LinkedIn, la pĂ©rilleuse conquĂȘte de la Chine

LinkedIn est dĂ©sormais disponible en Chine. Mais le rĂ©seau social arrivera-t-il Ă  fonctionner correctement face au gouvernement et Ă  sa tendance Ă  censurer l’Internet ?

Jeff Weiner, pdg du rĂ©seau social professionnel LinkedIn, a annoncĂ© hier une ouverture Ă  la Chine. DĂ©sormais, les Chinois pourront s’inscrire Ă  leur tour sur le site pour entrer en contact avec les professionnels du monde entier. Bien Ă©videmment, installer LinkedIn dans un pays tel que la Chine n’est pas une tĂąche aisĂ©e car le gouvernement est bien connu pour sa tendance Ă  censurer l’Internet. « Ă‰tendre notre service Ă  la Chine soulĂšve des questions ardues, mais il est clair que la dĂ©cision que nous avons prise est la bonne. » a Ă©crit l’homme sur le site Internet de LinkedIn.

Trois promesses

Le réseau social devra se plier aux décisions du gouvernement chinois. Cependant, Jeff Weiner promet trois choses :

  • Les restrictions ne seront appliquĂ©es que si le gouvernement en fait la demande
  • LinkedIn aura une communication transparente au sujet de la maniĂšre dont les opĂ©rations sont menĂ©es en Chine, les membres du rĂ©seau seront tenus au courant.
  • Le rĂ©seau social prendre des mesures pour que les donnĂ©es et les droits des utilisateurs soient protĂ©gĂ©s.

linkedin-logo

Un nouveau marché

LinkedIn a tout intĂ©rĂȘt Ă  s’implanter en Chine, car le nombre de professionnels y est important. Cette ouverture pourrait singuliĂšrement augmenter le nombre d’utilisateurs, 277 millions actuellement. LinkedIn espĂšre toucher 140 millions nouveaux usagers. « Nous croyons que les individus provenant des États-Unis, de Chine et d’ailleurs bĂ©nĂ©ficieront grandement des professionnels chinois en se connectant les uns aux autres.« .

Faire mieux que les autres ?

Pour le moment, les dirigeants de LinkedIn se fĂ©licitent de leur initiative, et ils ont raison de le faire tant cette opĂ©ration peut leur apporter de nouveaux utilisateurs. Cependant, on peut parier que d’ici quelques semaines/mois, on entende parler de problĂšmes entre le rĂ©seau social et le gouvernement chinois. Bien d’autres rĂ©seaux sociaux, Twitter ou Facebook pour ne citer qu’eux, sont toujours bloquĂ© en Chine. MĂȘme si LinkedIn et son atout ‘professionnel’ ont rĂ©ussi Ă  franchir les frontiĂšres, la route est encore longue et semĂ©e d’embuches. Croisons les doigts.

(source)


Un commentaire

  1. le site sera autorisĂ© un certain temps, jusqu’Ă  qu’une entreprise chinoise rĂ©ussisse Ă  le copier intĂ©gralement, aprĂšs quoi il sera censurĂ©.

    Technique bien rodĂ©e pour l’empire du milieu !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Facebook ferme son service mail, adieu les adresses @facebook

AprÚs trois années d'existence, le service mail de Facebook ferme ses portes, faute de succÚs. Que deviennent les adresses @facebook.com...

Fermer