Les Reactions arrivent bientôt sur Facebook

Mais le numéro un des réseaux sociaux les déploiera probablement petit à petit.

Facebook Like Reaction

En septembre 2015, durant un entretien public, le PDG de Facebook a évoqué une alternative au bouton Like en cours de développement. Et en octobre, l’entreprise a dévoilé les Reactions, un ensemble de nouveaux boutons (ou plutôt des émoticônes) sur lesquels les utilisateurs pourront cliquer pour réagir aux publications du réseau social.

Today we’re launching a pilot test of Reactions — a more expressive Like button. As you can see, it’s not a “dislike” button, though we hope it addresses the spirit of this request more broadly. We studied which comments and reactions are most commonly and universally expressed across Facebook, then worked to design an experience around them that was elegant and fun. Starting today Ireland and Spain can start loving, wow-ing, or expressing sympathy to posts on Facebook by hovering or long-pressing the Like button wherever they see it. We’ll use the feedback from this to improve the feature and hope to roll it out to everyone soon.

Posted by Chris Cox on Thursday, October 8, 2015

Cependant, comme le Like est la base des interactions sur Facebook, l’entreprise a d’abord testé cette fonctionnalité en Espagne et en Irlande, puis a ajouté d’autres pays, dont le Japon assez récemment.

Et visiblement, les tests ont satisfait Facebook puisque cité par Bloomberg, Chris Cox, le chief product officer du numéro un des réseaux sociaux, a indiqué que le déploiement des Reactions aux Etats-Unis et dans le reste du monde débutera dans quelques semaines.

Mais le bras droit de Mark Zuckerberg a également indiqué à Bloomberg que même si les signaux sont positifs, Facebook déploiera cette fonctionnalité avec « prudence », ce qui est peut-être sa manière de dire que la fonctionnalité arrivera par petites vagues chez les utilisateurs.

En tout cas, le fait que Facebook décide enfin de proposer autre chose que le Like est une bonne chose puisque le bouton est souvent utilisé pour tout et n’importe quoi.

Durant sa visite au Japon pour lancer les Reactions, Chris Cox avait déclaré : « Vous pouvez aimer quelque chose, êtres triste par rapport à celle-ci, vous pouvez en rire. Nous savons que sur les téléphones, les gens n’aiment pas utiliser le clavier, et nous savons aussi que le bouton Like ne vous permet pas de tout exprimer ».

Les événements tragiques de Paris en novembre 2015 ont d’ailleurs montré l’efficacité des Reactions. Dans les pays où les autres boutons étaient disponibles, les gens ont eu des alternatives au bouton Like et ils les ont utilisés.

Après, il reste à savoir ce que ces boutons vont changer pour les gestionnaires de pages. En octobre, Chris Tosswill, Product Manager chez Facebook, avait expliqué que dans le cadre des tests, si une personne utilise l’un des boutons des Reactions, l’algorithme du fil d’actualité considérera que cette personne souhaite voir des publications similaires.

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
Bug navigateur Safari
Il y a bien un gros bug sur Safari, mais ce n’est pas de la faute à crashsafari

Apple vient de confirmer qu’il y a bien un bug au niveau de son navigateur depuis quelques heures, car dès...

Fermer