Lytro, l’appareil-photo révolutionnaire, est disponible en pré-commande

Imaginez un appareil-photo numérique qui ne propose aucun réglage à part un zoom manuel. Pas de réglage de focus, de netteté, de luminosité, d’exposition ni de vitesse d’ouverture.

Imaginez un appareil-photo numérique qui ne propose aucun réglage à part un zoom manuel. Pas de réglage de focus, de netteté, de luminosité, d’exposition ni  de vitesse d’ouverture. Ou plutôt qui vous permet de faire tout cela… après, tranquillement sur votre PC.

lytro Lytro, lappareil photo révolutionnaire, est disponible en pré commande

C’est ce que propose Lytro, un appareil-photo d’un nouveau genre, en gestation depuis plusieurs mois dans les laboratoires d’une startup californienne (avec une levée de fonds de 50 millions de dollars à la clé, ce qui peut aider), et dont la sortie début 2012 vient d’être annoncée officiellement, avec ouverture des pré-commandes.

Lytro utilise la technologie « Light field », qui permet de capter l’intégralité du spectre lumineux d’une scène sur n’importe-quel point de celle-ci dans l’espace. La caractéristique le plus marquante est donc la possibilité de travailler le focus et la profondeur de champ sur une photo non pas au moment de la prise de vue mais après, sur son PC. Il est ainsi possible de « retoucher » à l’infini une photo selon le style que l’on souhaite lui donner.

Pour comprendre le principe de fonctionnement et voir le rendu des photos, rendez-vous sur la galerie de Lytro : pour modifier le focus, cliquez sur n’importe-quel point des photos, et pour zoomer, double-cliquez, puis regardez la magie opérer.

Côté matériel et design, le Lytro ressemble davantage à une petite longue-vue ou à un kaléidoscope, mais ses dimensions et son poids réduits risquent bien d’en faire rapidement un must pour geeks et photographes curieux : 41 mm x 41 mm x 112 mm pour 214 grammes. La machine est réduite à sa plus simple expression puisqu’elle ne comporte que deux boutons : un bouton de mise en route et un autre pour prendre les photos. Le réglage du zoom (x8) s’effectue quant à lui par simple coulissement de la partie supérieure. Le viseur est un écran LCD rétro-éclairé de 33 mm de diagonale. Celui-ci est tactile et permet de faire défiler les photos d’un simple contact du doigt. Plus simple tu meurs.

lytro02 Lytro, lappareil photo révolutionnaire, est disponible en pré commande

Trois modèles sont proposés : un gris « graphite » et un bleu « électrique » à 399 dollars avec 8Go de capacité (350 photos), et un rouge « chaud » à 499 dollars pour 16Go de capacité (750 photos).

Un vrai appeau à geeks donc, qui pourrait bien devenir aux reflex ce que le Flip ou autres snap-cameras sont aux caméscopes (en lui souhaitant un sort moins funeste que celui de Flip). Reste à connaître l’autonomie réelle de la bête, et à savoir si l’on pourra regarder les photos sur son PC autrement qu’avec la visionneuse maison en Flash, ce qui rend déjà celle-ci incompatible avec les mobiles et tablettes autres qu’Android (sauf si vous utilisez l’étonnant iSwifter sur iPad). Dernière précision qui a son importance : le logiciel de traitement d’image n’est pour le moment disponible que pour MacOS et seulement aux USA. Une version Windows est prévue plus tard, et probablement aussi une disponibilité hors USA.

26 commentaires

  1. C’est sympa de dire comment avoir un apercu du rendu, mais mettre un lien vers la galerie ça serait mieux.
    Un lien externe de qualité ce n’est pas un mal pour le référencement hien, au contraire…

  2. Cool, on se rapproche de la modification de photo tel qu’on le voit dans Blade Runner xD

  3. devenir un bon photographe va devenir très accessible, reste que la technologie semble assez propriétaire pour l’instant…

  4. Eric

    Faut se calmer, c’était juste un oubli au moment de la publication, tous les liens sont en place, comme sur tous les articles de ce blog.

  5. Sinon @Julien, tu ne sais pas faire une recherche sur Google ? Tu tapes Lytro : 1er résultat :-)
    Y en a qui ont vraiment du temps à perdre en commentaires inutiles, j’vous jure :)

  6. C’est vraiment bien ! J’aime bien cette idée d’un appareil tout simple, tu ne t’embêtes avec aucun réglage et derrière hop, avec un petit soft « intelligent » tu te créés la photo que tu veux ! C’est l’avenir cette techno de gestion des flous où l’on veut dans la photo !

  7. @Julien : Hallucinant O_o

    Sinon, je pense bien qu’étant une nouvelle technologie, on a pas d’équivalent mais au niveau de la qualité photo : c’est du bon ?
    Quelle est la résolution des photos prises, je ne trouve pas d’indication sur le site ?

  8. Je ne suis pas sur qu’il soit possible de régler l’exposition en post traitement, en tout cas pas avec la même amplitude que le réglage du zoom. Pas d’info sur la résolution ? C’est le point faibles de cette techno de capteur pourtant.

  9. Merci pour l’article.
    En effet, au-delà des possibilités créatives liées à la MAP (mise au point) et à la gestion de la PDC (profondeur de champs) viennent les questions liées à la gestion de la lumière (photo-graphie rappelons-nous). Quid de la mesure de l’exposition? Quid du choix ouverture vs vitesse? Et puis effectivement, pour le côté moins créatif mais plus pratique: quid de l’autonomie, résolution, etc.

