[LeWeb’12] qunb remporte la compétition de start-up

L’un des rendez-vous incontournable de chacune des éditions de LeWeb, c’est évidemment la compétition de start-up. Cette année encore, un jury prestigieux, composé de Jacques-Antoine Granjon, Brent Hoberman, Pierre Kosciusko-Morizet, Marc Simoncini et Jean-David Blanc, avait la difficile tâche de désigner le gagnant parmi les 3 finalistes. Une fois n’est pas coutume, les finalistes étaient

L’un des rendez-vous incontournable de chacune des éditions de LeWeb, c’est évidemment la compétition de start-up. Cette année encore, un jury prestigieux, composé de Jacques-Antoine Granjon, Brent Hoberman, Pierre Kosciusko-Morizet, Marc Simoncini et Jean-David Blanc, avait la difficile tâche de désigner le gagnant parmi les 3 finalistes.

Une fois n’est pas coutume, les finalistes étaient tous français.

Nous avions donc Be-Bound, qunb et Recommend :

Be-Bound : qui propose d’être connecté à internet non pas en 4G, en 3G en Wifi, ou en Edge, mais en 2G. Jusque là utilisé uniquement pour des appels et des échanges de SMS, l’équipe française de Be-Bound vous permet d’envoyer des mails, des messages sur Twitter, etc.

qunb : qui se présente comme le YouTube des données avec sa tagline : Broadcast your data. Plus concrètement, vous pouvez importer toutes sortes de données pour les visualiser sous la forme de graphiques et les comparer avec les données de l’ensemble de la communauté qunb.

Vous pouvez ainsi uploader le nombre de kilomètres que vous courrez chaque jour et le corréler avec la température extérieure, histoire de voir si l’un a un impact sur l’autre.

Recommend : Pour rassembler dans une application toutes les recommandations de vos amis pour des sujets aussi vastes que les restaurants, les hotels, le vin, etc.

 

Le vainqueur de cette compétition est donc la start-up qunb. Annoncé par notre ministre de l’économie numérique Fleur Pellerin, il s’agissait également de notre start-up favorite chez Presse-Citron.

En effet, la start-up a su capter l’attention de l’audience en nous racontant ses débuts où elle visait les personnes qui avaient besoin de données. Echec cuisant pour la start-up qui était dans la situation de l’oeuf et de la poule. Ils ont donc décidé de commencer par s’adresser aux personnes qui ont des données.


qunb remporte la compétition de start-up"]

Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
VideoMemoPad : communiquer en vidéo. Sans YouTube, et sans internet

Le Play VideoMemoPad de Native Union est un petit enregistreur lecteur vidéo à aimanter sur le frigo qui permet de...

Fermer