Ces petits drones un peu spĂ©ciaux que vous n’avez pas vus en 2013

Il n’y a pas que l’AR Drone et le DJI Phantom dans la vie. D’autres drĂŽles de drones de loisirs sont discrĂštement apparus en 2013.

2013 a Ă©tĂ© une annĂ©e trĂšs riche pour les passionnĂ©s de drones, d’acrobaties et de vidĂ©os aĂ©rienne. Pourrait-on parler d’explosion ? En tout cas, le fait est que de nombreux particuliers se sont dĂ©jĂ  mis Ă  la vidĂ©o aĂ©rienne par pur loisir. La raison : des appareils qui sont nettement plus abordables et pas seulement rĂ©servĂ©s aux professionnels entreprises.

Si la masse ne connaĂźt encore que les deux modĂšles les plus populaires (Ă  savoir l’AR Drone de Parrot et le DJI Pantom), sachez qu’il y a de nombreuses start-up qui ont voulu mettre leurs concepts originaux en avant. DĂ©couverte de ces machines volantes qui ont majoritairement fait leurs apparitions sur les plateformes de financement participatif et qui pourraient ĂȘtre produits en masse, plus tard. Voici quelques-uns qui ont attirĂ© notre attention…

 Zyphius : le drone aquatique

Qui a dit que seuls les airs pouvaient ĂȘtre envahis par ces petits vĂ©hicules autonomes. Vous souhaitez filmer ce qui se passe sous l’eau ? Vous auriez pu participer Ă  la campagne de financement du Ziphius. Pour l’équivalent de $195, vous auriez pu acquĂ©rir un drone aquatique capable de filmer en Full HD et Ă  360° ce qui se passe sous l’eau (ou en surface). Il peut naviguer pendant 1 heure, Ă  une vitesse maximale de 100 km/h. Les participants devraient recevoir leurs drones Zyphius en mars 2014.

Hex : un drone pas cher qui tient dans la paume de votre main

Quand je dis « pas cher », je veux dire « l’équivalent de $149 ». Mais Ă  ce prix-lĂ , vous avez un mini-drone capable de tenir 7 minutes dans les airs, qui se pilote avec un smartphone et qui filme en haute rĂ©solution. Sa taille minuscule fait de lui un parfait drone espion. Il s’agit d’un hexa-rotors.

PowerUp : pour les nostalgiques de l’avion en papier

Le PowerUp n’est pas un drone mais plutĂŽt un kit qui va vous permettre de motoriser votre avion en papier. Il est constituĂ© d’un petit moteur, des capteurs, d’un gouvernail et de transmetteurs/rĂ©cepteurs. Il se connecte Ă  l’iPhone, Ă  partir duquel il est commandĂ©. Le pilote agit sur le gouvernail et la puissance du moteur. Ici il ne s’agit pas de filmer des images aĂ©riennes mais de rĂ©aliser des acrobaties (avec un avion en papier).

Une voiture téléguidée qui vole ? Oui, cela existe

Le « B » est un mini-vĂ©hicule tout-terrain qui vole. Comment ? Il est Ă©quipĂ© de 4 hĂ©lices qui le permettent de dĂ©coller verticalement et de voler, mais aussi de roues orbitales qui le font rouler. Un concept plus qu’original qui coĂ»te tout de mĂȘme $320 pour avoir le Kit Complet. La campagne KickStarter du « B » a Ă©tĂ© lancĂ©e en juillet et les participants ont normalement reçu leurs drones ce mois de dĂ©cembre.

Drone It Yourself : faire voler un livre ou une roue de bicyclette

Il s’agit d’un kit qui permet de fabriquer son drone soi-mĂȘme (donc, des connaissances sont tout de mĂȘme nĂ©cessaires) et de faire voler plus ou moins n’importe quoi. Vous le faites vous-mĂȘme et selon vos prĂ©fĂ©rences.

Un cadeau de noël pour vos enfants ?

Il ne s’agit pas, Ă  proprement parler, d’un drone mais d’un jouet. La surprise qui fera sursauter votre petit garçon : un Iron Man qui vole. CommercialisĂ© aux Etats-Unis depuis peu, le RC Extreme Hero Iron Man est produit par EB Brands et coĂ»te l’équivalent de $70. Il a une autonomie de 10 minutes, peut atteindre les 60 mĂštres d’altitude et se contrĂŽle avec une tĂ©lĂ©commande. L’idĂ©e est venue d’un droniste qui aimait faire voler des personnages de comics et qui vendait des tutoriels.

Et n’oubliez pas de retrouver toute l’actualitĂ© des drones et du vol en immersion sur notre site spĂ©cialisĂ© Smartdrones.fr


6 commentaires

  1. Marrant comme le mot drone est venu dans l’air du temps.

    On ne parle plus que de ça, comme si c’Ă©tait une nouvelle rĂ©volution, alors que ça fait des dĂ©cĂ©nies que le vendeur d’Ă  cĂŽtĂ© de chez nous propose dĂ©jĂ  des objet tĂ©lĂ©commandĂ©s.

  2. Eric

    @brazomyna : certes, mais les drones actuels n’ont plus grand chose Ă  voir avec les objets tĂ©lĂ©commandĂ©s du magasin de modĂ©lisme d’Ă  cĂŽtĂ© en termes de technologies, on compare un peu la prĂ©histoire et le futur lĂ  🙂

  3. Y’a quand mĂȘme une confusion entre drone (appareil au vol autonome) et objet radio-commandĂ© (guidage uniquement manuel, quelque soit le niveau technologique du bidule).

    Mon avion radio-commandĂ© a beau ne peser que 16g, ĂȘtre capable de voler la nuit, il n’en est pas pour autant un drone car je dois le piloter manuellement (via une radio-commande 2.4Ghz derniĂšre gĂ©nĂ©ration).

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Ne dites plus « sexting ». Dites « textopornographie » !

Une actualité qui va réjouir les puristes de la langue française : le mot anglo-saxon « sexting » a été...

Fermer