Les frais de roaming ont considérablement baissé en Europe

Depuis le 30 avril 2016, une nouvelle grille tarifaire est appliquée par les opérateurs de téléphonie mobile, concernant les fameux frais de roaming ou d’itinérance, qui font grincer les dents de tous les mobinautes.

Une baisse des frais d'itinérance et après ? La fin des frais de roaming en Europe en 2017

Cette nouvelle grille tarifaire que nous dévoilons plus bas, n’est que temporaire, car un futur changement interviendra en vue de la disparition de ces frais supplémentaires qui s’ajoutent aux consommations des internautes, dès qu’un appel, un SMS ou une connexion internet est effectué depuis l’étranger… Parfois, il suffit même de vivre ou de travailler près d’une frontière pour voir sa facture gonfler à son insu.

Nouvelle grille tarifaire des frais de roaming en Europe

Depuis samedi, les frais d’itinérance ou de roaming ont changé, voici les nouveaux tarifs applicables par les opérateurs :

Avant le 30 avril

  • Appel sortant (par minute) : 19 centimes
  • SMS sortant : 6 centimes
  • Internet mobile (par Mo) : 20 centimes

Depuis le 30 avril

  • Appel sortant (par minute) : tarif national + surcoût (jusqu’à 5 centimes)
  • SMS sortant : tarif national + surcoût (jusqu’à 2 centimes)
  • Internet mobile (par Mo) : tarif national + surcoût (jusqu’à 5 centimes)

On peut donc voir que les frais de roaming se sont très sérieusement réduits, ce qui devrait satisfaire tous les voyageurs ou transfrontaliers, qui découvrent parfois des frais de roaming exorbitants sur leurs factures.

Vers la disparition des frais d’itinérance ou de roaming en Europe

Ce geste n’est que le premier pas vers la fin des frais de roaming définitivement en Europe. Le 15 juin 2017, il est prévu que l’utilisation de son smartphone dans un autre pays européen reviendra au même prix que le tarif appliqué dans le pays d’origine de l’internaute. Une mesure qui sera saluée par l’ensemble des européens. La commission Européenne devra prochainement statuer sur le sujet, pour faciliter les échanges entre tous les habitants de l’Europe.

Une récente étude a montré que 94 % des Européens réduisent leur utilisation de l’Internet mobile à l’étranger, et que 25% coupent carrément leur téléphone par peur de recevoir une facture sidérante. Il faut dire que la presse fait souvent l’écho de chiffres ahurissants, le record de France de la facture avec le plus de frais d’itinérance est de 77 686 € chez Bouygues Telecom et le record mondial de la facture avec les plus de frais de roaming est de 201 005 dollars ! Cela faisait réfléchir plus d’un touriste en vacances…

Ces nouveaux tarifs sont donc bien accueillis, même si comme beaucoup de journaux le relèvent, la France était plutôt bien lotie à ce niveau-là, car cela fait longtemps que les opérateurs ont fait chuter, voire disparaitre ces frais, grâce à des accords qui incluent les destinations européennes dans les forfaits illimités.

Source


  • Nouveau BMW X3 : plus que jamais, un bébé X5

    La nouvelle génération de X3 pointe le bout de son capot, et plus que jamais aussi bien sur le plan esthétique que technologique, il se positionne comme X5 en réduction. Design qui évolue en douceur Si l’esthétique de la première génération de X3, pour rappel présentée en 2003, jouait la carte du baroudeur plutôt que [... […]

  • Teasing : La prochaine Nissan Leaf compte jouer les trouble-fête

    Bientôt de sortie, la future Nissan Leaf livre ses premiers arguments pour devenir le best-seller électrique, et faire de l'ombre à la Model 3. […]

  • Volkswagen : cinq électriques d’ici 2022, deux surprises privées d’Europe

    Chez Volkswagen, on s’empresse de dégainer l’offensive électrique le plus vite possible. Et visiblement, plus on se rapproche de l’échéance, plus on découvre de nouveaux modèles Une gamme complète Volkswagen Insufflé par la présentation du concept I.D. au Mondial de l’Auto en Septembre 2016, la gamme électrique Volkswagen s’est vue déclinée dans une version Minivan [... […]

Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Précision
    Pas l’Europe , la CEE seulement , car la suisse ne rentre pas dans l’accord, le roaming en Suisse restera exorbitant

Send this to a friend