L’intelligence artificielle d’Amazon pourra contrôler des frigos et des machines à laver

Bientôt, vous aurez des conversations avec votre frigo et votre machine à laver grâce à Alexa.

Amazon Echo

A l’instar de Microsoft, Google ou Apple, Amazon a également développé sa propre intelligence artificielle. Et à défaut d’avoir réussi sur le marché des mobiles, le géant du e-commerce a utilisé cette technologie pour développer les haut-parleurs connectés Echo. Durant le CES de Las Vegas, il a été annoncé que cette intelligence artificielle allait également être disponible sur un produit Lenovo.

Et désormais, elle pourra aussi aider les utilisateurs à contrôler des appareils électroménagers, grâce à un partenariat entre Amazon et Whirlpool. En effet, à l’occasion du même salon, le spécialiste des appareils électroménagers a annoncé une fonctionnalité qui permettra aux produits électroménagers d’être contrôlés avec Alexa. « Maintenant, n’importe quel consommateur disposant d’un appareil sous Alexa (ndlr, comme l’Amazon Echo ou le Smart Assistant de Lenovo) avec la reconnaissance vocale à distance pourra contrôler la plupart des appareils électroménagers intelligents fabriqués par Whirlpool Corporation », explique de son côté Rob Pulciani, directeur chargé d’Amazon Alexa.

Concrètement, l’utilisateur d’Alexa peut par exemple parler à l’intelligence artificielle pour démarrer ou mettre en pause sa machine à laver ou son séchoir, demander si l’appareil est en train de tourner ou demander combien de temps il reste. Dans la cuisine, il pourra aussi utiliser les commandes vocales pour contrôler un four électrique Whirlpool pour démarrer celui-ci, régler la température, ou encore demander combien de temps il reste pour la cuisson. Sur un frigo, on pourra également utiliser les commandes vocales des appareils sous Alexa pour régler la température ou demander des paramètres.

En substance, l’idée est qu’au lieu d’appuyer sur des boutons, les utilisateurs d’Alexa, via les haut-parleurs connectés d’Amazon ou de Lenovo, puissent contrôler ces appareils électroménagers avec seulement la voix. Cependant, ces interactions entre Alexa et les appareils connectés de Whirlpool ne seront pas immédiatement disponibles. Le géant de l’électroménager évoque cependant que ces fonctionnalités seront là début 2017.

L’intelligence artificielle, l’une des tendances du CES 2017

Alexa n’est pas un produit nouveau. Cela fait deux ans qu’Amazon propose cette intelligence artificielle pour la maison. Cependant, ce n’est que maintenant que ce type de produit est en train d’atteindre la masse, en partie grâce au buzz généré par le lancement par Google de son haut-parleur connecté Google Home.

Outre Lenovo, qui a annoncé un produit similaire à celui d’Amazon et qui utilise la même intelligence artificielle, LG prévoit également de présenter quelque chose de semblable durant ce salon.

Sinon, une société moins connue, Emotech, a quant à elle lancé Olly. Le produit est plus ou moins similaire aux autres assistants comme Amazon Echo ou Google Home. Mais là où il se distingue, selon son créateur, c’est au niveau de la personnalité. En effet, l’intelligence artificielle derrière le haut-parleur connecté aurait une personnalité qui, dans le temps, s’adapte à celle de l’utilisateur.

On peut également citer Mattel, qui a lancé un produit baptisé Aristote, une sorte de babyphone connecté doté de deux intelligences artificielles (dont Alexa d’Amazon) et qui peut même raconter des histoires pour endormir les bébés.


Nos dernières vidéos

Répondre

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
[CES2017] : Asus dévoile un Chromebook haut de gamme, le Flip C302

Asus a profité du CES pour officialiser son Flip C302, un hybride 2-en-1 sous Chrome OS.

Fermer