[LeWeb’12] Mobiquithings : le 1er opérateur mobile de vos objets connectés

Cette édition 2012 de la grande conférence LeWeb est consacrée à la problématique du Machine to Machine, des objets connectés. L’occasion de mettre en avant les start-ups innovantes mais aussi tout un écosystème souvent méconnu du grand public. Rencontre aujourd’hui avec Cyril Hullin, un français qui a fondé Mobiquithings, le 1er opérateur mobile 100% dédié

Cette édition 2012 de la grande conférence LeWeb est consacrée à la problématique du Machine to Machine, des objets connectés. L’occasion de mettre en avant les start-ups innovantes mais aussi tout un écosystème souvent méconnu du grand public.

Rencontre aujourd’hui avec Cyril Hullin, un français qui a fondé Mobiquithings, le 1er opérateur mobile 100% dédié aux objets connectés.

Toute l’histoire commence à Sophia Antipolis avec cet entrepreneur de 35 ans, ancien de Alcatel qui a décidé de concurrencer les plus grands opérateurs mondiaux.

Vous avez peut être appris à connaître maintenant l’expression objets connectés ou «Machine to Machine» désignant les technologies qui permettent à deux appareils d’échanger des informations. Sauf que pour transmettre ces informations, il faut évidemment que ceux-ci puissent être connectés à internet : c’est là qu’un business comme Mobiquithings a décidé de sortir son épingle du jeu en proposant une offre pensée pour ce nouvelle usage des carte SIM qui ne peuplaient jusque là, que nos téléphones et tablettes.

Des voitures qui détectent un accident et qui envoient l’information aux secours et aux voitures derrières, un capteur qui permet de s’assurer qu’une personne âgée n’a pas fait une mauvaise chute chez elle, un transporteur qui veut s’assurer à tout instant de la localisation de ses containers que ce soit sur la route ou en pleine mer, ce ne sont là que quelques exemples de ce que la connexion de nos objets peut nous offrir.

Après 2 ans de R&D réalisée en sous-marin pour ne pas être trop visible des grands opérateurs, Mobiquithings s’est lentement préparé à devenir l’un des fournisseurs incontournables de la technologie sous-jacente à ce nouveau marché aux enjeux économiques monumentaux.

La particularité des cartes SIM de Mobiquithings ? Elles sont multi-opérateurs et offrent une couverture mondiale puisqu’elles vont «s’accrocher» automatiquement au réseau le plus adapté sans qu’aucune action ne soit requise.

Aujourd’hui, Mobiquithings est en pleine levée de fonds pour préparer la globalisation de la société. 2 millions d’euros devraient suffire pour être présent dans les différents pays visés par l’ambitieuse société française.


Mobiquithings : le 1er opérateur mobile de vos objets connectés"]

Un commentaire

  1. Superbe l’avancé technologique par contre il serait bien de voir l’effet de toutes ses ondes sur le cerveau.
    Wifi/Bluetooth/4G etc….Malheureusement nous aurons plus de recul dans une dizaine d’année et il sera certainement trop tard pour quelques milliers de personnes

Send this to friend

Lire les articles précédents :
netatmo
[La Start-Up française de la Semaine] : Netatmo

Chaque jeudi à 11h, une nouvelle start-up française vous sera présentée dans le cadre du concours Start-Up Presse-Citron 2013. Thème...

Fermer