une violente pollution, il se pourrait qu’une nouvelle solution fasse son apparition. Cette solution, cette – peut-être – énergie du futur, l’être humain la produit de manière quotidienne et pourtant, elle reste inutilisée. Mesdames et messieurs, je veux parler de vos excréments. Actuellement, nous commençons à voir des systèmes qui utilisent l’urine comme un système pour recharger son smartphone, mais aucun usage n’est fait des selles.

Des toilettes 2.0

Cela pourrait changer grâce à une équipe de chercheurs de l’université technologique de Nanyang, Singapour. Ceux-ci ont inventé des toilettes qui transforment les excréments en biogaz et en biodiesel. Ce WC du futur, nommé No-Mix Vacuum Toilet, utilise un système d’aspiration qui va séparer le ‘produit’ en deux parties : une solide et une liquide. La solide est traitée puis transformée en biogaz et la liquide est mélangée avec des produits chimiques tels que du phosphore pour créer du biodiesel.

WCMagique Les excréments, une forme dénergie insoupçonnée...

Vers une source d’énergie illimitée ?

Les usages de cette décomposition semblent assez évidents, le biogaz pourrait servir à faire fonctionner des appareils qui tournent au gaz et le biodiesel pour les appareils diesel. Notons que l’utilisation de l’urine et des selles est peut-être délaissée par notre société mais que cela ne fut pas toujours le cas. On pense notamment à l’utilisation des excréments en tant que fertilisant. Loin d’être un bond en arrière, ce ‘retour aux sources modernisé’ nous rappellerait donc un peu notre passé ou plutôt, celui de nos ancêtres. Si le procédé se révèle efficace et qu’il se popularise, cela pourrait apporter une nouvelle source d’énergie potentiellement illimitée. Une nouvelle qui fleure bon pour notre planète !

(source)

Image : BBC

12 commentaires

  1. On le fait déjà avec les excréments d’élevage de bovins ou de poules, alors pourquoi pas nos propres excréments.

  2. Oui cette pratique n’est absolument pas nouvelle. On le fait déjà avec les bovins par exemple, alors pourquoi pas avec nos excréments ? bref, quoi qu’il en soit, les initiatives dans le domaine de l’énergie propre se multiplient et c’est vraiment une bonne nouvelle !

  3. Rat-de-biblio on

    Et l’urine était utilisée par les teinturiers pour nettoyer les cuirs avant de les teindre. C’est même l’origine de l’expression « L’argent n’a pas d’odeur » lorsque l’empereur Vespasien (69-79 ap. JC) décida de créer une taxe sur cette urine…
    Comme quoi, on ne fait qu’actualiser l’utilisation que l’on peut faire de nos excréments liquides ou solides !

  4. Combien tu payes pour que j’aille au toilette chez toi, parce qu’au cours du baril actuel ça peut arrondir les fin de mois ;).
    Pour augmenter vos performances productive en biodiesel, achetez le booster gastro-entérite et doublez votre production énergétique ! :)

  5. Axel-Cereloz on

    Avec une gastro, vous allez produire beaucoup de biodiesel mais peu de biogaz, dur choix ! Bon, je sors.

  6. Lafrisouille on

    Une chance unique pour tous les trous du ___ de devenir riche !
    Je sors aussi

  7. pas vraiment, parce qu’avec un litre et demi par personne et par jour, et deux cent grammes d’excréments… il va vous falloir inviter souvent les copains à la partie de carte et les pousser à boire, pour arriver à faire le plein…

    Il vaut mieux alors avoir une vache qui en moyenne produit douze bouses de quatre kilos chacune… 
    Et plus encore avec des éléphants qui se nourrissent quotidiennement de 100 à 200 kilos de végétaux, et boivent des dizaines de litres d’eau…

    http://www.gentside.com/insoli.....27270.html

  8. Les villages de la campagne chinoise utilisent ou utilisaient pendant le révolution les excréments humain pour avoir du gaz de cuisine.
    La technique était rudimentaire et simple mais fonctionnel.

Lire les articles précédents :
Une nouvelle interface pour Google Takeout

Lancé en juin 2011, Google Takeout a beaucoup évolué au fil des années et son éditeur vient précisément de lancer...

Fermer