Les réactions de Mark Zuckerberg et Tim Cook après la victoire de Trump

Les PDG d’Apple et de Facebook réagissent après la victoire de Trump à l’élection présidentielle américaine.

donald-trump

Après l’annonce de la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle des Etats-Unis, les acteurs de la Silicon Valey ont commencé à réagir. Bien entendu, il y eu les soutiens de Donald Trump, comme le milliardaire Peter Thiel, venture capitalist et co-fondateur de PayPal, qui ont adressé leurs chaleureuses félicitations au candidat républicain.

Et il y eu aussi de nombreux acteurs qui ont exprimé leurs déceptions. C’est par exemple le cas de Stewart Butterfield, l’un des cofondateurs de Slack, qui s’est dit navré, après ces élections. Shervin Pishevar, l’un des co-fondateurs d’Hyperloop, s’est même engagé à soutenir une éventuelle campagne pour la sécession de la Californie.

Mark Zuckerberg et Tim Cook sont modérés

Pour rappel, Apple a été particulièrement visé par Donald Trump durant sa campagne, notamment lorsque le candidat avait promis que s’il est élu, il obligera Apple à fabriquer « ses satanés ordinateurs » aux Etats-Unis.

Mais dans le mémo adressé par Tim Cook à ses employés, le PDG d’Apple montre qu’il veut surtout éviter les conflits au sein de la firme. « Nous avons une grande diversité d’employés, incluant des supporters de chacun des candidats. Sans tenir compte de celui pour qui nous avons voté à titre individuel, la seule façon d’avancer est d’avancer ensemble. Je me souviens de ce que disais le Dr Martin Luther King, Jr. il y a une cinquantaine d’année : ‘Si vous ne pouvez pas voler, alors courez. Si vous ne pouvez pas courir, alors marchez. Si vous ne pouvez pas marcher, alors rampez, mais quoique que vous fassiez vous devez continuer d’aller de l’avant’ », lit-on. Tim Cook a également rassuré ses employés en ce qui concerne l’avenir d’Apple, « même s’il y a aujourd’hui des discussions sur les incertitudes qui nous attendent ».

Quant à Mark Zuckerberg, il a réagi sur son profil Facebook, où il demande de voir au-delà des 4 prochaines années durant lesquelles Donald Trump sera président des Etats-Unis : « En tenant Max [sa fille], je pensais à tout le travail qu’on a devant nous pour créer le monde que l’on veut pour nos enfants. Ce travail est bien plus grand qu’aucune présidence et le progrès n’évolue pas en ligne droite. Les opportunités les plus importantes de la génération de Max – comme soigner toutes les maladies, améliorer l’éducation, connecter tout le monde et promouvoir l’égalité des opportunités – seront à cultiver sur le long terme et nous devrons trouver de nouvelles façons pour nous tous de travailler ensemble, parfois pendant des dizaines d’années. » Le message est accompagné d’une photo de sur laquelle le PDG de Facebook tient sa fille devant la télévision.

(Source)


Un commentaire

  1. la technologie a été faite pour changer le monde et non pour le detruire. alors nous y sommes pour assurer la progréssion de celle-ci.

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
digitaldeath
Une mort numérique digne

Une nouvelle loi va changer la façon dont on peut gérer les profils d'un défunt sur les réseaux sociaux. Elle...

Fermer