Lire sur tablette ou smartphone avant de dormir n’est pas bon pour votre santé

Selon une nouvelle étude, lire sur tablette, ordinateur portable ou smartphone avant de dormir pourrait avoir des conséquences fâcheuses pour la santé.

manque de sommeil

(article original publié le 26/12/2014 et mis à jour le 13/12/2015)

Il n’est peut-être pas nécessaire de se cogner la lecture détaillée d’une étude scientifique pour en être convaincu : vous avez certainement remarqué que lorsque vous lisez sur votre tablette ou smartphone au lit juste avant de vous endormir, ou que vous avez installé un téléviseur dans votre chambre [1], vous pouvez avoir quelques difficultés à trouver le sommeil, ou dormir d’un sommeil de mauvaise qualité.

Mais quand c’est une étude qui le démontre, on sait alors que ce n’est pas qu’une impression : lire sur écran avant de dormir n’est effectivement pas très bon pour la santé.

Selon une étude de l’Hôpital Brigham and Women à Boston, Massachusetts, publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences, lire avant de dormir pourrait avoir une incidence pour toute personne qui utilise un eReader[2], ordinateur portable, smartphone, ou certains téléviseurs avant de se coucher.

« Nous savons grâce à des travaux antérieurs que la lumière des écrans dans l’obscurité modifie la somnolence et la vigilance, et supprime les niveaux de mélatonine » précise au Huffington Post le Docteur Anne-Marie Chang, neuro-scientifique associée dans la division du sommeil et les troubles circadiens du BWH. « Cette étude montre des résultats complets d’une comparaison directe entre la lecture d’un dispositif émettant de la lumière et de la lecture d’un livre imprimé et les conséquences sur le sommeil. »

Une étude que bien sûr certains s’empresseront de contester ou contredire car elle n’a été menée que sur une petite cohorte de douze personnes volontaires. Celle-ci a duré deux semaines pendant lesquelles les douze participants ont lu sur un iPad pendant quatre heures avant de se coucher durant cinq jours d’affilée, un processus qui a été répété avec les livres imprimés. Pour certains, l’ordre était inversé : ils commençaient avec des livres imprimés puis passaient sur tablette.

« Depuis le début du 20e siècle, nous avons perdu de 1 à 2 heures de sommeil par nuit »

Résultat : les chercheurs ont constaté que les lecteurs sur iPad mettaient plus de temps à s’endormir, avaient la sensation de moins bien dormir et avaient une phase plus courte de sommeil paradoxal que les lecteurs de livres imprimés. Les lecteurs sur iPad secrétaient également moins de mélatonine, cette hormone qui aide à réguler le sommeil. Ils étaient également plus fatigués que les lecteurs de livres le lendemain, même si les deux ont obtenu moins de huit heures de sommeil. Des résultats déjà mis en avant par une précédente étude, elle aussi américaine, en 2012.

La faute à lumière bleue émise par les LEDs des écrans de nos terminaux numériques, qui perturberait sensiblement la sécrétion de mélatonine, indispensable à une bonne qualité de sommeil. Selon Claude Gronfier, chronobiologiste à l’Institut cellule souche et cerveau de Lyon-Bron (Inserm), depuis le début du vingtième siècle, nous avons perdu de une à deux heures de sommeil par nuit, une tendance qui s’est accélérée depuis l’émergence des terminaux numériques. Or quand on sait les conséquences que peut avoir un sommeil insuffisant ou perturbé sur l’état général et sur la santé (risque accru de cancer, de diabète, d’AVC, entre autres joyeusetés…), il n’est pas vraiment exagéré de dire que ce genre de perturbation peut nous tuer à petits feux, et de façon totalement sournoise.

La solution ? La plus radicale est celle qui consisterait bien sûr à ne plus lire sur tablette ou smartphone avant de s’endormir, et donc de revenir au bon vieux bouquin en papier imprimé. Mais on sait que c’est une cause perdue, et pas seulement chez les plus jeunes, car nombreux sont les lecteurs qui après quarante ans ont la vue qui se détériore et dont le salut passe par les tablettes pour continuer à lire facilement dans l’obscurité sans forcément déranger son ou sa voisine de lit. Autre solution : installer un filtre d’écran (matériel comme des lunettes spéciales anti-lumière bleue ou sous forme d’une application comme f.lux par exemple) qui élimine l’émission de la lumière bleue.

Autre possibilité, activer la nouvelle fonction « Night Shift » disponible depuis iOS 9 sur iPhone et iPad, qui permet de modifier les dominantes de couleurs de votre écran en supprimant la fameuse lumière bleue. Vous pouvez choisir l’intensité de la couleur de Moins chaude à plus chaude, et programmer les heures de basculement. Pour cela, allez dans Réglages > Luminosité et Affichage > Nigth Shift. Vous pouvez aussi l’activer manuellement dans le Centre de contrôle.

Si vous vous êtes endormi avant la fin de cet article c’est que vous avez fait une overdose de tablette hier soir.

[1] je n’ai pas de TV dans ma chambre, mais je constate que quand il m’arrive – très rarement – de regarder la TV à l’hôtel avant de m’endormir, je m’endors plus tard et je dors mal.

