Les jeunes consulteraient leur iPhone 123 fois par jour en moyenne

Contre une moyenne de 83 fois pour toutes les personnes sondées.

Etude Kantar iPhone

Il est bien loin le temps où nos téléphones servaient uniquement à passer des coups de fil, à lire des messages texte et jouer au serpent. Désormais, ce sont de véritables ordinateurs de poche et ils nous permettent en plus d’échanger et de partager avec des personnes se trouvant de l’autre côté du globe.

C’est réellement fascinant, et encore plus pour les personnes nées dans les années 80 ou même avant. Je n’aurais jamais imaginé ça possible du haut de mes huit ans. Et donc en 1988.

En moyenne, les personnes qui possèdent un iPhone le consultent 83 fois par jour

L’avènement des smartphones et du très haut débit mobile a évidemment eu un impact sur nos habitudes. Je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, je n’arrive jamais à décrocher complètement et il m’arrive souvent de prendre mon téléphone en main pour jeter un coup d’oeil à mes notifications.

Kantar a voulu aller plus loin en.. quantifiant le phénomène. Le cabinet a donc mené une étude auprès de 4 000 personnes basées aux Etats-Unis, des personnes toutes équipées d’un iPhone. Pourquoi ne pas avoir intégré les autres plateformes au projet ? C’est une très bonne question mais il ne l’indique pas.

En compilant les données récoltées, ses experts se sont rendus compte que les personnes interrogées n’étaient pas forcément toutes aussi dépendantes à leur téléphone.

En réalité, ce serait surtout une question d’âge, ou de génération.

Les 17-25 ans, par exemple, accèderaient à l’écran de verrouillage de leur iPhone 123 fois par jour en moyenne, contre 91 fois pour les 26-35 ans, 75 fois pour les 36-45 ans, 63 fois pour les 46-55 ans et 46 fois pour les personnes de plus de 56 ans.

Ce qui ferait une moyenne de 83 fois pour tous les utilisateurs ayant participé à l’étude.

Là, vous allez me dire que c’est parfaitement normal et que les jeunes générations sont forcément plus « connectées » que leurs parents. Ce n’est pas forcément faux mais il y a aussi une autre variable à prendre en compte : l’emploi. Lire ses mentions en cours, c’est une chose mais le faire devant son patron, c’en est une autre.

Note : Il est important de préciser que toutes les études doivent être prises avec prudence. Ici, Kantar s’est concentré sur les américains et les résultats auraient sans doute été différents en France et dans les autres pays du monde.

Source


2 commentaires

  1. Je consulte mon téléphone environ autant je pense… et ce n’est pas un smartphone. Il me sert juste de montre.

  2. Patos le fourbe on

    C’est Kantar quoi, beaucoup d’études inutiles pour faire parler d’eux, après tout c’est leur fond de commerce, et bizarrement toujours une dent contre Android.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
BlackBerry Priv Hand on
La première vidéo officielle du BlackBerry Priv sous Android

Le premier BlackBerry sous Android se dévoile un peu plus.

Fermer