Les smartphones bientĂŽt dotĂ©s de l’odorat et du goĂ»t ?

Mise Ă  jour du 11/01 Ă  11h00 : AlertĂ© par un lecteur et aprĂšs vĂ©rification auprĂšs du site de Adamant Technologies, il est important de noter que le projet de la startup n’est pas rĂ©servĂ© Ă  l’iPhone comme l’ont laissĂ© entendre les articles utilisĂ©s comme source. A l’avenir, de nombreux smartphones pourraient donc intĂ©grer cette

Mise Ă  jour du 11/01 Ă  11h00 : AlertĂ© par un lecteur et aprĂšs vĂ©rification auprĂšs du site de Adamant Technologies, il est important de noter que le projet de la startup n’est pas rĂ©servĂ© Ă  l’iPhone comme l’ont laissĂ© entendre les articles utilisĂ©s comme source. A l’avenir, de nombreux smartphones pourraient donc intĂ©grer cette technologie !

C’est le pari que s’est lancĂ© une startup californienne en dĂ©veloppant une puce capable de permettre aux smartphones de dĂ©tecter les goĂ»ts et odeurs.

Un doute sur votre haleine ?

Votre smartphone iPhone sera bientĂŽt capable de vous donner la rĂ©ponse ! Sam Khamis, PDG de Adamant Technologies, en est convaincu et s’il s’en amuse en disant que c’est le genre de chose qu’un meilleur ami ne vous dira pas, son projet de doter  les smartphones de l’odorat et du goĂ»t est bien rĂ©el. En effet, la startup de San Francisco est soutenue par le cĂ©lĂšbre Vinod Khosla qui n’a pas hĂ©sitĂ© Ă  investir 2,5 millions de dollars dans ce projet qui offrirait aux smartphones un odorat plus dĂ©veloppĂ© que celui de l’homme.

Avec ses 400 « capteurs », le nez humain est bien loin des 2000 prĂ©vus par Adamant Technologies pour identifier les odeurs, Sam Khamis nous explique que ce nombre est semblable Ă  un nez de chien. Autre point intĂ©ressant, le dĂ©veloppement de cette puce devrait permettre de lancer des applications destinĂ©es aux diabĂ©tiques ou capables de mesurer le taux d’alcoolĂ©mie. Si la production de masse des puces vient de dĂ©buter dans une usine de Austin (Texas), il faudra encore patienter un Ă  deux ans avant de voir ces applications disponibles. Elles seront accompagnĂ©es d’un dispositif qui se branche dont le prix ne devrait pas dĂ©passer les 100 dollars.

Les cinq sens bientĂŽt dans nos ordinateurs et smartphones !

Cette idĂ©e de voir nos smartphones dotĂ©s des diffĂ©rents sens n’est pas nouvelle puisque IBM s’y intĂ©resse de prĂšs et prĂ©voit mĂȘme que d’ici cinq ans, les ordinateurs et smartphones seront dotĂ©s des cinq sens. SyNAPSE, la puce d’IBM qui se rapproche du cerveau humain, mis au point en 2011, montrait dĂ©jĂ  la volontĂ© du gĂ©ant amĂ©ricain de crĂ©er des ordinateurs « cognitifs« .

En attendant, on espĂšre que Sam Khamis a eu le nez creux avec son projet.

(Source / Image)

10 commentaires

  1. Au final si c’est utile tant mieux, il ne faut pas non plus que ça soit un simple « gadget », mais d’un point de vue technologique on ne peut que s’en fĂ©liciter.
    Enfin il reste Ă  voir tout ça dans les faits…

  2. Dingue ! Si ça fonctionne vraiment bien tel qu’expliquĂ© par la startup, ça pourrait ĂȘtre une vraie rĂ©volution au quotidien cet iPhone.

    Et le prix de 100 euros ne devrait pas trop freiner les consommateurs vu le prix moyen des accessoires pour iPhone…

  3. Je vois d’ici le flot d’applications pourries qui pourraient en dĂ©couler. Toi aussi au vu des exemples fournis.

    Ce que je comprend mal c’est pourquoi si cette technologie est accessible elle n’est pas dĂ©jĂ  utilisĂ©e pour la dĂ©tection de drogue, d’arme, … Faudrait-il attendre la sortie de l’application « haleine de chacal » pour pouvoir dĂ©velopper une puce qui ait ce genre de capacitĂ©?

  4. Si le projet abouti vĂ©ritablement, cela serait fabuleux. 🙂
    Je pense en particulier aux personnes qui souffrent de diabĂšte de type 1 (insulinodĂ©pendants) qui sont contraints de se piquer aux doigts pour mesurer leurs taux de sucre Ă  l’aide de lecteurs de glycĂ©mie. (Franchement pas trĂšs commode !)

  5. C’est Ă  ce demander ce que les gens ne vont pas faire pour faire parler d’eux. SĂ©rieusement Ă  ce rythme il y’aura des applications iphone pour te dire ce que porte ton voisin en dessous si de nombreuses startup comme celle-lĂ  n’y penchent pas encore.

  6. A cette allure, tous les passionnĂ©s de technologies et plus prĂ©cisĂ©ment des portables nouvelles gĂ©nĂ©rations n’auront plus aucun contact avec les personnes normales vu qu’ils pourront se confier peu importe le problĂšme Ă  leur appareil


    Il s’agit lĂ  de progrĂšs trĂšs intĂ©ressants mais qui reste toutefois assez dĂ©licat pour ma part.

  7. Une mine de nouvelles applications vont pouvoir voir le jour, il va falloir ĂȘtre crĂ©atif ! J’ai dĂ©jĂ  quelques idĂ©es sympas… le tout sera d’ĂȘtre le premier dans la ruĂ©e

  8. Cette nouvelle me semble particuliĂšrement incroyable… Attendons de voir, mais si il y a bien un relai de croissance sur lequel les fabricants de smartphones doivent jouer, c’est bien celui lĂ , qui ouvrirait d’incroyables voies !
    Je serai personnellement tout Ă  fait prĂȘt Ă  investir 150 euros supplĂ©mentaires, et je pense ne pas ĂȘtre le seul dans ce cas. La boite dont vous parlez doit ĂȘtre suivie de prĂȘt par Apple, Samsung et compagnie, si vous voulez mon avis !
    Le premier fabricant qui va mettre en place ce systĂšme Ă  prix intĂ©ressant, en grande quantitĂ© et bien avant les concurrents va se faire courtiser par les opĂ©rateurs de tĂ©lĂ©phonie mobile, si vous voulez mon avis. Et le prix des forfaits avec ce genre de gadgets innovants va ĂȘtre Ă©norme.

  9. C’est vraiment fou ce que les gens sont capables de crĂ©er. MĂȘme si ce serait une vĂ©ritable avancĂ©e technologique, je reste septique sur l’utilitĂ© et les applications d’une telle chose…  » capables de mesurer le taux d’alcoolĂ©mie », ça pourrait Ă©ventuellement en divertir certains en soirĂ©e, mais je ne pense pas qu’on puisse faire confiance Ă  son smartphone pour savoir si on peut prendre le volant ou pas.

Lire les articles précédents :
Les derniĂšres offres d’emploi du web

La sĂ©lection des derniĂšres offres d’emploi du web de Presse-citron Jobs, en partenariat avec Remix jobs. DĂ©veloppeur Web - H/F...

Fermer