  10. quand on essaie sur la galerie de Lytro de faire la mise au point sur le fond des photos (infini), on se rend compte que le piqué est quand même bien moins bon que quand on clique sur le premier plan. Du coup je m’interroge sur la qualité des lentilles …

    Et en plus, je trouve dommage qu’avec la technologie les photographes passent de plus en plus de temps devant leur écran d’ordi et de moins en moins derrière leur objectif.

    Ceci dit c’est une idée révolutionnaire pour la photo « de tous les jours », j’aimerais bien voir comment on pourrait faire la mise au point sur plusieurs sujets à la fois, même s’ils sont sur différents plans.

  11. ah cool! enfin de la plénoptique sur le marché. En plus le prix est plutôt abordable. Faudra voir si la profondeur de champ est aussi réglable ensuite

  12. C’est tout simplement génial ! si cet appareil arrive à mettre en marche le marché grand publique du plenoptique (technologie qui existe depuis longtemps mais qui coûte très très chère) on va assister à une révolution en terme de photographie.
    Cet appareil est plutôt médiocre (à part pour poster sur fb…) mais il va permettre aux grosses marques de peut être se pencher sur la technologie et de la faire évoluer ( plus de megapix, de meilleurs capteurs plenoptiques, adaptabilité sur des boitiers plus « pro » et ergonomiques, des ouvertures et des focales glissantes, etc..).
    Je pense que Lytro vient de jeter un pavé dans la marre et qu’il y a plus qu’a attendre que cette technologie mûrisse :)

  13. Hum, assez symptomatique de la fainéantise de notre époque, ceci dit belle prouesse technologique !

  14. Vraiment génial comme concept. En plus il semble tout petit ! Le prix ne me parait pas excessif pour un appareil photo de la sorte !

  15. Personnellement, je suis outré qu’on puisse proposer ce genre de gadget… On perd là toute la noblesse et la magie du travail de composition photographique.

    De plus, à l’heure actuelle, les fabricants d’appareils (notamment Canon et Nikon) travaillent sur des capteurs et des appareils très performants (le D4S de nikon par exemple) et sont à mon avis, pour l’instant du moins, encore assez éloigné de ce genre d’outils (et je dirais heureusement !).

    Juste une remarque sur ce qu’a dit Loic:

    « devenir un bon photographe va devenir très accessible »

    Un mec lambda avec le meilleur appareil du monde fera pas forcément de meilleures photos qu’un pro avec un compact tout pourri. De la même façon, tu peux avoir le stylo plume ou le pinceau le plus performant du monde, tu feras toujours une oeuvre moins bonne qu’un véritable artiste qui utilise un crayon de papier !
    La qualité du matériel ne fait pas le talent de l’artiste, ça se saurait ^^

  16. Info déjà proposée sur mon site… en juin. Le plénoptique connu depuis longtemps,ne s’est pas développé parce que avant ou après, il faut toujours un flou, une profondeur de champ…Cela ne révolutionne rien (on peut photographier à petite ouverture avec un grand angle pour une photo toute nette et créer une zone floue sous Photoshop en deux minutes) et ne changera rien pour les photographes qui auront toujours besoin de contrôler la PDC à la prise de vue. Réfléchir n’est pas une option pour un vrai photographe. Pour ceux qui ne pensent qu’au matériel et pas à l’image (au sens sémiologique, artistique, philosophique…), qui confondent médium et punctum, un gadget de plus à placer sous le sapin et qui finira dans un tiroir. Je dois en avoir des tonnes de trucs en photo qui m’ont amusé une heure avant de mourir dans un placard.

  17. Pingback: Lytro, l’appareil-photo révolutionnaire, est disponible en pré-commande (USA seulement pour le moment) « Electric Vehicle Post

  18. je suivais la techno, content de voir qu’elle arrive pour le grand public. J’attends de voir si les grandes marques peuvent adopter le brevet…

  19. @Manu : relit l’article.
    « …permet de capter l’intégralité du spectre lumineux d’une scène sur n’importe-quel point de celle-ci dans l’espace. »
    Un peu comme si c’était un capteur HDR en fait. C’est pas un appareil jetable qui peut faire ça.

  20. Il faudra juger sur pièce, mais pour le moment le buzz est un vrai succès ! Etant photographe, je trouve que cela relève plus du gadget hightek, que d’une techno qui va révolutionner la photo numérique dans les années à venir, du moins dans les applications professionnelles. A noter qu’il est tout a fait possible d’obtenir les résultats que l’on voit sur le site du constructeur : On assemble divers clichés d’un même sujet, pris avec des profondeurs de champs différentes. On obtient un fichier ou l’on peut obtenir des profondeurs de champs impossible à atteindre avec une optique normale.

  21. Enorme !
    Je suis assez d’accord avec Sylvain : ça pourrait donner d’autres idées aux grandes marques ou en tout cas améliorer la techno.
    Et bien entendu, cela ne s’adresse pas aux professionnels… mais y a t’il vraiment besoin de le souligner ? ;)

  22. ah cool! enfin de la plénoptique sur le marché. En plus le prix est plutôt abordable. Faudra voir si la profondeur de champ est aussi réglable ensuite

  23. Invention intéressante pour sure, reste à revoir le design qui laisse tout de même un tantinet à désirer , pour un produit à usage surtout professionnel (prise en main plus qu’anecdotique)
    A suivre tout de meme…

Lire les articles précédents :
Flow Visualization, la nouvelle présentation de Google Analytics

Google Analytics lance un nouveau mode de visualisation par flux, ou "Flow Visualization", une nouvelle fonctionnalité qui va aider les...

Fermer