Lyft, le concurrent d’Uber, souhaite se faire racheter

Le concurrent d’Uber cherche à se vendre ! Lyft, le service de VTC, serait en train de faire des propositions à de grands groupes, afin de trouver preneur. Pour l’instant, le service ne semble pas intéresser les géants, en raison de son appétit pour l’argent…

Lyft cherche à se faire racheter

D’après plusieurs sources américaines, dont le New York Time le service de VTC américain Lyft serait en quête d’un acheteur potentiel. L’entreprise se serait rapprochée de General Motors, auprès duquel elle avait obtenu une levée de fonds de 500 millions de dollars il y a quelques mois, mais pour l’instant le constructeur automobile ne serait pas intéressé.

Lyft veut se faire racheter, mais est trop gourmand

Lyft a donc tenté sa chance du côté des géants de la Silicon Valley, souvent prompts à sortir le chéquier, mais là encore ni Google, ni Apple, ni Microsoft et ni Amazon ne se sont montrés intéressés par le service de VTC. Même Didi Chuxing son concurrent chinois ou Uber n’ont pas souhaité mettre la main au portefeuille pour se renforcer. La raison principale de cette suite d’échecs réside dans le prix sollicité par Lyft. Ce dernier veut bien se vendre, mais pas à moins de 9 milliards de dollars, soit presque le double de sa valeur, puisque sa valorisation en bourse est estimée à 5,4 milliards de dollars.

Deux scénarios probables semblent donc se dessiner, soit General Motor finit par signer un chèque après de longues négociations, puisqu’il est le plus gros investisseur de l’entreprise, soit Lyft persévère en solo et continue à développer son activité, tout en essayant d’améliorer sa rentabilité. A ce jour, le service de VTC perd 50 millions de dollars par mois, sur les 400 millions à 500 millions de recettes qu’il génère annuellement. La réserve de trésorerie de l’entreprise est d’environ 1,4 milliard de dollars, Lyft peut donc continuer facilement son activité et repartir à la conquête de parts de marché contre Uber et Didi Chuxing.

La concurrence est rude dans ce secteur et Lyft n’est pas en position de force, car uniquement sur le mois de juillet, Lyft a effectué 14 millions de trajets, alors qu’Uber en a cumulés plus de 62 millions.

Source

Répondre

Lire les articles précédents :
Microsoft Edge
Microsoft veut payer pour qu’on utilise Edge

Aux Etats-Unis, Microsoft lance un programme pour récompenser les utilisateurs de son navigateur Edge.

Fermer