Les jeux débarquent dans Google+ !

L’offensive de Google+ sur l’un des points forts (ou faibles selon le point de vue) de Facebook à savoir les jeux intégrés aux réseaux sociaux est lancée. 16 jeux sont désormais disponibles directement à partir de votre compte G+, parmi eux vous retrouvez notamment la version web d’Angry Birds. Le mot d’ordre de ce lancement : « pas de spam ».

L’offensive de Google+ sur l’un des points forts (ou faibles selon le point de vue) de Facebook à savoir les jeux intégrés aux réseaux sociaux est lancée. 16 jeux sont désormais disponibles directement à partir de votre compte G+, parmi eux vous retrouvez notamment la version web d’Angry Birds. Le mot d’ordre de ce lancement : « pas de spam ».

games at launch Les jeux débarquent dans Google+ !

Des jeux séparés et qui ne polluent pas le flux

Voici un extrait du post envoyé aujourd’hui sur le blog officiel de Google :

« Aujourd’hui nous ajoutons des jeux à Google+. Avec le projet Google+, nous voulons rendre au web toutes les nuances et la richesse du partage réel. Mais partager c’est plus que de simple conversations. Les moments que l’on vit ensemble sont également très importants pour nos relations.  Nous voulons rendre les jeux en ligne aussi drôles et utiles que les jeux dans la vraie vie.

Cela implique de vous donner le contrôle sur la manière dont vous verrez ces jeux, la manière dont vous y jouerez et avec qui exactement vous partagerez cette expérience. Les jeux dans Google+ seront là quand vous les voudrez et disparaîtront le reste du temps.

games homepage screenshot Les jeux débarquent dans Google+ !

Quand vous serez prêt à jouer, la page « Jeux » vous attend, cliquez simplement le nouveau bouton en haut de votre écran (personnellement je ne l’ai pas encore mais ça ne saurait tarder apparemment, vous pouvez le voir sur l’image ci-dessus, NDR). Vous y trouverez les dernières infos concernant les jeux auxquels vos contacts ont joué récemment. La page « Jeux » est aussi la page sur laquelle vos meilleurs scores apparaîtront, vous pourrez donc les partager facilement, vos contacts ne les verrons que depuis la page Jeux eux aussi.
Si les jeux ne vous intéressent pas, il est très simple de les ignorer. Votre flux principal restera concentré uniquement sur les conversations avec les gens auxquels vous tenez. »

le mot d’ordre est donc clair et peut être résumé comme ceci : contrairement à ce dont vous avez l’habitude, peut être sur d’autres plate-formes sociales avec par exemple un « F » bleu comme logo (je dis ça je dis rien), les jeux sur Google+ ne spammeront pas le flux d’information et seront une partie complètement à part, à laquelle vous participerez seulement si vous le voulez.

Une politique intelligente même si on s’en doutait bien, le fait que les résultats inutiles et à tendance spammeuse envahissent régulièrement les news feed facebookiens ayant été l’une des plus grosses critiques adressées au leader des réseaux sociaux, Google essaye donc de bien s’en démarquer.

Un appel aux développeurs

Dans un autre post sur le blog développeurs, Google donne plus de détails aux programmeurs en herbe qui voudraient eux aussi se lancer dans la création de jeux sur la plate-forme Google+. Et si j’avais là tout de suite une bonne idée de jeu, les compétences et le temps nécessaires (autant dire que c’est pas prêt d’arriver) je n’hésiterai pas car les premiers jeux toucheront un énorme public grâce à l’effet nouveauté… une occasion en or !

Dans tous les cas ce lancement va marquer une étape cruciale dans le succès ou le flop du nouveau réseau social de Google, puisque les jeux sont en tout logique censés être l’appât qui attirera l’utilisateur non-geek vers G+, ce dont la plate-forme manque actuellement cruellement ! Wait and see donc.

Si vous n’avez pas encore la page, c’est normal la fonctionnalité venant d’être lancée, la diffusion des changements au monde entier prend un peu de temps !

43 commentaires

  1. Pingback: Les jeux débarquent dans Google+ ! | ecommerce, start-up & Co | Scoop.it

  2. Gilles Vaculier on

    « l’utilisateur non-geek vers G+, ce dont la plate-forme manque actuellement cruellement ! »

    euh… aurais tu des chiffres à nous donner pour nous prouver cela?

