L’éditeur de l’application Red e App vient de publier une infographie intéressante sur les réseaux sociaux et la productivité dans le monde de l’entreprise. Alors, à votre avis, productifs ou chronophages, les Facebook et Twitter ?

L’éditeur de l’application Red e App vient de publier une infographie sur les réseaux sociaux et la productivité dans le monde de l’entreprise. Une façon de montrer que les réseaux réseaux nuisent à la productivité car ils ont tendance à un peu (trop) distraire les employés américains.

Ce n’est pas vraiment une surprise : si on ne fait pas attention, on peut très vite passer plusieurs dizaines de minutes ou heures sur les réseaux sociaux, et si c’est aussi bien valable pour Facebook que pour Twitter, cela peut concerner également d’autres sites, selon ses affinités (certains vont passer des heures à feuilleter un Instagram…)

D’après cette infographie, réalisée avec Brian Wallace et Nowsourcing, on constate que les employés américains sont interrompus en moyenne toutes les 10 minutes et que 23 minutes sont nécessaires pour qu’ils reviennent à leur tâche initiale.

Cela représente concrètement près de 4 interruptions par heure, interruptions qui sont considérées comme des « nuisances ». Le problème est qu’environ 40 % des tâches interrompues ne sont pas immédiatement reprises. On peut expliquer cette distraction par les réseaux sociaux mais aussi par les nombreuses tâches quotidiennes que les employés doivent réaliser en même temps.

Ces interruptions auraient coûté près de 650 milliards de dollars en une seule année à l’économie américaine, toujours selon cette infographie.

Les réseaux sociaux sont d’excellents outils, et peuvent même se révéler favorables à la productivité, y compris dans les entreprises, à condition de les utiliser à bon escient et de ne pas se laisser happer tout cru.

social media monster infographic small Les réseaux sociaux et la productivité au travail (infographie)

(source)