Après 12 années d’existence, RegionsJob est passé de 3 à 150 salariés et lance le 28 février un nouveau – et ambitieux – projet avec aliaz. Le but d’aliaz est de créer un alias (d’où le nom) informatique centralisant vos différents comptes sur une seule plateforme.

Après 12 années d’existence, RegionsJob est passé de 3 à 150 salariés et lance le 28 février un nouveau – et ambitieux – projet avec aliaz. Le but d’aliaz est de créer un alias (d’où le nom) informatique centralisant vos différents comptes sur une seule plateforme.

aliaz L’identité numérique centralisée avec aliaz + invitations

L’idée d’aliaz part d’un constat : 86% des français de plus de 15 ans sont sur Internet via les réseaux sociaux et autant naviguent sur Internet sous leurs vraies identités numériques. De cette surexposition sur Internet, nous traversons depuis quelque temps une crise de confiance, plus qu’une crise de conscience d’ailleurs, généralisée sur la protection des données et l’utilisation de celles-ci.

C’est ce que propose de résoudre aliaz en créant une carte d’identité numérique qui permet de centraliser gratuitement sur une page personnalisée et personnalisable l’ensemble de ses profils en ligne. Pour y accéder, rien de plus simple, il suffit d’aller sur la plateforme, choisir les profils à mettre sur sa carte, créer son compte et laisser faire le référencement naturel.

Le service se veut 100% transparent avec des mentions légales claires et précises, sans publicité (ni maintenant ni plus tard selon eux), pas de profiling ni de vente de données personnelles dans le but de protéger l’utilisateur de ses données. On aperçoit ici la logique de RegionsJob qui veut quand même sensibiliser les internautes à gérer au mieux leurs images, celles-ci pouvant impacter négativement les entretiens avec des recruteurs (on peut d’ailleurs lire l’ebook sur le sujet disponible sur le blog de RegionsJob : le blog du modérateur).

L’aventure ne s’arrêtera pas là, l’équipe dédiée au projet veut améliorer le service en y ajoutant des outils pour gérer les informations publiées, une des premières nouveautés à découvrir très prochainement. Le poids de RegionsJob permet aussi à aliaz de s’ouvrir dans les meilleures conditions possible en ne tablant que sur un business model basé sur la création de « comptes premium » qui permettront d’utiliser le service en marque blanche, d’avoir son nom de domaine, de nouveaux templates, etc.

Avec 800 utilisateurs inscrits sur la bêta, le service n’est pas vraiment innovant pour l’instant (en attendant ces nouvelles fonctionnalités) mais permet de généraliser et d’évangéliser le grand public à des problèmes que beaucoup considèrent comme difficiles à surmonter. Aliaz veut proposer une solution simple, intuitive et surtout accessible à tous : que demander de plus et on attend avec impatience la suite.

Pour ceux qui veulent en profiter, vous pouvez vous rendre sur leur site et vous inscrire avec le code : BETALIAZ2011-PCT