Mais qui a racheté Adblock ?

Le créateur d’Adblock vend sa compagnie. Mais personne ne connait l’acheteur.

Adblock

Alors que nous continuons à débattre sur l’intérêt de publicité en ligne, le modèle économique qui fait tourner la majorité des sites web, le service de blocage de publicité Adblock, qui revendique 40 millions d’utilisateurs, annonce qu’il va adopter le programme Acceptable Ads d’Adblock Plus. Ce dernier laisse passer des publicités jugées acceptables (mais certaines compagnies ont dû payer pour laisser passer leurs pubs).

Le créateur de ce service, Michael Gundlach, explique cette grande décision par le fait que si autrefois, Adblock Plus avait un rôle d’arbitre pour sélectionner les publicités acceptables (700 compagnies seraient concernées), il a récemment décidé de déléguer ce rôle d’arbitrage à une commission indépendante constituée d’experts.

Cette nouvelle a été annoncée sur un message pop-up et juste en dessous, en petits caractères, Michael Gundlach annonce également qu’il a vendu Adblock : « Je vends ma compagnie ». Mais le plus étrange, c’est que personne ne sait à qui Michael Gundlach a vendu son service de blocage de publicités, ni à quel prix.

Le site The Next Web a demandé quelques explications aux employés d’Adblock, mais ceux-ci ont indiqué que la personne ou l’entreprise qui a racheté Adblock ne souhaitait pas être connue. Certains internautes suspectent que l’acheteur soit EyeO, l’entreprise qui propose le logiciel Adblock Plus et qui est à l’initiative du programme Acceptable Ads auquel Adblock va participer. Mais selon les sources de Business Insider, il ne s’agirait pas non plus de cette entreprise, même si EyeO est très « ravi d’accueillir Adblock dans le programme Acceptable Ads ». Forcément, on se demande si les internautes continueront à faire confiance à Adblock alors que celui-ci n’appartient plus à son créateur mais à un mystérieux inconnu.

Sources : 1 / 2


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. De toute façon que se soit AdBlock, AdBlock PLus, AdGuard, uBlock Origin, il font tous parti des Acceptable Ads, ceci dit il semble que l’on puisse désactiver cette option donc tout va bien (à vérifier), sinon j’aime aussi beaucoup Ghostery qui affiche et/ou bloque tous les traceurs directs ou indirects sur les pages.

    Pensez à aller dans les paramètres d’AdBlock pour affiner ses options de filtrage.

  2. Pingback: uBlock Origin : une extension légère et efficace pour remplacer Adblock Plus | Time to Learn

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Apple accusé de concurrence déloyale dans le secteur du streaming musical
Apple Music aurait snobé le Chromecast Audio

Apple aurait décliné la proposition de Google.

Fermer