Lima/Partech Ventures : dans les coulisses d’une levée de fonds de 2,5 millions de dollars

Lima lève 2,5 millions de dollars avec l’objectif d’imposer sa vision du computing au monde entier.

Tout le monde se souvient du succès de la campagne Kickstarter de Lima en Septembre 2013. En quelques heures seulement, le projet français atteignait son objectif jusqu’à atteindre le cap du million de dollars récoltés (lui octroyant le titre de projet français le plus populaire sur la plateforme).

lima

Si cette campagne a été l’occasion de fédérer une communauté engagée autour du projet, cela a été également l’occasion d’attirer l’attention de nombreux grands industriels mais aussi investisseurs.

C’est à cette période que Séverin Marcombes (CEO de Lima) a reçu un mail de Romain Lavault, General Partner chez Partech Ventures, l’invitant à se rencontrer pour discuter du projet.

Lima/Partech : le « perfect match »

Romain, assez impliqué dans le Camping, avait gardé le projet sous ses radars depuis que Séverin avait participé à la saison 3 de l’accélérateur.

Romain Lavault discutait avec Séverin Marcombes depuis 10 minutes qu’une évidence était présente à son esprit : Romain savait qu’ils allaient investir. Le projet était évidemment l’une des raisons puisqu’il avait été bluffé par l’universalité du marché adressé. Mais c’est avant tout un coup de coeur pour un entrepreneur déterminé pour aller jusqu’au bout de sa vision.

« J’ai senti du génie », explique le General Partner de Partech Ventures.

De son côté, ce « perfect match » a également été ressenti par Séverin qui a vu chez Partech Ventures le seul fond qui a tout de suite compris la vision de Lima et qui la partageait. Le jeune entrepreneur se souvient de Romain, résumant une partie de la vision de Lima qu’il n’avait pas encore eu le temps d’évoquer :

« Au final, la vision de Lima c’est de dire que l’internet des objets arrive avec l’éparpillement des données d’une même personne et qu’il faut mettre en place un moyen d’attacher les données à l’utilisateur et non au device ? ».

Lima avait besoin d’interlocuteurs qui comprenaient sa technologie et sa vision, et Séverin fut ravi de voir que Partech Ventures avait cette fibre geek nécessaire.

Ce sont toutes ces raisons qui ont amené Partech Ventures a prendre un risque inhabituel et à investir 2,5 millions de dollars pour de l’amorçage.

meetlima

L’avenir de Lima est évidemment rempli d’incertitude. Un élément est pourtant primordial à garder en tête. L’équipe de la start-up est en train de structurer Lima pour faire une très grosse boîte. Inutile d’évoquer un rachat par Google ou Apple à l’avenir… l’objectif est de mettre en place le Google ou le Apple français, une boîte qui possède déjà une culture et une ambition internationale gigantesque.

La livraison commence dans quelques jours

Si la livraison du premier batch à destination des backers avait été reportée, celui-ci arrivera en Juillet chez les personnes qui ont soutenu le projet sur Kickstarter. Ce sont ainsi 17.000 Lima qui vont être expédiés, avec la possibilité de pré-commander à partir de demain pour les amis des backers, avant de proposer une pré-commande publique à partir du mois prochain.

Lima a ainsi eu l’intelligence d’accepter le côté déceptif de repousser la livraison du premier lot pour ne pas avoir un effet déceptif en lançant un appareil au goût d’inachevé.

Avec une culture d’entreprise à la Apple, et une vision long terme avec déjà d’autres appareils en gestation… Partech mise gros sur une start-up avec l’objectif d’en faire un nouveau leader mondial.


2 commentaires

  1. Thomas Price on

    Salut,

    Je n’ai pas très bien compris en quoi consiste ce projet…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
NetNeutralityOliver
Suite à un sketch, Internet part à l’assaut du site de la FCC

Lors de l'émission Last Week Tonight, l'humoriste anglais John Oliver s'est exprimé sur un sujet pas vraiment drôle au premier...

Fermer