Les restaurateurs passent en 2.0 avec 1001menus

FondĂ©e en 2010 et comptant 10 salariĂ©s, la sociĂ©tĂ© s’est spĂ©cialisĂ©e dans la mise Ă  disposition d’outils de marketing en ligne Ă  destination des professionnels de la restauration, une bonne idĂ©e qui accompagne le changements des mĂ©thodes de communication et des usages des nouveaux restaurateurs.

FondĂ©e en 2010 et comptant 10 salariĂ©s, la sociĂ©tĂ© s’est spĂ©cialisĂ©e dans la mise Ă  disposition d’outils de marketing en ligne Ă  destination des professionnels de la restauration, une bonne idĂ©e qui accompagne le changements des mĂ©thodes de communication et des usages des nouveaux restaurateurs.

Avec une expertise de prĂšs de 2 ans dans le secteur du marketing des restaurants en lançant en 2011 le 1er annuaire de menus de restaurants, 1001 Menus se dĂ©veloppe et fait Ă©voluer son offre pour proposer un service Ă  plus forte valeur ajoutĂ©e. Ayant dĂ©jĂ  acquis une certaine notoriĂ©tĂ© dans un secteur en plein boom (avec Appetise, labelleassiette, etc.), 1001 Menus s’Ă©tait dĂ©jĂ  fait remarquĂ© au Start In Paris et par son entrĂ©e dans l’AccĂ©lĂ©rateur.

1001 Menus, incubĂ©e au sein de Paris RĂ©gion Innovation Nord Express, est aussi soutenu par l’expĂ©rience de ses fondateurs qui veulent proposer aux commerçants de gĂ©rer leur visibilitĂ© en un point unique sur la toile. La sociĂ©tĂ© propose Ă  ses clients des outils comme une diffusion automatique sur un rĂ©seau de sites d’avis, sites de voyages et annuaires en ligne, un site web, un site mobile et l’ajout de son menu sur la page Facebook du restaurant. Le business model repose sur un abonnement mensuel avec un engagement d’un an.

Une forte valeur ajoutĂ©e offerte par ce service qui dĂ©clare apporter prĂšs de 60 couverts supplĂ©mentaires Ă  ses clients contre un restaurateur gĂ©rant sa visibilitĂ© 2.0 seul. Une belle promesse qui a dĂ©jĂ  sĂ©duit 200 restaurateurs (pour un abonnement de 39€ par mois et oĂč l’on voit des rĂ©fĂ©rences comme Fauchon CafĂ©, le CafĂ© Cantante, Le Crillon, etc.) sur un marchĂ© peu concurrentiel en Europe. La start up pense d’ailleurs dĂ©jĂ  au futur en cherchant Ă  lever 400 000€ dans les prochains mois pour recruter des commerciaux, principale nĂ©cessitĂ© pour developer rapidement ce genre de service.

3 commentaires

  1. TrĂšs bon concept, dur Ă  « avaler » pour un restaurateur, mais si le site Ă  des rĂ©fĂ©rences maintenant, pourquoi pas.

Lire les articles précédents :
HyBrid4 Graphic Novel : Quand Peugeot expérimente le storytelling en 4D !

Longtemps délaissé le Scroll fait son grand retour dans une expérience interactive en 4D, inspirée des Comics Books et développée...

Fermer