Faire des Google Glass des assistants high tech pour les pompiers, c’est le projet mené par un pompier qui est aussi développeur informatique à ses heures.

Google Glass Ford Expedition Des Google Glass pour assister les pompiers

A terme, les Google Glass pourraient ne pas se limiter à ces applications banales que nous retrouvons déjà sur nos smartphones. Imaginez si dans le futur, les pompiers portent des Google Glass. Les lunettes connectées de Google pourraient par exemple indiquer les routes à ces derniers, leurs montrer où trouver des bouches à incendies, afficher les plans d’un immeuble, etc.

Ce n’est certainement pas le projet qui enthousiasme le plus Google, la version finale des Google Glass étant normalement destinée à un marché de masse. Mais les solutions développées par Patrick Jackson, pompier en Caroline du Nord mais aussi développeur dans son temps libre, nous montre que les lunettes intelligentes peuvent apporter leur touche futuriste dans presque tous les métiers.

Des « Glassware » qui pourraient sauver des vie

Le but de l’appli est d’assister les pompiers dans l’action (et avant), afin qu’ils puissent intervenir plus rapidement.

Pour les notifications, cela consiste à rediriger les appels d’urgence vers les Google Glass, ainsi que les adresses, la géolocalisation et les commentaires provenant du « 911 ».

Google Glass Alert Des Google Glass pour assister les pompiers

En route, les lunettes intelligentes de Google vont pouvoir aider le pompier à trouver le meilleur itinéraire pour arriver le plus rapidement possible sur un lieu de sinistre. Une autre application « find hydrant » permet au pompier de trouver la bouche d’incendie la plus proche, une fois arrivé sur place.

Le développeur-pompier est également en train de concevoir deux autres applis qui vont plus loin. La première sert visualiser les plans d’une construction (les sorties de secours, les étages, etc.), avant même le début d’une intervention.

Google Glass Floor Plan Des Google Glass pour assister les pompiers

Une seconde application, assez similaire, permet de voir des informations sur un véhicule pour faciliter son démontage, lorsque les pompiers doivent en extraire une personne accidentée. Pour ces deux applications qui sont dans une phase moins avancée du développement, Jackson a notamment besoin d’accéder aux données nécessaires sur les constructions et les modèles de voiture. Mais en tout cas, il s’agit d’une vision de « science-fiction » qui pourrait bien débarrasser les pompiers des manuels en papier, à terme. En tout cas, on se rend bien compte qu’une technologie est inutile si l’on ne sait pas quoi en faire.

Néanmoins, il faudra aussi déterminer si le matériel est compatible avec les conditions auxquelles les pompiers doivent faire face. Les matériaux utilisés dans la fabrication de ces lunettes intelligentes résistent-ils aux températures extrêmes ?

(Source)