Les internautes français et l’email (infographie)

Une infographie tirée de l’étude EMA (Email Marketing Attitude) publiée par le SNCD, réalisée par Acxiom, sur le comportement et la perception des internautes français vis-à-vis de l’e-mail.

Une fois n’est pas coutume je vous livre cette infographie brute, sur le comportement des internautes français face à l’email. Une infographie que je viens de recevoir à l’instant par email, réalisée par les éditeurs de Sarbacane et préalablement publiée sur leur blog icon smile Les internautes français et lemail (infographie)

Preuve que face aux réseaux sociaux l’email n’est pas encore complètement décédé.

Une infographie tirée de l’étude EMA (Email Marketing Attitude) publiée par le SNCD, réalisée par Acxiom, sur le comportement et la perception des internautes français vis-à-vis de l’e-mail. Cette étude n’est pas publique, malheureusement, ou en tout je ne l’ai pas trouvée sur le site du SNCD.

infographie email Les internautes français et lemail (infographie)

11 commentaires

  1. Je consulte ma boite email perso tous les jours et je n’ouvre que 10% des emails environ un peu prés le reste à la corbeille (au moins 30 emails) soit de la Pub ou des offres promotionnelles sur les différents sites inscrits.

  2. Le filtre anti spam de google est quand même plutôt puissant pour gmail, cela dit, on trouve toujours des malins qui envoient des messages non désiré dont on ne sait pas comment ils ont réussi à obtenir l’adresse email.
    Par contre, j’aimerai rappeler un détail important si quelqu’un venait à me lire, il ne faut pas cliquer sur les liens de désincriptions, pour une raison toute bête :
    Quand on clic, le site en question sait que vous existez vraiment que vous lisez parfois. Alors s’il s’agit vraiment de spammeurs, ils ne vous lacheront plus du tout.

  3. Bonjour,

    Y a t-il une étude qui mentionne le temps passé par les internautes à lire un courriel ? En le temps passé sur la boite aux lettres par jour ?

    Je travaille dans une boite qui envoie beaucoup d’infolettres (je suis au Québec!) et je cherche un argument chiffré pour inciter mes clients à rédiger des textes courts et accrocheurs plutôt que de vouloir tout dire dans des mails de 4 pages…

    Merci à vous !!

  4. Tayo > Pour le coup de ne pas cliquer sur le lien de désinscription … c’est peut-être vrai pour les emails qui sont très clairement des spams/scams/phishing/etc … Mais par contre, pour ce qui est des emails envoyés par des entreprises dont vous avez déjà entendu parler … cliquez sur le lien de désinscription ! Et s’ils n’agissent pas correctement. La meilleure manière est de se plaindre auprès de la CNIL (si vous avez un peu de temps ;-) ) ou de classer l’email en tant que spam dans votre webmail.

    Parce que si personne n’utilise correctement le lien de désinscription, le risque est en effet que certains annonceurs ne le prennent plus au sérieux. Alors que les bonnes pratiques de l’emailing voudraient placer ce lien le plus en évidence possible. Pour un annonceur, il vaut mieux quelqu’un qui se désinscrive plutôt que quelqu’un qui classe l’email comme étant un spam.

  5. On peut quand même se demander si les chiffres sont vraiment aussi pertinents. Quand on sait que Sarbacane vend de l’e-mailing gratuit et payant, je ne dis rien de mesquin mais je ne peux m’empêcher de me dire que c’est peu objectif car non indépendant.

  6. Il serait intéressant de donner les chiffres, non pas de combien consultent leurs mails eu smartphone mais combien utilisent leurs smartphone pour y répondre ?

  7. Pingback: Les internautes français et l'email (infographie) | Geektrends | Scoop.it

  8. Bonjour, personnellement, je consulte moins de 20 % des emails reçus chaque jours, et toujours je ne trouve pas les contenu des email de pub motivants