[2] je pense que le terme « eReader » est inapproprié car précisément, ce que l’on entend généralement par eReader sont les eBooks, qui n’utilisent pas de lumière bleue mais de l’encre électronique sans rétroéclairage qui reproduit les conditions de lecture d’un livre papier. Il aurait mieux valu dire tout simplement « tablette » ou « dispositif de lecture numérique à écran LED rétroéclairé »

Photo d’illustration : infographie Huffington Post

(source)


Nos dernières vidéos

21 commentaires

  1. Pingback: Lire sur tablette ou smartphone avant de dormir...

  2. Il me semble que ce n’est pas la première étude à mentionner l’effet des écrans de ce type sur la mélatonine… Toutefois, même s’il peut s’agir d’une généralité, il me semble pertinent de confirmer que ce ne sera jamais systématique. Entre la diversité des lecteurs, des habitudes de sommeil, des habitude vis à vis des écrans, les effets ne sont les mêmes d’une personne à l’autre.

    A titre personnel, je n’ai jamais constaté la moindre différence entre s’endormir sans rien, lire sur papier, lire sur tablette ou lire sur liseuse (avec éclairage intégré). Pourtant, j’ai pu constater l’effet sur d’autres personnes.

    En soit, je ne pense qu’il faille s’alarmer plus que ça : c’est surtout aux utilisateurs de connaitre ces effets, et d’agir, ou non, en conséquence…

  3. Effectivement pour bien dormir il faut que notre organisme ait sécrété de la mélatonine. Or la lumière empêche la secretion de cette substance. De manière générale ce qui empêche la secretion de mélatonine c’est la lumière et pas spécialement les ipads ou autres écrans. Le problème c’est que la lumière provenant de ces appareils est très vive. L’idée d’implémenter un filtre sur l’écran n’est pas mauvaise mais à mon avis ça ne suffit pas. Il faut veiller à baisser la luminosité autant que possible (ce que je fais tout le temps avant de dormir). Ça peut aider.

  4. Bonjour, notre société fabrique des lunettes filtrant la lumière bleue des écrans LED. Je vous invite à aller faire un tour sur notre site : http://www.steichen-optics.com

    La rubrique Focaled Technology explique les risques liés à la lumière bleue et le fonctionnement des lunettes Steichen pour filtrer cette  » mauvaise » lumière

    Nos lunettes sont fabriquées en France et respectent toute les normes de sécurité en vigueur

  5. A noter qu’on peut aussi réduire la luminosité et qu’il existe des application comme f.lux qui permettent d’adapter les couleurs de l’écran selon la période de lecture (jour ou nuit).

  6. Pingback: Lire sur tablette ou smartphone avant de dormir...

  7. Pingback: Mauvaises Habitudes | Pearltrees

  8. Une étude sur 12 personnes ! Et si vous faisiez votre boulot de journalistes, vous auriez remarqué dans la déclaration de conflits d’intérêt que le chef de projet bosse pour Mac GrawHill

    Vive la pseudo science alimentée par les copié coller et sponsorisée par les vendeurs de livres papier !

  9. Bonjour,
    Pour trouver des filtres, vous avez les écrans BlueCat Screen, en vente sur Amazon, ils filtrent presque 100% de la lumière bleue de votre smartphone.

    En tout cas, article intéressant, le problème devient important !!

  10. Ah, voilà une habitude que je devrais perdre le plus rapidement possible. Très intéressant ton article, merci de l’avoir partagé.

  11. Je suis tout à fait d’accord avec la note [2]. Je suis un dévoreur de livres et, n’ayant plus de place pour accepter de nouveaux livres chez moi je suis passé aux ebooks sur un ereader à l’encre numérique. Le confort de lecture, pour peu de disposer d’un éclairage convenable, n’offre pas plus de fatigue oculaire qu’un livre papier.

    Il y a aussi une autre approche qui favorise l’endormissement, l’écoute d’un livre audio (c’est ce qu’on utilise pour endormir paisiblement les enfants et ça marche aussi chez les grandes personnes). Amazon a lancé Audible.fr et le site litteratureaudio.com vous en propose des milliers libres de droit.

  12. Pingback: Lire sur tablette ou smartphone avant de dormir vous tue à petits feux - Papy Buzz

  13. Accroduweb on

    Pour lire un écran dans l’obscurité, il faut réduire la luminosité de son écran au minimum, pour ne pas mal dormir ni abîmer ses yeux. (Et bien sûr ne pas y passer trop de temps. )

  14. En effet, cela fait plusieurs études à la suite qui tendent à démontrer les effets négatives de la lumière bleu sur la rétine…

  15. Finalement la solution ne viendrait pas des constructeurs de donner une option « sans lumiere bleu » dans l’affichage?

  16. ca ne m’a jamais empêche de dormir !! bien au contraire je dors très bien, et meme jusqu’à 10 h par nuit voir plus !!!

  17. Pingback: Lire sur tablette ou smartphone avant de dormir n’est pas bon pour votre santé - Growth Hacking France Growth Hacking France

  18. Pingback: Le mode nuit d'iOS 9.3 au cœur d'une polémique | Presse-Citron

  19. Nous avons suivi les résultats de votre enquête, nous allons essayer de ne plus trôp rester sur la lumière bleue avant de nous coucher merci

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
77000 comptes Steam piratés chaque mois
Steam est devenue une cible privilégiée des pirates

La célèbre plateforme de jeu vidéo Steam serait-elle victime de son succès ? Il semble que les hackers ont choisi...

Fermer