    Ne le prend pas mal, mais je suis pas certain que ton « ressenti » basé sur les 135 personnes dans tes cercles te permettent d’avoir des propos un minimum objectif…

  3. Jean-Baptiste

    @Gilles Vaculier : oui j’ai des chiffres : voir « Top French Occupations on Google+ » (pour l’exemple de la France mais ca marche aussi avec les autres) ici… l’agressivité n’est pas obligatoire dans les comments au fait

  4. Donc finalement G+ n’est plus dédié aux professionnels (Il ne me semble pas avoir vu de jeux sur Viadeo ou LinkedIn), mais du coup il a une longueur de retard sur FB qui arrive avec son Sims made in EA.
    Bref je ne comprends toujours pas le positionnement de G+ : A qui est dédié ce réseau social ? (« tout le monde » est une mauvaise réponse)

  5. Pingback: Quand Google+ force les nouveautés sur Facebook et Twitter | DominicDesbiens.com

  6. Pour l’instant aucun utilisateur non-geek, parmis ma liste d’amis Facebook ,à qui j’ai envoyé une invit Google+ ne s’est inscrit.

    La moitié ne sait même pas ce que c’est.
    L’autre moité ne voit aucune raison de switcher / quitter Facebook :/

  7. Commentant à profusion sur les réseaux sociaux, je le fais rarement sur les blogues directement. Mais là c’est trop. Vous dites que ça va mal? Ils sont tellement en panique que Facebook vient d’annoncer sur son blogue… la même chose que Google!! Oui, les publications liées aux jeux ne seront plus affichées sur le stream, mais bien dans une section séparée… comme Google+ ! Là, je prône pour suppression de compte massive :)

    J’en parle sur mon profil, et on échange sur le sujet!
    https://plus.google.com/u/0/112612783716549595572/posts/Dz81ERC6k65

  8. Pingback: Google + propose désormais des jeux – nouvelobs.com | What's New France

  9. Je vais quand même expliquer pourquoi.
    Quand il sera sur Google Apps for Business, tout comme les autres apps on pourra autoriser certains paramètres et en interdire d’autres.

    Dans mon entreprise, il sera évident que les jeux seront désactivés.

  10. une bonne nouvelle pour beaucoup, et une moins bonne pour d’autres
    en tout cas, cela a fait le succès de facebook, donc il est logique que google + le fasse aussi

  11. Pingback: Les jeux débarquent dans Google+ ! | REFERENCEMENT-INTERNET | Scoop.it

  12. Pingback: Les jeux débarquent dans Google+ ! | Stream 2.0 | Scoop.it

  13. Pingback: Les jeux débarquent dans Google+ ! | Agerix; les news | Scoop.it

  14. Pingback: Dommage ? Les jeux débarquent dans Google+ ! | social networking | Scoop.it

  15. Pingback: Twitted by diije

  16. Pingback: Les jeux débarquent dans Google+ ! | Méli-mélo de Melodie68 | Scoop.it

  17. Pingback: Google veut prendre Facebook à son propre jeu – Le Monde | Jeu en ligne

  18. Pingback: SinayWorld, L'information Simple et Claire » Blog Archive

  19. Pingback: Facebook : une timide réponse aux jeux de Google+ | News-Hightech

  20. Google frappe un grand coup parce que ce n’est plus un secret : le jeu est très populaire sur Internet ! Après faut voir comment ça évolue parce que proposer 16 jeux ça va pas suffire pour satisfaire les accrocs !

  21. Pingback: Lancement de la plateforme de jeux Google+ | Scout123

  22. C’est franchement pas terrible les jeux, je pense que google a voulu immiter facebook pour ne pas perdre les quelques personnes accros a ces jeux.

  23. @Mat

    Tu les a ? Facebook a une large avance et il est clair qu’avec le nouveau design des jeux ( News Feed spécial jeux ) ils risquent de frieiner google plus

  24. Je m’attendais a quelque chose de nouveaux, alors quand faite c’est du copier coller.
    Au bout une demi heure ta vite fait le tour

    Clic sur ce lien si tu les as tjrs pas, ca devrai marcher je pense https://plus.google.com/games :)

  25. Mais ils sont bêtesou quoi ?? Oo

    Le but c’est de faire migrer les kikoolols et ils sortent les mêmes jeux que sur Facebook !! Où est l’intérêt ??

  26. Pingback: Le recapitulatif de la fin de semaine | TechBrunch