L’iPhone 5S et l’iPhone 5C auraient-ils un secret de séduction des foules nippones ? En tout cas, 76 % des smartphones vendus au Japon au mois d’Octobre étaient des iPhone.

Japan LiPhone 5S et liPhone 5C font un tabac au Japon

C’est un tweet de la firme Kantar World Panel qui l’affirme :  76 % des smartphones vendus au Japon au mois d’octobre étaient des iPhone. Ces ventes sont en grande partie liées aux sorties des iPhone 5S et iPhone5C. Celles-ci ont également été boostées par les opérateurs locaux NTT Docomo, KDDI Corp et SoftBank qui ont tous proposé les nouveaux terminaux d’Apple.

Chez NTT Docomo, qui contrôlait 45.7 % du marché en octobre avec plus de 60 millions d’utilisateurs, 61 % des smartphones vendus étaient des iPhone. Cet opérateur a longtemps été réticent vis-à-vis des iPhone et était plutôt favorable aux terminaux sous Android. Son compétiteur, SoftBank, proposait déjà l’iPhone 3G en 2008.

Le Wall Street Journal accorde ce succès à une vaste campagne de marketing mais aussi aux offres subventionnées intéressantes proposées par les opérateurs qui devaient maintenir leur compétitivité. Et au japon, l’iPhone serait même devenu un Must Have. D’après l’analyste Eiji Mori, « Il ne s’agit pas de spécifications. Ce n’est pas logique. Il s’agit de posséder un iPhone. » Donc, peu importe le processeur ou la mémoire vive, c’est le logo qui se vend.

En vérité, il semblerait que le Japon soit devenu le marché le plus intéressant pour la marque à la pomme, en quelques années. D’après un rapport de Tokyo’s MM Research Institute, la part d’Apple sur les ventes de smartphones a été de 37 % au Japon, lors des 6 mois qui ont précédé le 30 septembre 2013 – donc bien avant les sorties de l’iPhone 5S et 5C.

Ceci impliquerait que la part d’Apple dans l’Empire du Soleil Levant a même été plus élevée que celle aux Etats-Unis lors du troisième trimestre de cette année – 36 % selon Kantar Worldpanel ComTech.

A savoir aussi que d’après Strategy Analytics, le Japon serait le 4ème plus gros marché pour l’industrie des smartphones, après les Etats-Unis, l’Inde et la Chine. Il s’agit donc d’une belle part de gâteau pour Apple dans un pays pas du tout dominé par Samsung.

Et on ne parle pas uniquement des iPhone. L’iPad aussi s’y vendrait à merveille. Certains analystes estiment que la part d’iOS sur les smartphones et tablettes au Japon devrait atteindre les 50 % dès l’an prochain.

(Source)

Image trouvée sur Pixabay