Les téléphones « Classic » de BlackBerry, c’est fini

BlackBerry cesse la production de son smartphone Classic.

Le BlackBerry Classic

Bien qu’il ne soit plus en mesure de vendre autant de smartphones qu’avant, BackBerry n’a pas encore abandonné le marché des mobiles. Son dernier smartphone est le Priv, un téléphone tactile sous Android avec un clavier physique coulissant.

Cependant, de nombreux fans de la marque sont encore attachés au format qui faisait le succès de celle-ci il y a une décennie. Et le dernier smartphone reprenant ce format lancé par BlackBerry est le Classic.

A l’instar des anciens mobiles de la marque, celui-ci a un écran assez petit, une forme arrondie, un clavier physique et un trackpad qui sert à manipuler le curseur.

Malheureusement pour ces fans, BlackBerry a décidé de cesser la production du Classic. Dans un billet de blog, Ralph Pini, Chief Operating Officer and General Manager for Devices chez BlackBerry, écrit ceci:

« Pour rester innovant et avancer notre portfolio, nous mettons à jour notre gamme de smartphone avec des appareils à la pointe de la technologie. Pour cela, et après des années de succès sur le marché, nous ne produirons plus le BlackBerry Classic. Durant plusieurs années, le Classic (et ses prédécesseurs sous BlackBerry OS) ont fait partie de notre portfolio. […] Mais le Classic a largement dépassé la durée de vie moyenne pour un smartphone dans le marché actuel ».

BlackBerry n’indique donc pas explicitement qu’il ne fera plus de smartphone petits, de forme arrondie, avec un clavier physique et un trackpad, mais cependant son billet le suggère.

Si la firme canadienne continue de faire des smartphones (même si il referait peut-être des bénéfices s’il arrêtait), ses prochains appareils seront très probablement des téléphones sous Android.

(Source)


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Android : la sécurité du chiffrement remise en question
Chiffrement : le cryptage sur Android n’est pas si puissant que cela…

Google qui a souvent tendance à reprendre les autres sur la question de la sécurité, la dernière en date étant...

Fermer