LG G3A : encore une nouvelle variante pour le LG G3 !

LG vient d’introduire un nouveau terminal qui sera disponible avant la fin du mois en Corée du Sud.

lg-g3a

Rien ne semble pouvoir arrêter LG. Si le constructeur a présenté en mai le nouveau vaisseau amiral de sa flotte, il a aussi levé le voile sur le LG G3 Beat le mois dernier.

Mieux, selon toute vraisemblance, il aurait même un autre terminal en préparation, un terminal qui se positionnerait cette fois sur le segment des phablettes. Son nom ? Le LG G3 Stylus, et Setra vous en parlé pas plus tard qu’hier.

Il faut croire que cela ne suffisait pas car il vient d’introduire un nouveau téléphone se positionnant entre le G3 et le G3 Beat.

Le LG G3A, c’est son nom, embarque ainsi un écran de 5,2 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, pour une résolution en 1920×1080. Il est propulsé par un processeur Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2,26 GHz, processeur couplé à la fois à un GPU Adreno 330 et à 2 Go de RAM.

Tout comme son grand frère, il intègre aussi un capteur de 13 millions de pixels associé à un autofocus laser. Grâce à lui, le terminal sera capable de faire la mise au point en une fraction de seconde, y compris lorsque la lumière ambiante laisse à désirer.

Pour avoir eu le G3 en test pendant quelques jours, je peux vous assurer que le résultat est vraiment très impressionnant.

En marge, le LG G3A a aussi droit à une caméra frontale de 2,1 millions de pixels, et à 32 Go d’espace de stockage. Qu’il sera possible d’étendre par le biais du port pour cartes micro SD embarqué. La batterie, pour sa part, atteindra une capacité de 2 610 mAh.

Sinon, et bien sachez que le LG G3A sera propulsé par KitKat 4.4, avec la surcouche maison. Il sera compatible avec les réseaux de type LTE-A et il se déclinera en deux versions : blanc et gris. Reste à savoir s’il sortira un jour chez nous et ça, et bien ce n’est malheureusement pas garanti.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Cadenas
En vérité, Google n’est pas le seul à balancer les pédophiles

Microsoft a donné des indices permettant l’arrestation d’une personne accusée de pédophilie, qui a voulu envoyer des images illégales par...

Fermer