L’iPhone OLED pourrait débarquer en 2017

Attendu pour 2018, l’iPhone pourrait finalement bénéficier d’un écran OLED dès 2017.

Apple aurait décidé d’accélérer le déploiement des écrans OLED sur son iPhone si on en croit le site chinois Nikkei (via Apple Insider). Initialement attendu pour 2018, la technologie OLED pourrait donc être intégrée un an à l’avance.

iPhone OLED = iPhone 7S ?

Pour rappel, la technologie OLED présente de nombreux avantages par rapport à la technologie LCD actuellement utilisée par Apple pour ses iPhones. A commencer par le contraste de l’image, largement à l’avantage des écrans OLED.

En effet, un écran LCD utilise un rétro-éclairage permanent là où l’écran OLED est capable d’éteindre chaque pixel. Résultat, l’OLED offre un rendu en niveau de noir et un taux de contraste plus élevés.

De plus, le fait de pouvoir éteindre chaque pixel signifie une consommation en énergie réduite et donc une meilleure autonomie sur un smartphone.

La technologie OLED se distingue également par une meilleure réactivité, de meilleurs angles de vision et permet de réaliser des écrans plus fins. L’iPhone 7S pourrait donc une nouvelle fois gagner en finesse au détriment de la prise jack qui pourrait bien disparaître.

Apple ne devrait toutefois pas équiper tous ses modèles d’un écran OLED. Seuls les modèles les plus haut de gamme devraient en bénéficier, non pas en raison du prix mais à cause des difficultés d’approvisionnement.

iPhone6s-Hand-SafariQuickAction-PR-PRINT

Samsung et LG se tiennent prêts

Pour intégrer des écrans OLED dans ses iPhone, Apple aura besoin de ses principaux fournisseurs, à savoir Samsung et LG. La firme américaine et les deux géants sud-coréens auraient convenu d’une augmentation de la production pour répondre à la demande, une information que nous avions déjà évoqué en fin d’année.

En novembre, LG avait annoncé qu’il devait investir une somme de 8,71 milliards de dollars pour construire de nouvelles infrastructures pour la fabrication d’écrans OLED. Avec Samsung, le montant de l’investissement est estimé à 12,8 milliards de dollars et Apple devrait participer à l’effort de guerre.

Bientôt un iPhone flexible ?

L’arrivée des écrans OLED sur l’iPhone laisse présager de nouvelles possibilités pour Apple. En effet, on a appris que la firme de Cupertino avait obtenu l’enregistrement d’un brevet concernant un écran flexible. Ce brevet pourrait être utilisé pour l’Apple Watch, l’iPad mais aussi l’iPhone.

4

La flexibilité est un autre avantage de la technologie OLED, le LG G Flex ou le Samsung Galaxy Edge bénéficient par exemple de ce type d’écran. L’obtention de ce nouveau brevet ne signifie pas qu’Apple va rapidement sortir un appareil flexible ou pliable mais confirme que la firme travaille sur cette idée.

En janvier dernier, Apple avait déjà obtenu un brevet concernant « les appareils électroniques flexibles« .

(AppleInsider.com & MacRumors.com)


2 commentaires

  1. Que d’approximation dans le langage utilisé….
    on éteint pas chaque pixel, il n’y a pas de rétroéclairage à comparer, puisque par définition, l’OLED n’a pas de rétroéclairage, mais chaque pixel est lumineux individuellement puisque constitué de diodes…
    Le contraste n’est pas « plus élevé » mais réputé infini, puisque le point noir est parfaitement noir (x/0 = infini)

    Il aurait été intéressant d’apporter de l’info (même macro et vulgarisante) critique rapide plutôt que de faire l’énième régie…
    Comme par exemple qu’outre le problème d’approvisionnement (oligopole sacrément réduit pour la production des dalles), il reste de gros problèmes de durabilité des dalles (virage du point blanc dû à l’usure inégale des différents types de diodes monochromes).

    Par ailleurs, NON, l’économie d’énergie n’est absolument pas immédiate ni systématique. Elle nécessite une révision en profondeur des guidelines de design des applications et visuels, de sorte à privilégier les couleurs sombres (voire carrément noir pur) et forts contrastes de sorte à minimiser le nombre de diodes pompant de l’énergie.

    • Thomas-Estimbre on

      Bonjour phentex,
      Je ne vois pas d’approximation mais une simplification pour être compris de tous. A quel moment, il y a un rétroéclairage de comparer ? Il y a simplement une comparaison de technologie entre du LCD qui a droit à un rétroéclairage permanent et l’OLED qui comme vous le dites à chaque pixel lumineux individuellement. Pour afficher du noir, l’OLED n’active pas les pixels concernés donc c’est bien comparable à une extinction de ces pixels.

      Par définition, si le noir est réputé infini, le contraste est forcément « plus élevé » puisque infini par rapport au LCD qui n’attendra jamais ce niveau. Là encore, le but n’est pas faire une explication technique de l’OLED mais une simple comparaison avec du LCD. L’explication contraste infini vient d’ailleurs du fait qu’il est tellement élevé qu’on ne peut pas le mesurer.
      L’argument de la durée de vie est intéressant mais n’avait pas lieu d’être ici, j’ai parlé des soucis d’approvisionnement car ils ont une conséquence pour Apple qui ne devrait pas équiper tous ses modèles. Ce problème de durabilité des dalles est par ailleurs plus embêtant sur une TV qu’un smartphone.

      Enfin, il n’est pas écrit que l’économie d’énergie est absolument immédiate et systématique mais « le fait de pouvoir éteindre chaque pixel signifie une consommation en énergie réduite ». Donc, comme vous l’indiquez, en jouant sur des couleurs sombres et de forts contrastes, les diodes peuvent être moins sollicitées et apporter une meilleure autonomie. Ce n’est pas vraiment le cas d’iOS pour le moment d’ailleurs.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Game of Thrones
Piratage : la saison 6 de Game of Thrones ne fuitera pas comme la saison 5

La nouvelle saison de Game of Thrones ne fuitera pas comme l’année dernière.

Fermer